Les parcs et le jeu - nous voulons plus de jeunes qui bougent, qui jouent dehors!

Le Conseil canadien des parcs appuie l'Énoncé de position sur le jeu actif à l'extérieur diffusé aujourd'hui

OTTAWA, le 9 juin 2015 /CNW Telbec/ - Le Conseil canadien des parcs appuie l'Énoncé de position sur le jeu actif à l'extérieur diffusé aujourd'hui de pair avec le Bulletin 2015 de l'activité physique chez les jeunes de ParticipACTION.

L'Énoncé fondé sur les faits révèle qu'un accès à des activités à l'extérieur et dans la nature - avec les risques qu'elles comportent - est essentiel au développement sain des enfants. L'Énoncé a été élaboré et est soutenu par le Groupe de recherche sur les saines habitudes de vie et l'obésité du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (HALO-CHEO), ParticipACTION et un groupe de 12 autres organisations, y compris le Conseil canadien des parcs, et a été revu et édité par plus de 1 600 intervenants provenant du Canada et d'ailleurs.

D'après l'Énoncé de position et le Bulletin de ParticipACTION, notre tendance à garder nos enfants à l'intérieur pour assurer qu'ils sont en sécurité limite leurs chances de faire de l'activité physique, compromettant ainsi leur santé à long terme. Cette conclusion concorde avec la publication Connecter les Canadiens à la nature : Un investissement dans le mieux-être de notre société, révélant que les Canadiens d'aujourd'hui passent en moyenne 90 % de leur temps à l'intérieur, avec un mode de vie de plus en plus sédentaire contribuant à une variété de problèmes de santé chroniques.

« Nous avons perdu l'équilibre entre une sécurité à court terme et une santé à long terme. Lorsqu'on joue à l'extérieur, le risque ne signifie pas de courir les dangers, mais plutôt de donner aux enfants la liberté d'évaluer leur environnement et de prendre des décisions, leur permettant ainsi d'accroître leur confiance, de développer des aptitudes, de résoudre des problèmes et d'apprendre les limites », affirme le Dr Mark Tremblay, conseiller scientifique en chef du Bulletin de ParticipACTION, et directeur du HALO-CHEO. « Les enfants bougent plus quand ils sont à l'extérieur, qu'ils sont plus libres de se balader sans supervision et qu'ils prennent possession de leur environnement, ce qui les amènera à devenir plus résistants et moins susceptibles de développer une maladie chronique à long terme. »

Le poids de la preuve soutenant des liens plus importants avec la nature et l'extérieur continue de croître, et les organismes canadiens responsables des parcs s'engagent à collaborer avec d'autres partenaires pour trouver des moyens d'encourager les familles canadiennes à établir un lien avec leur environnement naturel d'un océan à l'autre.

En l'espace d'une génération, le Canada est passé d'une nation rurale à urbaine, avec 80 % de sa population vivant maintenant en ville. Le Conseil canadien des parcs est résolu à accroître l'accès aux parcs et aux espaces verts où vivent, apprennent et jouent les enfants.

« L'extraordinaire réseau de parcs du Canada a une immense valeur, et il est crucial pour nous de collaborer avec les secteurs pour créer de nouvelles possibilités permettant d'optimiser les nombreux avantages des expériences personnelles dans la nature et à l'extérieur », affirme Dawn Carr, directrice exécutive du Conseil canadien des parcs.

Deux des notes les plus basses cette année dans le Bulletin sont un D- pour les comportements sédentaires et un D- pour l'activité physique en général. On observe que les niveaux d'activité physique chez les jeunes demeurent inquiétants, avec seulement 9 % des jeunes de 5 à 17 ans répondant aux Lignes directrices en matière d'activité physique, qui recommandent 60 minutes par jour d'activité physique d'une intensité modérée à vigoureuse.

« Afin d'aider à assurer que les enfants canadiens font suffisamment d'activité physique cardiovasculaire, nous devons reconnaître qu'ils sont compétents et capables de sortir et d'explorer eux-mêmes ou avec leurs amis », affirme Elio Antunes, président et chef de la direction de ParticipACTION.

L'Énoncé de position comprend certaines recommandations pour aider à accroître l'accès à la nature et au plein air ainsi que toute occasion pour les enfants de jouer dehors de manière autonome.

Pour télécharger le rapport sur les points saillants du Bulletin 2015 de ParticipACTION, y compris l'Énoncé de position, ou le rapport complet de 58 pages, visitez www.bulletindeParticipACTION.com. Pour en apprendre davantage sur le Conseil canadien des parcs, consultez le www.parks-parcs.ca.

À propos du Conseil canadien des parcs
Depuis 1962, les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont collaboré avec le Conseil canadien des parcs (CCP) pour promouvoir l'excellence dans la gestion des parcs et des aires protégées, pour faire connaître la valeur des parcs et des aires protégées et pour encourager la coopération et l'aide mutuelle entre les organismes membres.

 

SOURCE Parcs Canada

Renseignements : Dawn Carr, directrice exécutive, Conseil canadien des parcs, Tél. : 705 806-0391, Sans frais : 1 888 502-1737, dcarr@parks-parcs.ca, www.parks-parcs.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.