Les outils de santé numériques améliorent la pratique infirmière et la prestation des soins

TORONTO, le 12 mai 2017 Selon un sondage réalisé par Inforoute Santé du Canada (Inforoute), l'Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) et la Canadian Nursing Informatics Association (CNIA), grâce à l'utilisation des technologies de santé numériques au travail, 50 % des infirmières et infirmiers canadiens profitent d'une hausse de leur productivité, tandis que 56 % d'entre eux observent une amélioration de la qualité des soins -- une nette progression par rapport aux résultats du sondage de 2014.

En outre, comme l'indiquent les résultats du Sondage national des infirmières et infirmiers du Canada 2017 : Utilisation des technologies de santé numériques au travail, le personnel infirmier dispose d'un meilleur accès aux fonctionnalités des dossiers électroniques, comme les outils de communication et de documentation clinique, qu'il y a trois ans.

Les points saillants du sondage

  • Les infirmières et infirmiers canadiens soutiennent que l'utilisation des technologies de santé numériques au travail leur permet d'améliorer l'expérience vécue par les patients et également :
    • la qualité des soins donnés aux patients (56 % contre 46 % en 2014)
    • leur productivité au travail (50 % contre 38 % en 2014)
    • la continuité des soins (71 %)

  • Près des deux tiers (63 %) des répondants disent utiliser au moins six fonctionnalités électroniques pour la prestation des soins aux patients dans leur principal milieu de pratique. Les infirmières et infirmiers sont plus nombreux qu'en 2014 à se servir d'outils électroniques en particulier :
    • Documentation clinique électronique (74 % contre 63 % en 2014)
    • Liste électronique de tous les médicaments pris par un patient (66 % contre 53 % en 2014)
    • Commande électronique d'analyses de laboratoire (65 % contre 53 % en 2014)
    • Accès électronique à des systèmes provinciaux/territoriaux de dossiers de santé électroniques de patients (information sur les consultations, les médicaments, les analyses de laboratoire, les images diagnostiques, les sommaires de congés, par exemple) - hausse considérable (60 % en 2017 contre 43 % en 2014)

  • Certes, il y a eu des progrès depuis 2014, mais, de l'avis des répondants, les deux principaux obstacles à l'accessibilité ou à l'optimisation des systèmes électroniques demeurent les mêmes : l'utilisation parallèle de systèmes papier et électronique (46 % contre 61 % en 2014) ainsi que la nécessité d'ouvrir plusieurs sessions pour accéder aux outils (36 % contre 54 % en 2014).
    • Les trois quarts des répondants (76 %) affirment utiliser des systèmes qui requièrent plusieurs ouvertures de session
    • 40 % d'entre eux doivent procéder à plus de trois ouvertures de session
    • 55 % des infirmières et infirmiers qui donnent des soins directs aux patients déclarent utiliser une combinaison de dossiers papier et électroniques

Vous trouverez d'autres résultats, dont certains ventilés selon le milieu de soins, dans le rapport du sondage des infirmières et infirmiers 2017.

Citations
« Il est encourageant de voir que, depuis 2014, les infirmières et infirmiers canadiens sont à même de constater que les avantages qu'ils retirent des outils électroniques augmentent avec les années d'utilisation, précise Susan Sepa, directrice générale, Leadership clinique et gestion du changement, chez Inforoute Santé du Canada. À n'en pas douter, les infirmières et infirmiers -- le plus grand groupe de travailleurs de première ligne en santé -- continuent de faire progresser la santé numérique au pays, ce qui se traduit par une amélioration de la sécurité des patients et de la qualité des soins qu'on leur donne. »

« L'Association des infirmières et infirmiers du Canada est ravie d'apprendre que ses membres sont de plus en plus nombreux à utiliser les outils de santé numériques et à en reconnaître l'utilité pour la prestation des soins aux patients, explique Barb Shellian, présidente de l'Association des infirmières et infirmiers du Canada. Toutefois, le sondage montre qu'il reste beaucoup de travail à faire en ce qui touche la consultation adéquate du personnel infirmier durant l'implantation de nouvelles technologies. Afin d'améliorer encore plus les soins, nous allons continuer d'encourager la participation accrue des infirmières et infirmiers dans la conception et le déploiement des systèmes de santé numériques, ce qui, à notre avis, devrait constituer une pratique courante dans la prestation de soins coordonnés en équipe. En tant que pilier du réseau de la santé, le personnel infirmier joue un rôle crucial dans la prestation de soins opportuns, efficients et de qualité à tous les Canadiens. Leur adoption de la technologie, encadrée par des mesures de soutien efficaces, est un gage de succès. »

« La Canadian Nursing Informatics Association est heureuse d'apprendre que les infirmières et infirmiers qui ont répondu au sondage ont observé une amélioration de la qualité des soins et de leur productivité depuis l'introduction des technologies de santé numériques, souligne Peggy White, présidente de la Canadian Nursing Informatics Association. Nous sommes toutefois préoccupés du fait que nombre d'entre eux utilisent surtout une combinaison de systèmes papier et électronique pour la tenue des dossiers des patients. D'après ce qu'en disent nos membres, nous savons que cette approche nuit considérablement à l'accessibilité et à l'utilisation de l'information destinée à appuyer la prestation des soins aux patients. »

À propos de l'Association des infirmières et infirmiers du Canada

L'Association des infirmières et infirmiers du Canada est la voix professionnelle nationale représentant plus de 139 000 infirmières et infirmiers autorisés et infirmières et infirmiers praticiens du Canada. L'AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmières afin d'améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada.

À propos de la Canadian Nursing Informatics Association

Porte-parole de l'informatique infirmière au Canada, la Canadian Nursing Informatics Association collabore avec les provinces et territoires, des informaticiens de la pratique infirmière et de la santé ainsi des organisations de l'informatique de la santé afin de mettre l'expertise en informatique infirmière au service de la pratique clinique, de l'éducation, de la recherche, de l'administration et des politiques de santé.

À propos d'Inforoute Santé du Canada

Inforoute contribue à améliorer la santé des Canadiens en travaillant avec ses partenaires afin d'accélérer la création, l'adoption et l'utilisation efficace d'outils de santé numériques partout au pays. Par ses investissements, elle aide à améliorer l'accès aux soins, leur qualité et l'efficience des services de santé pour les patients et les cliniciens. Inforoute est une organisation indépendante à but non lucratif, financée par le gouvernement fédéral.

SOURCE Inforoute Santé du Canada

Renseignements : Dan Strasbourg, Directeur, Relations avec les médias, Inforoute Santé du Canada, Tél. : 416-595-3424, dstrasbourg@infoway-inforoute.ca; Kevin Ménard, Conseiller en communications, Association des infirmières et infirmiers du Canada, 613-237-2159 x543, KMenard@cna-aiic.ca

LIENS CONNEXES
www.infoway-inforoute.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.