Les olympiens Catriona Le May Doan et Simon Whitfield seront les premiers
porteurs de flambeau du relais de la flamme olympique de Vancouver 2010 qui
voyagera sur une distance de 45 000 kilomètres d'un bout à l'autre du Canada

VICTORIA, le 30 oct. /CNW/ - Le relais de la flamme olympique de Vancouver 2010 est officiellement en route, alors qu'on a annoncé aujourd'hui que les olympiens médaillés Simon Whitfield et Catriona Le May Doan seraient les premiers porteurs de flambeau à tenir haut la flamme olympique en sol canadien, au début de son voyage historique de 106 jours.

Leurs compatriotes et médaillés olympiques canadiens, la rameuse Silken Laumann et le plongeur Alexandre Despatie, les ont rapidement joints dans leur tâche de porteurs de flambeau, au départ du jour 1 de l'odyssée de la flamme d'un bout à l'autre du Canada.

Chaque paire a porté ensemble le flambeau pendant sa course au milieu de la foule, sur le terrain et dans les rues entourant les édifices du parlement de la Colombie-Britannique, à Victoria, en Colombie-Britannique, où a eu lieu une cérémonie d'accueil publique pour souligner l'arrivée de la flamme olympique de Grèce.

M. Whitfield, étoile de triathlon et héros natif de Victoria, a gagné la toute première médaille d'or en triathlon aux Jeux olympiques de 2000 à Sydney et la médaille d'argent aux Jeux olympiques de 2008 à Beijing, tandis que la patineuse de vitesse, Mme Le May Doan, est la seule Canadienne à avoir remporté la médaille d'or à deux éditions consécutives des Jeux olympiques. La rameuse Silken Laumann, native de Victoria, a remporté des médailles à trois éditions des Jeux olympiques, y compris une courageuse médaille de bronze en 1992, après avoir subi une grave blessure, et Alexandre Despatie est deux fois médaillé et le premier homme Canadien à avoir remporté une médaille olympique en plongeon.

Les quatre athlètes, choisis comme modèles qui ont inspiré la nation, incarnent l'esprit olympique. Ils continuent de rendre les Canadiens fiers puisqu'ils persévèrent afin d'atteindre l'excellence, autant sur le terrain de jeu qu'à l'extérieur de celui-ci.

À la fin du relais le 12 février 2010, ce qui marquera le début des Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver, la flamme aura brûlé vivement dans plus de 1 030 communautés canadiennes et se sera rendue à 900 kilomètres du pôle Nord.

"La flamme incarne les idéaux olympiques de l'excellence, de l'amitié et du respect. Ces valeurs trouvent un profond écho chez tous les Canadiens et Canadiennes", a déclaré le premier ministre du Canada Stephen Harper lorsqu'il a accueilli la flamme à la cérémonie publique au centre-ville de Victoria.

"Le parcours de la flamme à travers le Canada sera le plus long de toute l'histoire olympique. Près de 200 collectivités participeront à ces célébrations, ce qui sera, pour tous les Canadiens et Canadiennes de cette grande nation, l'occasion de prendre part à l'effervescence qu'elles susciteront pendant le compte à rebours vers le premier jour des Jeux", a conclu le premier ministre.

Avec l'ardeur de la flamme olympique guidant ouvrant son chemin, un groupe cérémonial qui réunissait des chefs des Premières nations, gardiens de la flamme placée dans la coque d'un canot traditionnel, a pagayé dans les eaux de l'arrière-port de Victoria ce matin en direction de la cérémonie d'accueil publique.

Sur la rive, des spectateurs agitaient des drapeaux canadiens tout en faisant la file devant le port et sur la pelouse verte, où l'on trouve les édifices du parlement de la Colombie-Britannique, s'étirant le cou afin de voir la flamme olympique pour la première fois.

Le canot des quatre Premières nations hôtes, dont la coque aiguisée est ornée de motifs traditionnels de loups de mer salish, est une embarcation maritime de 13,5 mètres, fabriquée à la main à partir d'un grand cèdre rouge de la côte Ouest. Deux autres canots, dirigés par des représentants des Premières nations locales qui ont chanté des chansons traditionnelles, l'ont accompagné au cours de son voyage historique.

Avant l'amarrage, les chefs des Premières nations Lil'wat, Musqueam, Squamish et Tsleil-Waututh ont demandé la permission de monter sur la rive. Ils ont donné la flamme olympique, protégée par une lanterne de mineur, aux chefs des Premières nations Songhees et Esquimalt puisque les édifices du parlement se trouvent sur leurs terres traditionnelles. Après une courte cérémonie qui s'est déroulée conformément aux protocoles du peuple salish, les chefs, accompagnés des responsables de la flamme Dina Ouellette et Aronhiaies Herne, ont ensuite porté la flamme sur la scène que l'on a installée au cœur des terrains du parlement pour commencer la cérémonie d'accueil.

Pour rendre hommage à M. Jack Poole au cours de la cérémonie, les gens dans la foule se sont recueillis en gardant le silence. Le président du conseil d'administration du Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver (COVAN) est décédé la semaine dernière, quelques heures après qu'on a allumé la flamme grâce à l'énergie du soleil, à Olympie, en Grèce.

En souvenir de son époux, Mme Darlene Poole a allumé un petit flambeau avec la flamme olympique et a ensuite enflammé la vasque de célébration communautaire de 1,2 mètre sur la scène. On allumera cette même vasque dans près de 200 communautés de célébration partout dans le Canada à l'occasion du relais de la flamme olympique de Vancouver 2010.

"Quel moment magique", a affirmé M. John Furlong, directeur général du COVAN. "Nous entamons une aventure qui saura mettre en valeur le peuple et les endroits spectaculaires du Canada et le voyage commence ici à Victoria. Pendant 106 jours, nous vivrons des expériences inoubliables et nous reviendrons en Colombie-Britannique pour les Jeux olympiques d'hiver, des Jeux qui, nous l'espérons, s'inscriront parmi les meilleurs de l'histoire."

Tôt ce matin, à environ 8 h 45 (heure du Pacifique), la flamme olympique est arrivée en terre canadienne à l'Aéroport international de Victoria, après près de 24 heures à bord d'un CC150 Polaris (Airbus A310) des Forces canadiennes en provenance d'Athènes en Grèce, où les membres du Comité olympique hellénique ont confié la flamme olympique aux officiels canadiens.

M. Gregor Robertson, maire de Vancouver : ville hôte des Jeux, est descendu de l'avion en portant la flamme dans une lanterne de mineur tandis que les sons mélodieux de la cornemuse se sont fait entendre. Parmi les dignitaires présents pour célébrer l'arrivée de la flamme, notons le premier ministre du Canada, M. Stephen Harper, et le premier ministre de la Colombie-Britannique, M. Gordon Campbell ainsi qu'une garde d'honneur de 50 personnes.

Plus tard, un défilé aérien de quatre avions à réaction CF-18 du 409e Escadron d'appui tactique ont plané dans le ciel tandis que le COVAN dévoilait que M. Whitfield et Mme Le May Doan seraient les premiers porteurs de flambeau du relais de la flamme olympique de Vancouver 2010, présenté par Coca-Cola et RBC et appuyé par le gouvernement du Canada. Au son des applaudissements de la foule, le duo s'est faufilé parmi les partisans en transportant fièrement le flambeau courbé de un mètre aux couleurs de l'hiver afin de marquer officiellement le début du parcours pancanadien du relais qui durera 106 jours et parcourra 45 000 km.

Quelques instants plus tard sur la rue Belleville, près des édifices du parlement de la Colombie-Britannique, on a assisté au premier transfert de la flamme dont se sont chargés Mme Laumann et M. Despatie; il s'agit du premier de 12 000 échanges qui marqueront le transfert du feu sacré à un nouveau porteur du flambeau. Chacune des 12 000 personnes qui transporteront la flamme tiendra un flambeau dessiné et fabriqué par Bombardier, en plus d'être vêtue d'un uniforme blanc à la manche gauche ponctuée d'éclats de bleu et de vert. Cette tenue est fournie aux porteurs de flambeau par la Compagnie de la Baie d'Hudson afin que ces derniers se souviennent de la marque qu'ils ont faite dans l'histoire olympique.

"Le relais de la flamme olympique transmet l'esprit et l'énergie des Jeux olympiques aux communautés britanno-colombiennes et des quatre coins du pays", a affirmé M. Campbell. "L'arrivée de la flamme sur l'île de Vancouver indique le début d'un voyage historique qui unira tous les Canadiens et fera en sorte que les regards des gens de la nation et du monde entier se poseront sur la Colombie-Britannique lorsque le relais se terminera ici, dans 105 jours, pour signaler le début des Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver."

Aujourd'hui, jour 1 du relais, la flamme se rendra dans 11 communautés et points d'intérêt du District régional de la capitale provinciale en plus d'être portée par 147 porteurs de flambeau qui parcourront, au total, 90 kilomètres à pieds, en vélo et en bateau. Parmi les endroits visités par la flamme on trouve deux communautés autochtones - la flamme visitera plus de 100 communautés de Premières nations, inuites et métisses du Canada. D'ailleurs, plus de 600 Autochtones jouent un rôle important à l'occasion du relais, tel que porteur du flambeau ou gardien aîné honoraire de la flamme.

Ce soir, les édifices du parlement à Victoria accueilleront de nouveau la flamme olympique, mais cette fois ce sera comme site de la première célébration communautaire du relais de la flamme olympique de Vancouver 2010. La célébration comprendra de la danse, du théâtre, des arts visuels et de la scène, des technologies multimédia et des composantes pyrotechniques. Des membres de la Victoria Symphony, des centaines de joueurs de tambour de Premières nations et des danseurs de Les Cornouillers feront une prestation tandis que les édifices du parlement seront illuminés par d'imposantes projections. Jeneece Edroff, âgée de 15 ans, montera sur scène afin d'allumer la vasque de célébration communautaire puisqu'elle a été choisie par la communauté comme dernière porteuse de flambeau de la journée.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le relais de la flamme olympique de Vancouver 2010, visiter www.vancouver2010.com/relaisdelaflamme.

Chaque jour du relais de la flamme olympique de Vancouver 2010, des faits saillants quotidiens, y compris des détails sur les porteurs de flambeau remarquables, des images, des vidéos de haute qualité et du contenu éditorial seront mis à la disposition des médias dans FLAMME, le système de gestion des biens numériques du relais de la flamme. Pour s'inscrire et avoir accès au site, visiter www.vancouver2010.com/flamme, cliquer sur "Visiter FLAMME" et ensuite sur "Register Now".

Note aux photographes-éditeurs : On affichera les photos de la cérémonie d'allumage du relais de la flamme olympique de Vancouver 2010 à Olympie, en Grèce, dans la page du Centre des médias à l'adresse www.vancouver2010.com.

À propos du COVAN

Le COVAN est responsable de la planification, de l'organisation, du financement et de la tenue des XXIes Jeux olympiques d'hiver et des Xes Jeux paralympiques d'hiver en 2010. Les Jeux olympiques d'hiver de 2010 auront lieu à Vancouver et à Whistler du 12 au 28 février 2010. Vancouver et Whistler accueilleront les Jeux paralympiques d'hiver du 12 au 21 mars 2010. Visiter www.vancouver2010.com.

Coca-Cola et le Mouvement olympique

La compagnie Coca-Cola est associée aux Jeux olympiques depuis 1928 et est le partenaire corporatif de plus longue date à offrir son soutien au Mouvement olympique. À travers les Jeux olympiques, Coca-Cola encourage les gens à nourrir au quotidien leur "positivisme", en se convainquant que tout est possible. La commandite offerte par la Compagnie permet d'appuyer les comités nationaux olympiques de plus de 200 pays dans le but d'aider les athlètes à s'entraîner et à participer aux compétitions. La compagnie Coca-Cola est fournisseur exclusif de boissons non alcoolisées aux Jeux olympiques jusqu'en 2020. Pour obtenir plus de renseignements au sujet de Coca-Cola Canada, visiter le site Web à l'adresse cocacola.ca ou le site Web de la société mère à l'adresse thecoca-colacompany.com.

À propos de RBC

Afin de respecter son engagement dans le but de créer un Canada meilleur, RBC commandite le sport amateur, autant les manifestations sportives locales que les associations nationales qui soutiennent le développement de sportifs amateurs et leur permettent de participer à des compétitions au Canada et à l'étranger. RBC commandite l'équipe olympique canadienne depuis 1947 - ce qui en fait son plus ancien commanditaire - et a étendu ce partenariat aux Jeux olympiques et paralympiques d'hiver 2010 à Vancouver en plus d'être fier de son rôle de partenaire principal du relais de la flamme olympique de Vancouver 2010 qui lui permet d'apporter l'esprit olympique au sein des communautés canadiennes. RBC est également un commanditaire principal de Hockey Canada, de l'équipe canadienne de surf des neiges, de l'équipe canadienne de ski acrobatique, d'Athlétisme Canada et du Comité paralympique canadien. Visiter le site rbc.com/commandites.

À propos du gouvernement du Canada

Le gouvernement du Canada est fier de faire en sorte que les Jeux d'hiver de 2010 deviennent une célébration pour tous les Canadiens. Grâce à des investissements stratégiques en programmation et en financement, on ressentira de près et de loin l'esprit et la frénésie qui perdureront pendant des générations. Par l'intermédiaire du relais de la flamme olympique, le gouvernement du Canada appuie la participation des citoyens et des communautés, en plus de l'inclusion des communautés autochtones, ethnoculturelles et des langues officielles. Pour obtenir des renseignements supplémentaires au sujet de la contribution du gouvernement du Canada envers les Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver, visiter www.Canada2010.gc.ca.

    

    Document d'information


    Participants à la cérémonie d'arrivée de la flamme olympique à Victoria,
                 en Colombie-Britannique, le 30 octobre 2009

    Cérémonie d'arrivée à l'aéroport, au hangar du 443e Escadron
     d'hélicoptères maritimes, à l'Aéroport international de Victoria

    Stephen Harper, premier ministre du Canada
    Gary Lunn, ministre d'État (Sports), gouvernement du Canada
    L'honorable Steven Point, lieutenant-gouverneur de la
     Colombie-Britannique
    Gordon Campbell, premier ministre de la Colombie-Britannique
    Colin Hansen, vice-premier ministre de la Colombie-Britannique
    Mary McNeil, ministre d'État (Jeux olympiques), gouvernement de la
     Colombie-Britannique
    Gregor Robertson, maire de Vancouver
    Ken Melamed, maire de Whistler
    John Furlong, directeur général, COVAN
    Bruce Underwood, chef de la Première nation de Pauquachin
    Ivan Morris, chef de la Première nation de Tsartlip
    Lou Claxton, conseiller de la Première nation de Tsawout
    Vern Jack, chef de la Première nation de Tseycum
    Contre-amiral Tyrone Pile, Commandant des Forces maritimes du Pacifique,
     ministère de la Défense nationale
    Nikolas (Nikos) Koumettis, président, Coca-Cola Canada
    Graham MacLachlan, président régional, RBC, Colombie-Britannique

    Pilotes de CF-18 durant le défilé aérien du 409e Escadron d'appui
     tactique à la cérémonie d'arrivée, à l'aéroport et aux édifices du
     Parlement

    Chef - Major Dave Moar, Saskatoon, Sask.
    2 - Capitaine Mark Hickey, Clarenville, T.-N.-L.
    3 - Capitaine Lorne Claymore, Sainte-Adèle, Qc
    4 - Capitaine Dave Chamberlin, Montréal, Qc

    Canot des quatre Premières nations hôtes, dans l'arrière-port de Victoria

    Chef Leonard Andrew, nation Lil'wat
    Chef Ernest Campbell, nation Musqueam
    Chef Bill Williams, nation Squamish
    Chef Justin George, nation Tsleil-Waututh
    Chef Gibby Jacob, conseil d'administration, COVAN
    Joanne John, nation Lil'wat
    Alec Dan, nation Musqueam
    Chef Ian Campbell, nation Squamish
    Gabe George, nation Tsleil-Waututh
    Larry Nahanee, capitaine

    Cérémonie d'arrivée, quai dans l'arrière-port de Victoria

    Chef Andy Thomas, Première nation Esquimalt
    Chef Robert Sam, Première nation Songhees
    Chef Leonard Andrew, nation Lil'wat
    Chef Ernest Campbell, nation Musqueam
    Chef Bill Williams, nation Squamish
    Chef Justin George, nation Tsleil-Waututh
    Chef Gibby Jacob, conseil d'administration, COVAN

    Cérémonie d'arrivée, édifices du Parlement de la Colombie-Britannique

    Stephen Harper, premier ministre du Canada
    Gary Lunn, ministre d'État (Sports), gouvernement du Canada
    Gordon Campbell, premier ministre de la Colombie-Britannique
    Gregor Robertson, maire de Vancouver
    Ken Melamed, maire de Whistler
    Dean Fortin, maire de Victoria
    John Furlong, directeur général, COVAN
    Robert Sam, chef de la Première nation Songhees
    Andy Thomas, chef de la Première nation Esquimalt
    Nikolas (Nikos) Koumettis, président, Coca-Cola Canada
    Graham MacLachlan, président régional, RBC, Colombie-Britannique
    Marina Trikeriotis-Porter
    Darlene Poole
    Catriona LeMay Doan
    Simon Whitfield
    Silken Laumann
    Alexandre Despatie
    

SOURCE VANCOUVER ORGANIZING COMMITTEE FOR THE 2010 OLYMPIC AND PARALYMPIC WINTER GAMES

Renseignements : Renseignements: Relais de la flamme, communications, Tél.: (604) 403-9328, Courriel: media@torchrelay.vancouver2010.com

Profil de l'entreprise

VANCOUVER ORGANIZING COMMITTEE FOR THE 2010 OLYMPIC AND PARALYMPIC WINTER GAMES

Renseignements sur cet organisme

COVAN

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.