Les négociations de l'usine CAMI s'amorcent à l'approche des pourparlers liés à l'ALENA

TORONTO, le 10 août 2017 /CNW/ - À la veille des pourparlers visant à renégocier l'Accord de libre-échange nord-américain, les négociations ont officiellement débuté en vue de conclure une nouvelle convention collective à l'usine de montage automobile CAMI, où les emplois se déplacent vers le Mexique.

« Il s'agit d'une usine productive. Nous perdons de bons emplois parce que l'ALENA le permet », a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor.

La section locale 88 d'Unifor représente environ 3 000 travailleurs à l'usine CAMI de General Motors, située à Ingersoll. En janvier, l'entreprise a annoncé que la production du Terrain se fera désormais au Mexique, entraînant 600 mises à pied. L'usine produit également l'Equinox.

M. Dias sera à Washington la semaine prochaine, alors que la première série de pourparlers s'amorcera en vue de renégocier l'ALENA. Dans une présentation qu'elle a déposée auprès du gouvernement fédéral, Unifor a déclaré que la nouvelle version de l'ALENA doit accorder la priorité aux besoins des travailleurs et des collectivités.

« Ces emplois perdus ne sont que les derniers dans la longue histoire de l'ALENA et d'autres accords commerciaux qui nuisent à nos collectivités manufacturières », a indiqué M. Dias.

« Il faudra plus que du fignolage et des modifications mineures pour corriger l'ALENA. Une révision générale est nécessaire. »

Les négociations officielles entre Unifor et GM se sont amorcées ce matin et se poursuivront cet automne. L'usine, qui a été mise sur pied à titre de coentreprise avec Suzuki à la fin des années 1980, n'est pas couverte par l'accord-cadre négocié entre Unifor et GM en 2016. La convention actuelle prend fin à 23 h 59 le 17 septembre.

La section locale 88 d'Unifor a tenu une assemblée publique au sujet des échanges commerciaux et de l'ALENA, dans le cadre de laquelle les travailleurs et les membres de la collectivité ont discuté de la nécessité de recentrer le programme commercial du Canada sur les besoins des travailleurs et non des sociétés. Pour en savoir plus sur la position d'Unifor à l'égard de l'ALENA, consulter la page unifor.org/fr/alena.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 310 000 travailleurs dans chacun des principaux secteurs de l'économie, dont plus de 45 000 au sein de l'industrie de l'automobile. Le syndicat défend tous les travailleurs et leurs droits, lutte pour l'égalité et la justice sociale au Canada et à l'étranger et cherche à engendrer un changement progressiste en vue d'un avenir meilleur.

SOURCE Le Syndicat Unifor

Renseignements : Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec le représentant national des Communications d'Unifor, Stuart Laidlaw, à Stuart.Laidlaw@Unifor.org ou au 647 385-4054 (cellulaire).


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.