Les ministres Gaétan Barrette et Lucie Charlebois présentent la planification du réseau de la santé et des services sociaux du Québec pour l'accueil des réfugiés syriens

QUÉBEC, le 8 déc. 2015 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, madame Lucie Charlebois, ont présenté aujourd'hui les grandes lignes de la planification de l'accueil des réfugiés syriens en matière de santé et de services sociaux.

« Il est prévu que le Québec accueille 3 650 personnes en provenance de la Syrie d'ici le 31 décembre 2015, d'où l'importance d'avoir une structure organisationnelle forte et coordonnée pour une mise en œuvre humaine et équitable de notre offre de soins et de services de santé. La planification du réseau de la santé et des services sociaux du Québec pour l'accueil des réfugiés syriens prévoit une évaluation du bien-être et de l'état de santé physique pour ces personnes. Cette planification assurera leur santé et leur bien-être tout au long de leur processus d'intégration, de même qu'il protégera et préservera la santé de l'ensemble de la population québécoise », a déclaré le ministre Barrette.

Ainsi, à leur arrivée, les réfugiés syriens seront accueillis par une équipe de professionnels de la santé et d'intervenants psychosociaux. Au besoin, une prise en charge immédiate pourra se faire pour les personnes qui présenteraient des besoins pressants en matière de santé, de bien-être ou de soutien, autant à l'aéroport qu'au Centre de bienvenue.

« Étant donné le contexte dans lequel elles arrivent, plusieurs personnes pourraient souffrir de problèmes d'adaptation, d'anxiété ou d'un état de stress post-traumatique, par exemple. Nous assurerons un suivi psychosocial du bien-être de ces personnes. Dans une étape subséquente, nous les tiendrons aussi informées sur les services d'aide et de proximité qui peuvent leur être offerts. Ainsi, elles auront l'encadrement nécessaire pour, au besoin, être redirigées dans les corridors de services appropriés et être intégrées dans les programmes et les services québécois existants », a pour sa part fait savoir la ministre Charlebois.

Dans les 72 heures suivant leur arrivée, les personnes réfugiées recevront une évaluation de leur bien-être et de leur état de santé physique, et seront redirigées au besoin pour recevoir des traitements ou une médication appropriés dans les différents corridors de services, au même titre que n'importe quel citoyen. Aussi, la couverture vaccinale de toutes les personnes réfugiées étant identifiée comme une grande priorité en vue de protéger la santé publique, la vaccination de base sera faite dans ce même délai.

Les personnes réfugiées dont la ville d'accueil est Montréal recevront des soins et services à la Clinique de réfugiés de Montréal, temporairement aménagée à l'ancien hôpital Royal Victoria, pour répondre à un volume élevé de demandes. Les autres personnes recevront les soins et services dans l'une des 12 autres cliniques de réfugiés déjà existantes dans les villes du Québec identifiées comme étant leur ville d'accueil. L'offre de services est adaptée pour répondre aux besoins de cette clientèle vulnérable. Une banque d'interprètes et de personnes du réseau maîtrisant l'une ou l'autre des langues parlées par les personnes réfugiées a aussi été bâtie pour répondre aux besoins des personnes dans toutes les régions du Québec où elles seront relogées.

Depuis quatre ans déjà qu'existe le programme d'évaluation des réfugiés intitulé « Une passerelle vers un avenir en santé », et il fait partie des meilleures pratiques. Le MSSS mise donc sur son expérience et son expertise pour préparer l'arrivée des réfugiés syriens. Notons qu'une formation à l'intention des interprètes et des personnes volontaires du réseau (pour le personnel clinique et non clinique) est en cours en vue de bien saisir les réalités des nouveaux arrivants. Enfin, le MSSS poursuit ses travaux de collaboration avec ses partenaires du réseau et gouvernementaux pour l'organisation de soins et de services.

Les ministres Barrette et Charlebois ont remercié toutes les personnes qui participent, de près ou de loin, à faciliter l'accueil et l'intégration des personnes réfugiées : « Nous vivons une expérience unique qui nous enrichira certainement toutes et tous sur le plan humain, mais qui nous demande aussi de nous mobiliser, de prêter main-forte tous ensemble pour accueillir des personnes vulnérables. Le Québec est prêt à accueillir ces réfugiés et nous tenons à remercier les personnes du réseau de la santé et des services sociaux qui ont tout mis en place pour assurer le succès de cette opération. », ont-ils conclu.

 

SOURCE Cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux

Renseignements : Joanne Beauvais, Attachée de presse du ministre de la Santé et des Services sociaux, 418 266-7171; Alexandra Bernier, Attachée de presse de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, 418 266-7181


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.