Les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l'Énergie et des Mines conviennent de collaborer sur le plan des priorités pour l'année à venir

WINNIPEG, le 23 août 2016 /CNW/ - La confiance du public dans le développement durable des ressources naturelles est essentielle pour faire progresser les projets relatifs aux ressources, créer des emplois et des possibilités de développement économique régional et faire la transition vers une économie sobre en carbone.

Les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l'Énergie et des Mines se sont rencontrés cette semaine à Winnipeg lors de la Conférence annuelle des ministres de l'Énergie et des Mines. Le thème de la conférence ‒ Renforcer la confiance du public envers les secteurs de ressources naturelles du Canada ‒ mettait en évidence la nécessité de veiller à ce que la croissance économique et la gestion de l'environnement aillent de pair.

Les ministres ont convenu de l'importance de renforcer la confiance du public envers les secteurs de ressources naturelles par une mobilisation accrue des collectivités, un processus décisionnel axé sur la science et sur des données probantes, de solides structures réglementaires et une performance environnementale accrue, qui comprend la surveillance et la sûreté des régimes de sécurité des pipelines du Canada.

Les ministres ont reconnu que le développement des ressources énergétiques et des infrastructures connexes devait toujours se faire conformément aux plus hautes normes en matière de sécurité publique et de protection de l'environnement, lesquelles constituent le fondement d'une économie axée sur une croissance propre. Les ministres ont réaffirmé leur engagement à faire en sorte que les ressources naturelles du Canada deviennent, sur les marchés national et international, un élément clé pour favoriser la croissance économique et la création d'emploi à long terme, tout en intensifiant l'accès à l'énergie.

Les ministres ont eu l'occasion d'échanger avec des représentants autochtones sur certaines des difficultés et des possibilités liées au développement et à la réglementation du secteur des mines et de l'énergie. Ils ont, entre autres, discuté de moyens qui pourraient améliorer la mobilisation des dirigeants autochtones en ce qui a trait à la Conférence des ministres de l'Énergie et des Mines.

Afin de raffermir la confiance du public, les ministres ont convenu de mettre à profit le travail réalisé au cours de la dernière année ainsi que d'élaborer un plan d'action conjoint qui comprendra un énoncé commun et qui sera fondé sur les principes suivants :

  • favoriser les relations et les partenariats au moyen d'une mobilisation et d'une collaboration rapides et constantes;
  • améliorer la communication et la transparence des données et des processus réglementaires;
  • maintenir l'équilibre entre les intérêts communautaires et l'atténuation des répercussions sur l'environnement et sur la santé au moyen de dispositions législatives et réglementaires;
  • appuyer la science et l'innovation afin d'éclairer les décisions et d'accroître la performance environnementale.

Les ministres ont discuté de l'examen exhaustif des processus environnementaux et réglementaires fédéraux, effectué par le gouvernement du Canada, y compris ses plans de moderniser l'Office national de l'énergie. Les ministres se sont engagés à travailler ensemble afin de s'assurer que l'examen des processus réglementaires fédéraux tienne compte des points de vue des provinces et des territoires, notamment des questions relatives à la sécurité et à la protection de l'environnement, aux consultations des communautés autochtones et des collectivités locales, à l'obtention de retombées économiques et à la minimisation du chevauchement des efforts pour ce qui est de l'examen des projets, ainsi qu'à la confiance des investisseurs, à la compétitivité et à la rapidité d'exécution. Les ministres ont par ailleurs reconnu que les approches collaboratives à l'innovation et au développement de technologies propres peuvent favoriser une croissance propre dans les secteurs de l'exploitation minière et de l'énergie partout au Canada.

De plus, les ministres ont rendu public le rapport sommaire sur les grands projets, selon lequel 421 grands projets de ressources naturelles sont en voie de construction ou prévus au cours des 10 prochaines années, ce qui représente un investissement possible de 691 milliards de dollars.   

L'énergie

En ce qui a trait à l'énergie, les ministres ont affirmé qu'il sera essentiel de renforcer la collaboration entre les gouvernements pour s'assurer que les secteurs de l'énergie du Canada demeurent concurrentiels à l'échelle mondiale ainsi que pour appuyer la transition vers une économie sobre en carbone. À cet égard, les ministres ont pris les engagements suivants :

  • Dans le domaine de l'efficacité énergétique, les ministres ont accepté un cadre et un plan d'action sur les normes en matière d'efficacité énergétique pour les appareils et l'équipement, ce qui peut réduire les coûts en énergie et réduire les émissions de gaz à effet de serre partout au Canada.
  • Au sujet de l'électricité et de l'infrastructure stratégique, les ministres ont accepté d'envisager une collaboration à l'égard de nouvelles interconnexions améliorées pour la transmission intergouvernementale de l'électricité, de réseaux électriques intelligents et de postes de chargement ou de ravitaillement pour les véhicules à carburant de remplacement, lesquels peuvent être un outil clé en appui à la croissance propre, à l'ouverture à de nouveaux marchés et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • Pour ce qui est de la technologie et de l'innovation, les ministres ont accueilli favorablement le travail des groupes d'innovation sur la production d'électricité répartie et les ressources de schiste, et ont souligné que ces groupes constituent un mécanisme efficace pour une collaboration qui encourage les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, ainsi que d'autres intervenants, à tirer profit de l'expertise et des ressources de chacun. Les ministres ont en outre convenu d'envisager des possibilités de collaboration dans le domaine des technologies propres.
  • Enfin, au sujet de la coopération énergétique, les ministres ont discuté de la façon dont les efforts collaboratifs entre les gouvernements appuieront les engagements pris lors du récent Sommet des leaders nord-américains, y compris la cible nord-américaine pour l'énergie propre, les objectifs ambitieux visant à intégrer nos réseaux de transport, la transmission transfrontalière accrue de l'énergie propre et la résilience accrue du réseau électrique nord‑américain. Les ministres se sont engagés à améliorer leur partenariat et leur collaboration sur les enjeux énergétiques internationaux afin de s'ouvrir à de nouveaux marchés et de positionner le Canada comme chef de file mondial de l'énergie. Les ministres se sont également engagés à explorer des mécanismes et des possibilités pour que les provinces et les territoires collaborent dans le cadre des forums internationaux, des missions conjointes et des discussions sur l'énergie, notamment Mission Innovation.

Les ministres provinciaux et territoriaux ont par ailleurs salué la collaboration du gouvernement fédéral dans la mise en œuvre de la Stratégie canadienne de l'énergie sur des initiatives spécifiques dans les secteurs de l'efficacité énergétique, de la technologie et de l'innovation en matière d'énergie, et de l'acheminement de l'énergie. Cette collaboration comprend un engagement à réduire l'utilisation du diesel dans les communautés autochtones et dans les collectivités éloignées et à l'extérieur du réseau, et à tenir un Sommet pancanadien visant à cerner les options qui permettraient d'améliorer l'accès aux remplacements du diesel. Conformément à la Déclaration de Vancouver, le travail relatif à la Stratégie canadienne de l'énergie contribuera aussi à l'élaboration du Cadre pancanadien en matière de croissance propre et de changements climatiques.

La mise en valeur des minéraux

Les ministres ont réaffirmé l'importance fondamentale de l'industrie de l'exploration, de l'exploitation minière et du traitement des minerais du Canada pour notre économie, notre secteur financier, nos collectivités éloignées et nos communautés autochtones. Maintenir et accroître l'attrait du Canada en tant que destination mondiale de l'exploitation minière et de l'exploration est essentiel à la santé de notre économie et au développement continu de notre pays.

Reconnaissant l'importance du secteur des petites sociétés d'exploration et d'exploitation minière du Canada dans l'établissement et le développement de la prochaine génération de gisements minéraux économiques, les ministres se sont engagés à chercher des possibilités de collaboration afin d'améliorer les programmes de géosciences du minerai dans l'ensemble des provinces et territoires, et d'accroître la disponibilité des données géoscientifiques publiques pour faciliter l'exploration primaire par le secteur des petites sociétés minières.

Les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux des Mines ont souligné l'importance de promouvoir les régimes réglementaires stables, coordonnés et favorables qui régissent les ressources abondantes de notre pays, ainsi que l'importance des réseaux d'infrastructure étendus et fiables.

Les ministres ont reconnu le besoin de s'appuyer sur la réputation du Canada en tant que chef de file mondial sur le plan de la performance environnementale et des normes de santé et sécurité des travailleurs. Les ministres se sont engagés à poursuivre leur recherche de nouvelles méthodes novatrices pour gérer le passif environnemental et à concevoir une méthodologie uniforme et transparente pour calculer la garantie pour la remise en état des mines, notamment le montant total du passif qui existe.

Les ministres ont en outre encouragé les dirigeants de l'industrie à promouvoir l'innovation et à accroître les possibilités de développement, de déploiement et de commercialisation des technologies minières écologiques afin de continuer à améliorer la performance environnementale et la compétitivité des entreprises minières canadiennes et d'assurer des écosystèmes en santé pour les générations futures.

Le Rapport sur le rendement du secteur minier a par ailleurs été déposé pour diffusion lors de la rencontre des ministres. Produit tous les trois ans, ce rapport fait le suivi des progrès grâce à un ensemble d'indicateurs économiques, sociaux et environnementaux, et aide à cerner les secteurs propices à des efforts de collaboration.

Préparer l'avenir

Ces mesures, prises par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, permettront de promouvoir le rôle du Canada en tant que fournisseur mondial de ressources naturelles, tout en assurant une prospérité économique à long terme pour l'ensemble de la population.

Les ministres se rencontreront de nouveau en août 2017 à St. Andrews, au Nouveau-Brunswick, lors de la prochaine Conférence des ministres de l'Énergie et des Mines.

Citations

« Les secteurs de ressources naturelles constituent une importante source d'emplois et de retombées pour la classe moyenne. Nous continuerons de collaborer avec divers ordres de gouvernement, l'industrie et d'autres intervenants pour veiller à ce que les secteurs canadiens des ressources restent viables et concurrentiels à l'échelle internationale, tout en constituant une source d'emplois et de croissance économique, pour aujourd'hui et demain. »

Jim Carr
Ministre des Ressources naturelles du Canada

« Les partenariats novateurs entre les gouvernements, les communautés autochtones, l'industrie et d'autres intervenants sont essentiels alors que nous nous rapprochons de la création d'un secteur de l'énergie et de l'exploitation minière durable et prospère au Canada. Les rencontres de cette semaine ont permis aux ministres de l'Énergie et des Mines de chaque région de notre pays de faire part des efforts qu'ils déploient pour atteindre nos objectifs communs en matière de collectivités renforcées, d'économies diversifiées et de qualité de vie améliorée pour tous les Canadiens. »

Cliff Cullen
Ministre de la Croissance, de l'Entreprise et du Commerce pour le Manitoba

Documents connexes

Conférence des ministres de l'Énergie et des Mines - Extraction minière 
Conférence des ministres de l'Énergie et des Mines - Énergie 

Liens connexes

Page Web de la CMEM de RNCan

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan (http://twitter.com/rncan)
Les communiqués et les documents d'information de Ressources naturelles Canada sont disponibles à l'adresse suivante : www.nouvelles.gc.ca.
Suivez le gouvernement du Manitoba sur Twitter : @MBGovNews (http://twitter.com/MBGovNews)

 

SOURCE Ressources naturelles Canada

Renseignements : Alexandre Deslongchamps, Attaché de presse, Cabinet du ministre, Ressources naturelles Canada, 343-292-6837; Relations avec les médias, Ressources naturelles Canada, Ottawa, 343-292-6100; John B. Thorpe, Coordonnateur des communications, Services de communication du Manitoba, Winnipeg (Manitoba), 204-945-4997

RELATED LINKS
www.nrcan.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.