Les ministres Day et Baird visitent des installations portuaires de la
Colombie-Britannique

PRINCE RUPERT, C.-B., le 20 juill. /CNW Telbec/ - L'honorable Stockwell Day, président du Conseil du Trésor et ministre de la porte d'entrée de l'Asie-Pacifique, et le ministre canadien des Transports et de l'Infrastructure, John Baird, ont terminé aujourd'hui la visite des installations portuaires de Kitimat et de Prince Rupert, en Colombie-Britannique.

"Ces ports sont essentiels à l'essor du commerce entre le Canada et les économies émergentes de la région de l'Asie-Pacifique", a déclaré le ministre Day. "Ils offrent au Canada un avantage crucial au chapitre de la compétitivité entre les ports de la côte ouest de l'Amérique du Nord pour faire des affaires avec l'Asie. C'est là un autre exemple de l'avantage économique concurrentiel dont notre gouvernement fait la promotion de façon énergique."

"Notre visite était une excellente occasion de voir le résultat des investissements de notre gouvernement dans la modernisation et le renforcement des ports de cette région", a indiqué Baird. "Comme nous avons pu le constater aujourd'hui durant notre visite, nos investissements ont donné des résultats concrets et ils ont contribué à attirer de nouvelles entreprises."

Durant leur séjour, les ministres ont visité les installations portuaires de Kitimat, où ils ont pu constater d'eux-mêmes pourquoi la région est de plus en plus reconnue en tant que plaque tournante stratégique du développement des ressources énergétiques du Canada dans la région du nord-ouest. Les industries de Kitimat ont produit jusqu'à 12 % du produit intérieur brut de la Colombie-Britannique et exportent annuellement plus d'un milliard de dollars de produits manufacturés.

Ils ont ensuite visité le port de Prince Rupert, le deuxième port en eau profonde de la côte Ouest du Canada et le port naturel le plus profond en Amérique du Nord. Le port, qui dispose d'installations de manutention du grain, du charbon, des produits forestiers, du grain de spécialité et des marchandises générales, a traité plus de 12,2 millions de tonnes de marchandises en 2009, soit une augmentation de 15 % par rapport à l'année précédente. Le transport maritime par le port de Prince Rupert réduit de deux à trois jours la durée des déplacements entre l'Asie et l'Amérique du Nord. Il réduit aussi de un à deux jours le temps d'arrêt au port de conteneurs, ce qui permet d'économiser de trois à cinq jours sur un trajet normal de 17 jours. À partir de Prince Rupert, les liaisons ferroviaires permettent de transporter rapidement les marchandises au cœur de l'Amérique du Nord.

Les activités des ports de Prince Rupert et de Kitimat contribuent au bien-être économique de ces localités. Une étude d'impact économique publiée récemment par l'Administration portuaire de Prince Rupert révèle qu'en octobre 2009, le port était un important moteur économique. Les emplois directement liés aux activités du port représentaient alors 1 500 emplois.

Alors qu'ils se trouvaient à Prince Rupert, les ministres ont visité le terminal à conteneurs Fairview. Ils ont aussi visité les installations de Ridley Terminals, une société d'État fédérale qui exploite un terminal de manutention du vrac pour le transport efficace du charbon et d'autres marchandises en vrac.

La Porte et le Corridor canadiens de l'Asie-Pacifique constituent un système d'infrastructures de transport qui englobe des liaisons entre les ports, les routes et les voies ferrées du Lower Mainland et de Prince Rupert, en Colombie Britannique. Celles-ci s'étendent dans l'Ouest canadien et au cœur économique de l'Amérique du Nord. Ce système comprend aussi de grands aéroports et d'importants passages frontaliers. Depuis 2006, le gouvernement du Canada, par l'entremise de l'Initiative de la Porte et du Corridor de l'Asie-Pacifique, s'est associé à la Colombie-Britannique et aux autres provinces de l'Ouest, à des municipalités et au secteur privé pour entreprendre des projets d'infrastructures stratégiques évalués à plus de 2,8 milliards de dollars, y compris des contributions du gouvernement fédéral de plus d'un milliard de dollars.

Transports Canada est en ligne à www.tc.gc.ca. Abonnez-vous aux communiqués de presse et aux discours à www.tc.gc.ca/nouvellesendirect et restez au fait des dernières nouvelles de Transports Canada.

Ce communiqué est disponible en d'autres formats pour les personnes vivant avec une déficience visuelle.

SOURCE Transports Canada

Renseignements : Renseignements: Mélisa Leclerc, Directrice des communications, Cabinet du président du Conseil du Trésor et ministre de la porte d'entrée de l'Asie-Pacifique, Ottawa, 613-952-5051; James Kusie, Directeur, Gestion des enjeux et Affaires parlementaires, Cabinet du ministre canadien des Transports John Baird, Ottawa, 613-991-0700; Relations avec les médias, Transports Canada, Ottawa, 613-993-0055


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.