Les ministres Barrette et Charlebois annoncent que de nouvelles catégories de personnes seront incluses dans le Programme de vaccination gratuite contre les VPH

QUÉBEC, le 3 déc. 2015 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, ainsi que la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, madame Lucie Charlebois, ont annoncé aujourd'hui qu'ils donnent leur accord pour inclure de nouvelles catégories de personnes dans le Programme de vaccination gratuite contre les virus du papillome humain (VPH), à la suite des recommandations formulées par le Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ) de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

« En appuyant cette mesure supplémentaire de prévention contre les VPH, laquelle a fait l'objet d'une évaluation rigoureuse, appuyée sur des faits et des études scientifiques objectives, nous démontrons que nous avons à cœur de prévenir de manière encore plus efficace des maladies qui peuvent être évitées. Il faut rappeler que les VPH sont à l'origine de nombreux cancers chez les hommes aussi, en plus d'autres problèmes de santé », a déclaré monsieur Barrette.

Rappelons que la recommandation du CIQ visait à faire inclure deux nouveaux groupes de personnes dans le programme de vaccination gratuite contre les VPH. Il s'agit des hommes de 26 ans et moins ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes, qui seront inclus dès janvier prochain, et des garçons de quatrième année du primaire, qui, pour leur part, seront vaccinés à partir de septembre 2016. Cette recommandation a d'ailleurs reçu l'appui de plusieurs associations de professionnels, de groupes et d'organismes du milieu de la santé.

« Les infections causées par les VPH représentent un réel problème de santé publique. La stratégie d'inclure ces personnes dans le programme vise à réduire de manière notable la prévalence liée aux VPH et à offrir une protection directe à l'ensemble des hommes, qui sont plus affectés par ces maladies que ce que l'on croyait auparavant, et à mieux protéger l'ensemble de la population », a pour sa part ajouté madame Charlebois.

Afin d'optimiser l'efficacité du vaccin chez les jeunes, la vaccination est fortement recommandée, idéalement entre l'âge de 9 et de 11 ans, car la réponse immunitaire est particulièrement bonne à cet âge. Rappelons également que le consentement des parents est obligatoire pour la vaccination des jeunes de moins de 14 ans.

Les personnes intéressées à en savoir davantage sur les VPH sont invitées à se rendre sur le Portail santé mieux-être du gouvernement du Québec, à l'adresse suivante : sante.gouv.qc.ca.

 

SOURCE Cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux

Renseignements : Le directeur national de santé publique, le docteur Horacio Arruda sera disponible pour donner des entrevues. Renseignements : Joanne Beauvais, Attachée de presse du ministre de la Santé et des Services sociaux, 418 266-7171; Alexandra Bernier, Attachée de presse de la ministre déléguée à la Réadaptation à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, 418 266-7181; Noémie Vanheuverzwijn, Relationniste de presse, Ministère de la Santé et des Services sociaux, 418 266-8914


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.