Les ministres Barrette et Charlebois annoncent la désignation de deux centres hospitaliers pour la prise en charge d'éventuels cas d'Ebola

MONTRÉAL, le 2 sept. 2014 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, madame Lucie Charlebois, annoncent la désignation de deux centres hospitaliers montréalais pour la prise en charge d'éventuels cas confirmés d'Ebola en sol québécois. En effet, l'Hôpital Notre-Dame du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) et le CHU Sainte-Justine ont été respectivement nommés centres désignés pour adultes et pour enfants.

« Bien que la probabilité d'avoir à faire face à un cas d'Ebola au Québec demeure très faible, tous les centres hospitaliers du réseau sont en mesure de rapidement prendre en charge et placer en isolement toute personne susceptible d'être infectée par le virus, puis de réaliser l'investigation appropriée. Toutefois, étant donné la complexité et la nature évolutive des soins requis par cet état, ainsi que l'équipement nécessaire pour circonscrire rigoureusement les risques de transmission, deux pôles d'expertise en infectiologie seront mis à profit. Ainsi, advenant qu'une infection au virus Ebola soit confirmée, le patient concerné sera transféré, selon son âge, à l'un des deux centres désignés. Urgences-santé possède tout le matériel nécessaire afin d'assurer le transfert de ces patients en toute sécurité », a déclaré le ministre Barrette.

De son côté, la ministre Charlebois en a également profité pour rappeler que le réseau de la santé québécois est bien préparé et qu'il dispose de toute l'information utile pour réagir efficacement. En plus d'un appel à la vigilance, divers bulletins cliniques préhospitaliers de même que des guides pratiques ont été diffusés dans le réseau de la santé, notamment afin d'assurer une gestion optimale des demandes d'analyses liées à un cas potentiel d'Ebola.

« Il ne faut pas oublier que nos conditions sanitaires diffèrent grandement de celles de l'Afrique, ce qui diminue radicalement les risques de propagation en sol québécois. Cela ne nous empêche pas, cependant, de nous préparer adéquatement et de prendre absolument toutes les mesures préventives qui s'imposent afin de bien protéger la population du Québec », a conclu la ministre.

Notons que, dans un souci de transparence, le Ministère rapportera à compter d'aujourd'hui, sur son site Internet, chaque cas suspect d'Ebola pour lequel une demande d'analyse a été transmise au Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg. Cette information de même que le résultat des analyses de chacun de ces cas seront mis à jour de façon continue au msss.gouv.qc.ca/presse 

 

SOURCE : Cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux

Renseignements : Joanne Beauvais, Attachée de presse du ministre de la Santé et des Services sociaux, 418 266-7171; Natacha Joncas Boudreau, Directrice de cabinet de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, 418 266-7181


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.