Les Métallos exhortent le premier ministre à prendre des mesures pour éviter
que les mineurs mexicains soient les victimes d'affrontements sanglants

TORONTO, le 17 févr. /CNW/ - Le Syndicat des Métallos exhorte le premier ministre Stephen Harper à prendre des mesures urgentes pour dissuader le gouvernement du Mexique d'employer des mesures de répression potentiellement mortelles à l'endroit des mineurs mexicains en grève.

"Le Syndicat des Métallos craint que le sang fuse si ces mesures sont mises en application", a déclaré Ken Neumann, directeur national des Métallos pour le Canada, dans une lettre envoyée au premier ministre aujourd'hui.

"Nous réclamons respectueusement et de façon urgente que le gouvernement canadien prenne toutes les mesures possibles, diplomatiques ou autres, pour communiquer immédiatement avec le gouvernement mexicain et le convaincre d'éviter de recourir aux forces militaires et policières pour intervenir dans le conflit de travail qui sévit à la mine de cuivre Cananea de Grupo Mexico, dans l'État de Sonora", a fait savoir M. Neumann dans sa lettre.

Dans plusieurs pays, le mouvement syndical et d'autres groupes prient instamment leur gouvernement de faire des démarches similaires à l'endroit du gouvernement mexicain dans l'espoir qu'il s'abstienne de mobiliser des forces militaires et policières contre les mineurs, membres du syndicat Los Mineros.

Sans même permettre au syndicat de présenter des preuves à cet effet, un tribunal mexicain a déposé un jugement discutable, la semaine dernière, stipulant que 1 200 travailleurs doivent être mis à pied, que la grève qu'ils ont amorcée en juillet 2007 doit être arrêtée et que la convention collective conclue entre le syndicat et Grupo Mexico doit être résiliée.

Grupo Mexico et le gouvernement mexicain se sont engagés dans une campagne de répression et d'abus de pouvoir durant quatre ans contre Los Mineros - le syndicat indépendant le plus fort au Mexique - et son dirigeant élu démocratiquement, Napoleon Gomez Urrutia, qui vit actuellement en exil au Canada.

La lettre des Métallos a également été envoyée au ministre fédéral des Affaires étrangères, Lawrence Cannon, et à l'ambassadeur du Mexique au Canada, Francisco Barrio-Terrazas.

Pour lire la lettre dans son intégralité, veuillez consulter le site Web www.usw.ca.

SOURCE Syndicat des Metallos (FTQ)

Renseignements : Renseignements: Ken Neumann, directeur national des Métallos pour le Canada, (416) 487-1571; Bob Gallagher, Communications des Métallos, (416) 434-2221, (416) 544-5966, bgallagher@usw.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.