Les membres du Syndicat des Métallos de l'île Texada ratifient une nouvelle convention, Lafarge Canada devra s'employer à reconstruire la confiance après le lock-out

ÎLE TEXADA, C.-B., le 10 mars 2017 /CNW/ - Les membres de la section locale 816 du Syndicat des Métallos qui se sont vu imposer un lock-out le 17 octobre 2016, à la mine de calcaire de l'île Texada, ont voté pour la ratification d'une nouvelle convention collective avec leur employeur.

À la suite du rejet des demandes de Lafarge en vue d'éliminer les droits d'ancienneté, les parties ont convenu de reprendre les négociations. Il s'en est suivi que le Syndicat des Métallos a obtenu une entente sans concession qui maintient les droits d'ancienneté et procure des augmentations de salaires et d'avantages sociaux semblables à celles des autres conventions collectives du secteur.

La nouvelle convention a été acceptée de justesse : 34 votes pour et 33 votes contre. Ce résultat serré est le reflet du tort causé aux employés et à la communauté de l'île Texada par le lock-out inutile imposé par Lafarge.

« Depuis des décennies, les membres du Syndicat des Métallos de l'île Texada sont fiers de leur travail et donnent le meilleur d'eux-mêmes. Les mesures prises par la direction de Lafarge ont ébranlé la confiance qu'ils avaient en leur employeur. Le lock-out irrationnel et de mauvaise foi imposé par Lafarge a causé un tort immense aux employés et à leurs familles, ainsi qu'à toute la communauté de l'île Texada », affirme Stephen Hunt, directeur du Syndicat des Métallos pour l'Ouest canadien.

« Il incombe à Lafarge d'agir. Ils ont une longue pente à remonter et beaucoup de travail à faire s'ils veulent regagner la confiance et le respect de la communauté de l'île Texada. », a-t-il ajouté.

La section locale 816 du Syndicat des Métallos tient à remercier les nombreux membres de la communauté et les autres sections locales de Syndicat des Métallos et les autres syndicats de la région pour leur appui, ainsi que la fédération syndicale internationale IndustriALL et ses alliés pour ce grand élan de solidarité à l'échelle mondiale.

L'île Texada présente une riche histoire dans l'exploitation des carrières de calcaire, qui remonte aussi loin que 1918.  Il s'agit de la plus ancienne mine de la province. Elle produit le calcaire utilisé dans la fabrication du ciment, un matériau essentiel dans nombre de projets d'infrastructure.

SOURCE Syndicat des Metallos

Renseignements : Earl Graham, représentant syndical, Syndicat des Métallos, 604 341-6381, egraham@usw.ca ; Brad West, Communications, Syndicat des Métallos, 604-313-9185, bwest@usw.ca

LIENS CONNEXES
http://www.usw.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.