Les médecins de famille en milieu rural sont deux fois plus susceptibles
d'accepter de nouveaux patients que ceux des grandes villes

Les médecins diplômés à l'étranger acceptent davantage de nouveaux patients que les médecins formés au Canada

OTTAWA, le 8 juill. /CNW Telbec/ - Selon un nouveau rapport publié aujourd'hui par l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS), les médecins de famille qui exercent en milieu rural et dans les petites villes sont plus susceptibles d'accepter de nouveaux patients que leurs homologues en milieu urbain. Bien que les facteurs comme le lieu d'obtention du diplôme, l'âge, le type de pratique et le sexe influent sur leur décision d'accepter de nouveaux patients, celui du lieu d'exercice domine davantage. Plus de 35 % des médecins en milieu rural interrogés acceptaient de nouveaux patients, par rapport à moins de 18 % (moins de un médecin sur cinq) en milieu urbain. L'analyse de l'ICIS, intitulée Que savons-nous des médecins de famille qui acceptent de nouveaux patients?, est fondée sur le Sondage national des médecins (SNM) de 2007 réalisé par le Collège des médecins de famille du Canada, l'Association médicale canadienne et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada avec un important financement de l'ICIS et de Santé Canada.

Parmi les médecins de famille en milieu rural, les médecins diplômés à l'étranger (MDE) étaient plus susceptibles d'accepter de nouveaux patients que leurs homologues formés au Canada. Un peu moins des deux tiers (62 %) des MDE en milieu rural acceptaient des patients, par rapport à 27 % chez leurs homologues formés au Canada. Bien que cette différence n'était pas aussi marquée en milieu urbain, les MDE étaient quand même beaucoup plus susceptibles d'accepter de nouveaux patients (27 % contre 16 %).

"L'accès à un médecin de famille est considéré comme essentiel à la prestation de soins de santé primaires de qualité aux Canadiens, affirme Geoff Ballinger, gestionnaire des Ressources humaines de la santé à l'ICIS. La compréhension des caractéristiques des médecins qui acceptent de nouveaux patients peut faciliter la résolution des problèmes associés à l'accès aux soins en temps opportun."

L'âge, le sexe, le type de pratique influent tous sur la probabilité qu'un médecin accepte de nouveaux patients

Les médecins les plus jeunes et les plus âgés étaient plus susceptibles d'accepter de nouveaux patients que leurs collègues âgés de 45 à 54 ans. Cette tendance a été observée chez les médecins de famille des milieux ruraux et urbains. Les hommes médecins étaient également plus susceptibles d'accepter de nouveaux patients que les femmes médecins. Tous groupes d'âge et sexes confondus, les médecins de famille en milieu rural étaient significativement plus nombreux à accepter de nouveaux patients que leurs homologues des zones urbaines.

En milieu rural, 38 % des médecins de famille exerçant dans une pratique de groupe ou interdisciplinaire ont indiqué accepter de nouveaux patients, contre 25 % de ceux en pratique individuelle. En milieu urbain, cet écart était toutefois beaucoup moins marqué, soit 18 % contre 16 %. La comparaison des médecins de famille en milieu rural et ceux en milieu urbain qui travaillent le même nombre d'heures par semaine (sans les heures de garde) révèle par ailleurs que les premiers étaient significativement plus nombreux à indiquer qu'ils acceptaient de nouveaux patients.

La satisfaction professionnelle, un prédicteur dans certains cas

Parmi les six facteurs analysés, la satisfaction professionnelle était le seul qui ne semblait pas influer sur la probabilité qu'un médecin de famille en milieu rural accepte de nouveaux patients. Les médecins de famille en milieu urbain étaient cependant significativement plus susceptibles d'accepter de nouveaux patients s'ils étaient satisfaits professionnellement.

À propos de l'ICIS

L'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) recueille de l'information sur la santé et les soins de santé au Canada, l'analyse, puis la rend accessible au grand public. L'ICIS a été créé par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux en tant qu'organisme autonome sans but lucratif voué à la réalisation d'une vision commune de l'information sur la santé au Canada. Son objectif : fournir de l'information opportune, exacte et comparable. Les données que l'ICIS rassemble et les rapports qu'il produit éclairent les politiques de la santé, appuient la prestation efficace de services de santé et sensibilisent les Canadiens aux facteurs qui contribuent à une bonne santé.

Le rapport et les figures suivantes sont affichés sur le site Web de l'ICIS au www.icis.ca.

    
    Figure 1  Pourcentage de médecins de famille qui acceptaient de nouveaux
              patients, milieux de soins ruraux et urbains, Canada, 2004 et
              2007 (figure 1 du rapport)

    Figure 2  Pourcentage de médecins de famille qui acceptaient de nouveaux
              patients, par lieu d'obtention du doctorat en médecine, milieux
              de soins ruraux et urbains, Canada, 2007 (figure 2 du rapport)

    Figure 3  Pourcentage de médecins de famille qui acceptaient de nouveaux
              patients, par groupe d'âge, milieux de soins ruraux et urbains,
              Canada, 2007 (figure 4 du rapport)
    

SOURCE Institut canadien d'information sur la santé

Renseignements : Renseignements: Benoit Laplante, 613-694-6603, Cell. : 613-725-4076, blaplante@icis.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.