Les mauvaises herbes du Québec deviennent de plus en plus difficiles à contrôler.

Un sondage d'Ipsos sur la résistance aux herbicides se penche sur la perception des producteurs québecois vis-à-vis des mauvaises herbes difficiles à combattre

MISSISSAUGA, ON, le 27 mai 2013 /CNW/ - Selon un sondage sur la résistance aux herbicides mené par Ipsos Reid au nom de BASF Canada Inc. (BASF), 5 producteurs québécois sur 10 croient que les mauvaises herbes dans leurs champs deviennent de plus en plus difficiles à contrôler. Le sondage téléphonique effectué en décembre 2012 incluait des producteurs de maïs et de soya du Québec avec un seuil minimal de superficie.

Malgré qu'il n'y ait toujours aucun cas de résistance au glyphosate confirmé au Québec, on voit ce problème poindre à l'horizon. La résistance aux herbicides est un phénomène global, une inquiétude croissante pour les producteurs dans l'Est du Canada. En Ontario, les études démontrent que la vergerette du Canada résistante au glyphosate (Groupe 9), ainsi que la grande herbe à poux et la petite herbe à poux, peuvent affecter le rendement d'une culture.

"Il n'est jamais trop tôt pour combattre la résistance avec des pratiques agricoles durables,'' dit Rob Miller, Gérant du développement technique chez BASF Canada. "Le dépistage régulier des cultures, l'utilisation d'herbicides ayant des modes d'action multiples, et la rotation  des cultures peuvent tous retarder le développement de mauvaises herbes résistantes."

En se basant sur les résultats du sondage, il nous semble que les producteurs du Québec prennent des mesures pour protéger leurs cultures. Quatre-vingt-onze pourcent des producteurs québécois confirment qu'ils utilisent plus d'un groupe d'herbicides afin de gérer leurs mauvaises herbes.

Entre les années 2010 et 2015, BASF lancera huit nouveaux ingrédients actifs, ainsi que 25 nouveaux produits pour aider dans la lutte contre les mauvaises herbes problématiques . BASF a présentement plus de 10 modes d'action dans sa gamme de produits pour l'Est du Canada.

Les résultats  complets du sondage le plus récent sont disponibles à www.ipsos.ca. Pour plus de renseignements sur les produits de protection des cultures au Canada, veuillez visiter www.agsolutions.ca.

Pour plus d'information, contactez votre détaillant ou représentant BASF. Contacts pour le Québec: Vincent Poulin, représentant BASF, Centre du Québec - Est  vincent.poulin@basf.com; Jean-François Foley, représentant BASF, Montérégie - Ouest, jean-francois.foley@basf.com.

Au sujet de BASF
BASF est le premier fournisseur mondial de produits chimiques : La Compagnie de la Chimie. Son éventail de produits va des produits chimiques, des plastiques, et des produits de performance et de protection des cultures, jusqu'à l'huile et au pétrole. Nous combinons le succès économique avec la protection de l'environnement et la responsabilité social. Grâce à la science et à l'innovation, nous permettons à nos clients dans quasiment toutes les industries de satisfaire aux besoins actuels et futurs de la société. Nos produits et nos solutions contribuent à la conservation des ressources, à la nutrition, et à l'amélioration de la qualité de vie. Cette contribution est au cœur de notre objet social : Nous créons des produits chimiques pour un avenir durable. Les ventes de BASF se sont élevées à 72,1 milliards de euros en 2012, et son personnel à plus de 110 000 employés à la fin de l'année. Les actions de BASF sont cotées sur les bourses de Frankfurt (BAS), de London (BFA), et de Zurich (AN). Des renseignements supplémentaires sur BASF sont disponibles à l'Internet à www.basf.com.

Au sujet du sondage d'Ipsos
Cet article représente les résultats d'un sondage d'Ipsos Reid effectué partout au pays entre le 10 et 19 décembre 2012, au nom de BASF. Dans le cadre de ce sondage, un échantillon total de 500 producteurs du comité de producteurs d'Ipsos, incluant 100 producteurs québécois, ont été interviewés par téléphone. Afin de pouvoir être éligibles pour le sondage, les producteurs du Québec devaient produire du maïs et du soya sur un minimum de 100 acres. Un sondage avec un échantillon aléatoire non pondéré de cette taille, ainsi qu'un taux de réponse de 100% aura une marge d'erreur de +/- 4,3 points de pourcentage, soit 19 fois sur 20, par rapport aux résultats si la population spécifiée de producteurs canadiens avait été enquêtée. Tous les échantillons de sondage peuvent faire l'objet d'autres sources d'erreur, incluant sans limitations les erreurs de couverture et de mesure.

© 2013 BASF Canada Inc.

SOURCE : BASF Canada Inc.

Renseignements :

Rob Miller
BASF Canada Inc.
(519) 637-3696
rob.miller@basf.com

Jo Ann Robinson
ON Communication Inc.
(519) 963-1946
joann@oncommunication.ca

Profil de l'entreprise

BASF Canada Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.