Les locataires de HLM demandent l'aide du ministre Laurent Lessard pour avoir accès à une assurance habitation

MONTRÉAL, le 29 juin 2012 /CNW Telbec/ - Afin de permettre aux 65 000 ménages à faible revenu, vivant dans les HLM de la province, de bénéficier de la protection d'une police d'assurance habitation à prix modique, la présidente de la Fédération des locataires d'HLM du Québec (FLHLMQ), Marie-Josée Sansoucy, demande au ministre des Affaires municipales, Laurent Lessard, d'apporter un changement à la réglementation.

«Chaque année, des centaines de locataires de HLM sont jetés à la rue en raison de sinistres. Chaque fois, nous devons déplorer le fait que plus de la moitié perdent tout car ils ne sont pas assurés.  Ils sont soit trop pauvres pour payer la prime ou incapables de s'assurer car les compagnies refusent de leur souscrire une protection en raison du risque jugé trop élevé.  C'est pourquoi, au cours des cinq dernières années, nous avons négocié avec les firmes d'assurances afin d'obtenir une police à prix modique accessible à tous les locataires, peu importe leur dossier personnel ou le fait qu'ils habitent dans un quartier considéré à risque» d'expliquer la présidente de la FLHLMQ.

Cependant, pour que cette police se concrétise, il est nécessaire que le ministre responsable des HLM, Laurent Lessard, modifie le règlement sur la location des HLM afin de rendre obligatoire le fait de détenir une assurance habitation pour tous les locataires.  Selon la présidente de la FLHLMQ, «tant et aussi longtemps que seulement la moitié des locataires de HLM seront assurés, aucune compagnie d'assurance n'acceptera d'offrir une protection à moindre coût car elle ne pourra partager le risque avec personne d'autre. En rendant obligatoire le fait d'être assuré, le gouvernement permettra de partager le risque à plusieurs et donc de diminuer le coût de la police de chacun.  La FLHLMQ a déjà reçu la confirmation qu'une police habitation pourrait alors être disponible, pour aussi peu que 11$ par mois, sans compter les effets de la libre concurrence».

Cette pratique est d'ailleurs déjà largement répandue dans le mouvement des coopératives et des organismes sans but lucratif en habitation où, depuis des années, les locataires doivent souscrire à une assurance habitation.

La présidente de la FLHLMQ est confiante que le ministre Lessard acceptera bientôt de rendre service aux ménages les plus pauvres en leur permettant d'accéder eux aussi à une protection de leurs biens en cas de vols ou de sinistres.

SOURCE Fédération des locataires d'habitations à loyer modique du Québec

Renseignements :

Robert Pilon, coordonnateur de la FLHLMQ
514-521-1485 ou 514-951-1837 (cellulaire)

Profil de l'entreprise

Fédération des locataires d'habitations à loyer modique du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.