Les libéraux font volte-face en matière de tabac illégal

Le gouvernement libéral ferme délibérément les yeux sur la question du tabac illégal au Québec dans le cadre de son premier budget.

MONTRÉAL, le 4 juin 2014 /CNW Telbec/ - En haussant les taxes sur les produits légaux du tabac dans le cadre de son dernier budget, le gouvernement du Québec a choisi d'ignorer le problème de la contrebande dans la province, faisant ainsi volte-face quant à sa position antérieure en matière de contrebande et à l'incidence de l'augmentation des taxes sur le tabac. Le gouvernement envoie ainsi un message clair aux organisations criminelles exerçant le commerce illégal du tabac, en plus d'inciter une nouvelle vague de consommateurs à se tourner vers le marché non réglementé à plus faible coût. 

« C'est scandaleux que le gouvernement libéral, qui prenait l'enjeu de la contrebande très au sérieux lors de son dernier mandat, ait décidé d'emprunter une avenue différente - une décision irresponsable indiquant aux criminels qu'ils peuvent s'immiscer sans problème au sein de nos communautés pour vendre des produits illégaux, explique Eric Gagnon, directeur, Affaires corporatives, Imperial Tobacco Canada. Il y a à peine 18 mois, les libéraux étaient les premiers à s'insurger contre l'augmentation des taxes sur les produits du tabac imposée par le Parti québécois. »

Étant donné la grande disponibilité des produits illégaux bon marché à l'échelle de la province, l'augmentation des taxes sur le tabac constitue une ponction irresponsable et insouciante visant uniquement à renflouer les coffres du gouvernement du Québec. Il s'agit de la troisième augmentation de taxes imposée aux consommateurs de tabac, précédée par celles du Parti québécois et du gouvernement fédéral en février dernier. Cette notion économique est fort simple : si vous augmentez le prix d'un produit légal déjà dispendieux, un certain nombre de consommateurs chercheront une solution de rechange plus abordable. Dans ce cas, la solution la plus abordable est déjà accessible dans une multitude de réseaux criminels à tous les coins de rue.

« Nous comprenons que le gouvernement cherche des façons de renflouer rapidement ses coffres. Malheureusement pour lui, comme le démontrent les données historiques québécoises, l'augmentation des taxes sur le tabac ne contribuera qu'à inciter les fumeurs à se tourner vers des ressources illégales non taxées. Le gouvernement n'obtiendra pas les résultats escomptés, termine M. Gagnon. Il semble que les libéraux aient finalement penché du côté d'un groupe restreint de lobbyiste qui fait du bruit et dont l'objectif consiste à éradiquer à tout prix l'industrie légale, et ce, peu importe l'incidence sur le commerce illégal du tabac. »

Selon des sources gouvernementales, la contrebande de tabac coûte déjà plus de 225 millions de dollars par année au gouvernement du Québec. L'augmentation des taxes sur les produits du tabac ne contribuera qu'à empirer une situation déjà préoccupante. À l'heure actuelle, plus de 200 cabanes à tabac illégal n'attendent que de répondre à la demande grandissante qui résultera de cette augmentation des taxes.

SOURCE : Imperial Tobacco Canada (Français)

Renseignements : Sebastien Dolan, Affaires Corporatives, 514-932-6161, poste 2222, www.imperialtobaccocanada.com

Profil de l'entreprise

Imperial Tobacco Canada (Français)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.