Les laboratoires de biochimie et d'hématologie du CHUS se modernisent pour
offrir un service plus rapide et sécuritaire

SHERBROOKE, QC, le 30 avr. /CNW Telbec/ - Le Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) a récemment modernisé ses laboratoires de biochimie et d'hématologie. "Le projet de robotisation de nos laboratoires, dont les investissements en équipement et en réaménagement se chiffre à 3,5 M $, a été réalisé en partenariat avec Roche Diagnostics et Sysmex. Il permet au CHUS d'être plus performant et améliore le temps de réponse et de transmission des résultats en standardisant l'ensemble des analyses effectuées. C'est le patient qui profite le plus de cette modernisation, car le service est plus rapide et sécuritaire", mentionne la directrice générale du CHUS, Patricia Gauthier.

Les nouveaux robots (ou automates) permettent l'intégration et le déroulement sans interruption des opérations d'analyse. L'échantillon franchit les étapes de centrifugation (séparation des particules solides en suspension dans un liquide), d'aliquotage (division en plusieurs portions d'un échantillon), d'analyse et de compilation des résultats sans avoir été manipulé par l'opérateur. Le robot gère les différentes analyses à effectuer pour un même patient à partir d'un seul tube de sang, ce qui aide à diminuer substantiellement la quantité de sang requise. Moins de sang veut aussi dire moins de tubes, donc un petit plus pour l'environnement. Ces équipements de haute technologie permettent de centraliser l'ensemble des tests de laboratoire sur quelques appareils qui fonctionnent 24 heures sur 24, sept jours sur sept. En 2008-2009, le volume d'activités des laboratoires du CHUS était de près de 5 millions de tests et procédures. De ce nombre, les secteurs de biochimie et d'hématologie ont produit presque 3,8 millions de procédures, soit 75 % de ce volume.

L'élimination de la manutention des tubes et l'archivage automatisé libèrent les technologues des tâches répétitives. Moins de manutention et une plus grande standardisation du processus d'analyse (80 % des activités sont automatisées) veulent aussi dire moins de risque de contamination, de blessures et d'erreurs. La réorganisation du travail et de l'environnement des laboratoires, le réaménagement des locaux et l'acquisition d'équipement technologique contribuent à améliorer la productivité et l'efficience des laboratoires.

"Les appareils de laboratoire du CHUS - Hôtel-Dieu et du CHUS - Hôpital Fleurimont étaient désuets, explique le Dr Pierre Chevrier, chef du programme-clientèle en biologie médicale. En modernisant et en automatisant nos appareils, nous avons regroupé nos analyses sur une même plateforme et éliminé ainsi une bonne partie des tâches répétitives, sources potentielles d'erreurs. N'ayant plus à manipuler, étiqueter et aliquoter les tubes sanguins, les technologues du laboratoire multifonction du CHUS pourront consacrer plus de temps à des activités à valeur ajoutée pour les patients. Un avantage indéniable dans un contexte de pénurie importante de main-d'œuvre", ajoute le Dr Chevrier. Le laboratoire de biochimie est, entre autres, responsable de plus de 150 procédures d'urines qui sont acheminés chaque jour au CHUS.

"Le secteur de l'hématologie générale du Département d'hématologie du CHUS est responsable notamment de l'analyse des 1 000 formules sanguines qui lui sont quotidiennement acheminées. L'automatisation de ce secteur et l'acquisition de nouveaux appareils nous permettront d'effectuer jusqu'à 150 formules sanguines à l'heure sur chacun des trois analyseurs récemment acquis par le CHUS. Deux de ces appareils ont été installés au CHUS - Hôpital Fleurimont et le troisième au CHUS - Hôtel-Dieu. De plus, avec ces nouveaux appareils, robustes et performants, nous pouvons analyser un plus grand nombre de paramètres sanguins sur chaque spécimen, augmentant ainsi l'information mise à la disposition du médecin utilisateur", indique le directeur du Département d'hématologie du CHUS, le Dr Patrice Beauregard.

"Nous marquons aujourd'hui une première à bien des égards, a souligné M. Christopher Parker, président et directeur général de Roche Diagnostics au Canada. Pour la première fois, nous avons installé nos équipements selon une configuration novatrice qui permet d'optimiser le travail du laboratoire d'une toute nouvelle façon. Les laboratoires du CHUS deviennent ainsi un site de référence de l'industrie tout entière et la principale vitrine d'excellence en matière d'exactitude, de rapidité d'exécution, d'efficience et de rapport efficacité-coûts au Canada."

D'autres avantages

Il n'y a pas que le personnel et les médecins du CHUS qui bénéficieront de cette haute technologie. Les cliniques médicales, les CLSC et des groupes de médecine de famille (GMF) de l'Estrie - ainsi que plus de 150 autres clients externes (d'autres établissements de santé et des centres de prélèvements) profiteront, eux aussi, des avantages de ce nouvel équipement technologique. Une fois la période de rodage terminé, ils auront accès aux résultats des tests demandés plus rapidement. Dans le cas de la formule sanguine en hématologie, l'analyse leur fournira plus d'information que par le passé.

Un partenariat novateur

Cette entente de partenariat représente une première, car tout le volet réaménagement et acquisition de nouveaux équipements est assumé par Roche Diagnostics, un chef de file du diagnostic médical au Canada. Roche s'est engagé à fournir des appareils qui offrent les meilleures conditions possibles de rendement ou de fonctionnement dans un contexte de rareté de main-d'oeuvre. Un avantage étant donné le contexte de pénurie sévère de technologues de laboratoire au Québec. Reconnue dans le domaine du diagnostic clinique, en hématologie, Sysmex, partenaire de Roche a, de son côté, réorganisé le secteur d'hématologie.

"C'est aussi un partenariat gagnant-gagnant. Comme l'a mentionné Monsieur Parker, les laboratoires du CHUS serviront de vitrine technologique pour Roche Diagnostics. Le CHUS bénéficiera en retour d'une technologie de pointe qui lui garantira une capacité de croissance d'environ 5 % par année pour les sept prochaines années, sans avoir à assumer les coûts d'acquisition de cet équipement", poursuit Madame Gauthier.

À propos du CHUS

Quatrième plus grand centre hospitalier au Québec, le CHUS assume un triple rôle. Hôpital de proximité pour les Sherbrookois, il offre aussi des soins et services spécialisés et surspécialisés à toute la population de l'Estrie. En outre, depuis l'implantation des Réseaux universitaires intégrés de santé (RUIS), le CHUS dessert le Centre-du-Québec et une partie de la Montérégie pour les soins surspécialisés, notamment en cardiologie, en neurochirurgie, en oncologie médicale et chirurgicale et en néonatologie.

À propos de Roche

Roche, dont le siège est à Bâle, Suisse, figure parmi les leaders de l'industrie pharmaceutique et diagnostique axée sur la recherche. Numéro un mondial de la biotechnologie, Roche produit des médicaments cliniquement différenciés pour le traitement du cancer, des maladies virales et inflammatoires ainsi que des maladies du métabolisme et du système nerveux central. Roche est aussi le leader mondial du diagnostic in vitro ainsi que du diagnostic histologique du cancer, et une entreprise pionnière dans la gestion du diabète. Sa stratégie des soins personnalisés vise à mettre à disposition des médicaments et des outils diagnostiques permettant d'améliorer de façon tangible la santé ainsi que la qualité et la durée de vie des patients. En 2009, Roche, qui comptait plus de 80 000 employés dans le monde, a consacré à la R&D près de 10 milliards de francs. Son chiffre d'affaires s'est élevé à 49,1 milliards de francs. Genentech, Etats-Unis, appartient entièrement au groupe Roche, qui détient en outre une participation majoritaire au capital de Chugai Pharmaceutical, Japon. Pour de plus amples informations, consulter le site internet du groupe à l'adresse www.roche.com et www.rochediagnostics.ca.

SOURCE Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke

Renseignements : Renseignements: France Champagne, Direction des communications et des affaires publiques du CHUS, (819) 346-1110, poste 22562, (819) 578-1697 (portable), fchampagne.chus@ssss.gouv.qc.ca; Michèle Beaubien, Directrice exécutive, Affaires gouvernementales et d'entreprise, Roche Diagnostics, (450) 686-5500, 1-800-361-2070, poste 5500, michele.beaubien@roche.com

Profil de l'entreprise

Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.