Les jeunes demandent un dialogue respectueux et transparent avec le gouvernement

MONTRÉAL, le 24 avril 2015 /CNW Telbec/ - Mercredi matin, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, annonçait la fermeture des forums jeunesse régionaux. Les 14 M$ de subventions leur étant accordés seront entièrement transférés aux Carrefours jeunesse-emploi (CJE), des organismes communautaires visant l'insertion socioprofessionnelle des 16-35 ans. Le lendemain, jeudi, lors de l'étude des crédits de la jeunesse, peu d'informations ont été dévoilées sur les nouvelles orientations concernant les jeunes. Les organisations qui oeuvrent au bien-être des jeunes sont restées dans le flou malgré les trois heures pourtant allouées au débat.

L'attitude du gouvernement a fait beaucoup réagir le milieu, qui a décidé de s'unir pour envoyer un message commun au gouvernement : un changement d'orientation s'impose.

« Depuis plus d'un an, les enjeux jeunesse sont absents du débat public. Caroline Simard, l'adjointe parlementaire de monsieur Couillard, est littéralement invisible. Nous sommes déçus de constater que le gouvernement n'est pas notre allié comme il le prétend. En abolissant les forums et en agissant à l'insu des partenaires, le gouvernement a rompu un dialogue déjà fragile avec sa jeunesse. Il doit, dès maintenant, rebâtir les ponts et inclure les jeunes dans la construction du Québec », a affirmé Alexis Tremblay, président de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ).

Pour le Collectif autonome des Carrefours jeunesse-emploi du Québec, cette décision est d'autant plus étonnante puisqu'elle n'a pas été prise en concertation avec les acteurs du milieu, au contraire.

« Nous avons été très surpris de cette annonce, d'autant plus que nous n'avons jamais été consultés, ni pour l'une ni pour l'autre », a déclaré Pierre Gingras, le président du Collectif.

Les membres du Collectif travaillaient en étroite collaboration avec leurs Forums jeunesse régionaux. Ils sont conscients du vide que laissera leur disparition dans toutes les régions du Québec. Les Forums jeunesse portent une mission différente et complémentaire de celle des CJE.

« C'est la voix des jeunes en région qui s'éteint. Le gouvernement a décidé d'écarter les jeunes au nom de la nouvelle gouvernance territoriale. Nous perdons ce qui faisait du Québec un exemple envié en matière de jeunesse à travers le monde. La vision de la jeunesse du gouvernement actuel semble être limitée à des coupures de structures. Au nom des générations futures, le gouvernement hypothèque la jeunesse d'aujourd'hui », souligne Madame Élise-Ariane Cabirol, présidente de la Table de concertation des forums jeunesse régionaux du Québec (TCFJRQ).

Les trois porte-paroles ainsi que tous les groupes jeunesse qui se regroupent aujourd'hui partagent une vive déception et frustration envers le ministre responsable de la jeunesse, le premier ministre lui-même, pour sa gestion opaque et cavalière des dossiers jeunes. Conjointement, ils invitent ce dernier à revoir ses façons de faire.

« Nous voulons réellement collaborer à l'élaboration de la nouvelle politique québécoise de la jeunesse et nous voulons contribuer au renouvellement de la stratégie d'action jeunesse. Notre souhait commun, c'est d'investir les jeunes dans le Québec de demain. Pour y arriver, nous avons besoin d'un premier ministre transparent, à notre écoute, respectueux de l'opinion des jeunes et prêt à travailler pour nous et avec nous. Présentement, nous n'avons pas ce premier ministre », ont-ils conclus.

Étaient présents lors de la conférence de presse et appuient la démarche:

Exeko
Coalition jeunesse montréalaise de lutte à l'homophobie
Fédération des associations étudiantes du campus de l'Université de Montréal
Fédération étudiante collégiale du Québec
Force Jeunesse
Forum jeunesse de l'Île de Montréal
Forum jeunesse Laval
Forum jeunesse Longueuil
Forum jeunesse Laurentides
Comité des jeunes de la CSN
Comité des jeunes de la FTQ
Comités des jeunes de la CSQ
Regroupement des organismes communautaires autonomes jeunesse du Québec
Table de concertation des forums jeunesse régionaux du Québec
Coalition autonome des Carrefours jeunesse-emploi
YMCA du Québec
ENvironnement JEUnesse

 

SOURCE Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ)

Renseignements : Émilie Joly, attachée de presse FECQ, 514 358-6364, vpresidence@fecq.org

LIENS CONNEXES
http://www.fecq.org

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.