Les investisseurs de fonds communs de placement reconnaissent la valeur des conseils financiers

TORONTO, le 15 sept. 2016 /CNW/ - Une enquête menée par Pollara pour le compte de l'Institut des fonds d'investissement du Canada (IFIC) révèle que les investisseurs de fonds communs de placement apprécient grandement les conseils que leur prodiguent leurs représentants en services financiers.

Selon le rapport de 2016 intitulé « La perception des investisseurs canadiens quant aux fonds communs de placement et à l'industrie des fonds communs », la confiance envers les représentants en services financiers demeure élevée : 95 % des investisseurs de fonds communs de placement affirment qu'ils peuvent faire confiance à leur représentant pour obtenir des conseils judicieux, et 88 % disent obtenir un meilleur rendement grâce à ces conseils. En outre, 82 % des investisseurs estiment que leur représentant les aide à adopter de meilleures habitudes en matière d'épargne et de placement, et 91 % affirment en avoir pour l'argent qu'ils versent à leur représentant.

« Des études empiriques confirment la grande valeur que les investisseurs canadiens de fonds communs de placement attachent aux conseils de leur représentant et qu'ils en retirent », soutient Paul Bourque, président et chef de la direction de l'IFIC.

Une étude publiée récemment par le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) au Québec a révélé qu'en tenant compte de nombreuses variables, les ménages faisant appel à un représentant en services financiers constituent un patrimoine bien plus riche que ceux qui ne le font pas, et que les avantages qu'ils en tirent augmentent au fil du temps. Après quatre ans, les ménages qui ont eu recours aux conseils d'un représentant ont accumulé un actif investi 1,9 fois plus important que celui des ménages qui n'y ont pas eu recours.  Après 15 ans, le patrimoine des ménages qui ont bénéficié des services d'un représentant était 3,9 fois plus riche que celui des autres ménages.

« Il est important que les décideurs publics et les organismes de réglementation respectent la confiance des investisseurs canadiens envers les avantages à tirer des conseils financiers et qu'ils protègent l'accès des investisseurs à ces conseils, sans égard à la taille de leur compte, précise M. Bourque. Autrement dit, nous devons veiller à ce que le cadre réglementaire continue de mettre des occasions de placement et des conseils à la disposition de tous les Canadiens à des prix concurrentiels. »

Dans le marché actuel, les consommateurs peuvent choisir leur mode d'accès aux produits d'épargne et aux conseils ainsi que leur mode de paiement. La recherche de Pollara a montré que les investisseurs de fonds communs de placement préfèrent avoir le choix en ce qui concerne les options de paiement. Un peu plus de la moitié (54 %) aimeraient mieux rémunérer leur représentant au moyen de frais groupés, tandis que 37 % préféreraient payer les frais directement à leur représentant.

Cette année, les investisseurs de fonds communs ont dit mieux connaître les frais et rémunérations qu'ils paient à leur représentant. La proportion d'investisseurs qui se rappellent avoir discuté de frais et de commissions avec leur représentant a augmenté de six points pour atteindre 62 %. La proportion d'investisseurs qui se rappellent avoir discuté de rémunération avec leur représentant a grimpé de 8 points, tandis que la proportion de ceux se rappelant avoir discuté de RFG a augmenté de 4 points.

Voici d'autres faits saillants de l'étude de Pollara de 2016 :

  • 86 % des investisseurs de fonds communs de placement, affirment que les fonds les aideront à atteindre leurs objectifs financiers. Ils sont cependant moins nombreux à exprimer leur confiance envers les actions (64 %), les CPG (59 %) et les obligations (51 %).
  • La vaste majorité (90 %) des répondants affirment que leur conseiller a discuté avec eux de la convenance des produits choisis par rapport à leurs objectifs de placement.
  • La moitié des investisseurs disent qu'ils font appel aux fonds communs de placement surtout pour financer leur retraite et 14 %, que leurs fonds communs serviront à bonifier leur revenu lors de leur retraite ou plus tard.
  • Les investisseurs canadiens de fonds communs de placement demeurent plutôt prudents quant à l'achat de fonds communs par l'intermédiaire d'autres canaux, seuls 17 % d'entre eux indiquent qu'ils seraient confortables à acheter des produits de placement à travers de conseils automatisés.

Le rapport de l'étude Pollara de 2016 est fondé sur 1 000 interviews téléphoniques avec des porteurs de parts de fonds communs âgés de 18 ans ou plus qui prennent la totalité ou une partie des décisions concernant l'achat de fonds communs de placement de leur ménage. Environ la moitié des répondants avaient moins de 25 000 $ à investir au moment où ils ont commencé à consulter un représentant et le tiers, moins de 10 000 $. Il s'agit de la 11e année où POLLARA mène cette enquête pour le compte de l'IFIC.

« Les Canadiens qui investissent dans les fonds communs de placement ont déclaré de façon soutenue qu'ils croyaient fermement que ces véhicules d'épargne pouvaient les aider à réaliser leurs objectifs financiers, plus que tout autre produit. Aucun autre produit n'offre autant d'occasions de placement, de souplesse et de protection aux investisseurs », soutient M. Bourque.

À propos de l'IFIC

L'Institut des fonds d'investissement du Canada est la voix de l'industrie des fonds d'investissement au Canada. L'IFIC regroupe 150 organisations, dont des gestionnaires de fonds, des distributeurs et des entreprises de services sectoriels. Il cherche à promouvoir la solidité et la stabilité du secteur des placements afin que les investisseurs puissent atteindre leurs objectifs financiers. En faisant le lien entre les épargnants canadiens et l'économie du pays, notre secteur contribue grandement à la croissance économique et à la création d'emplois. L'organisme est fier de servir le secteur des fonds communs de placement au Canada et ses investisseurs depuis plus de 50 ans.

SOURCE L'Institut des fonds d'investissement du Canada

Bas de vignette : "« La perception des investisseurs canadiens quant aux fonds communs de placement et à l'industrie des fonds communs » (Groupe CNW/L'Institut des fonds d'investissement du Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20160915_C3230_PHOTO_FR_774186.jpg

Renseignements : Pour en savoir plus :Sara Clodman, conseillère principale, Affaires publiques, sclodman@ific.ca | 416 309-2317

RELATED LINKS
http://www.ific.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.