Les intervenants de Jeunesse, J'écoute se préparent à affronter la déprime de
la rentrée

je savais que le secondaire allait être dur, mais là, j'ai vraiment l'impression que ça me tue!!*

MONTRÉAL, Aug. 17 /CNW/ - À l'approche de la rentrée, les jeunes ressentent inévitablement de l'excitation en pensant à leurs amis et à leur nouveau matériel scolaire, mais aussi des inquiétudes par rapport à leur capacité à s'intégrer et à répondre aux attentes des professeurs. Toutefois, les intervenants de Jeunesse, J'écoute savent que, chez certains, cette fébrilité initiale peut se transformer rapidement en une anxiété paralysante. Car l'école est parfois une source d'angoisse et d'anxiété.

    
    Je sais que c'est un peu tôt pour s'inquiéter de ce qui va se passer en
    septembre, mais je fais déjà de l'insomnie et de l'anxiété. C'est moi
    que tout le monde écoeure. Je suis gros, je suis stupide, je suis laid,
    je suis stupide, je suis pauvre, je suis stupide, je suis gros, je suis
    stupide. J'ai tellement peur du jour où l'autobus va arriver - l'autobus,
    c'est le pire cauchemar de ma vie parce que c'est de l'abus sans arrêt
    jusqu'à l'école. Je ne veux pas d'amis, je veux juste qu'on me laisse
    tranquille!(xx)
    

Sur plus de six millions de jeunes qui prendront la route des écoles publiques, collèges et universités en septembre(xxx), bon nombre auront besoin de stratégies d'adaptation efficaces pour mieux composer avec la transition. Dans l'espoir qu'un plus grand nombre de jeunes reçoivent un soutien adéquat, Jeunesse, J'écoute s'attaque au cœur du problème en envoyant aux écoles de tout le pays du matériel promotionnel lié à une nouvelle campagne de sensibilisation conçue pour encourager, sensibiliser et motiver les jeunes à demander de l'aide et du soutien.

"Nous savons que l'école est l'endroit où les jeunes entendent le plus parler de nous. En unissant nos efforts à ceux des éducateurs, on peut favoriser la santé émotionnelle et le bien-être des jeunes du Canada", déclare le Dr Janice Currie, vice-présidente, Services cliniques à Jeunesse, J'écoute.

Pour nous assurer que tous les étudiants comprennent qu'ils peuvent parler de tout ce qui les trouble avec l'un des intervenants professionnels et bilingues de Jeunesse, J'écoute, nous avons fait du site www.jeunessejecoute.ca une pièce maîtresse de notre campagne de sensibilisation automnale. Il s'agit du seul site au Canada qui réunit toute l'information nécessaire pour fournir aux jeunes et aux adolescents - dans des sections distinctes et adaptées à leur âge - des outils pour affronter les moments stressants et des réponses aux questions trop délicates pour être abordées avec qui que ce soit d'autre. La nouvelle version du site Web propose un canal de consultation directe et présente une mine d'informations fondées sur la recherche, en plus d'offrir des jeux éducatifs et des outils interactifs d'auto-prise en charge et de développement de la résilience.

"Lire des histoires qui font écho à la sienne et avoir accès à de l'information fiable sont deux moyens formidables de trouver du réconfort et de prendre du recul sans pour autant avoir l'impression de s'être dévoilé. Nos sites Web peuvent rendre la consultation plus accessible aux jeunes qui sont trop timides ou trop craintifs pour s'adresser à un intervenant, ou encore qui ne se sentent pas prêts à le faire", ajoute le Dr Currie.

Les parents et tuteurs peuvent eux aussi contribuer à réduire le stress de la rentrée, notamment en discutant des sources de stress potentielles.

    
    -   De nombreux jeunes craignent que leurs parents ne les écoutent pas
        jusqu'au bout. Faites savoir à votre enfant qu'il peut s'adresser à
        vous en toute confiance. Encouragez-le à parler des choses agréables
        et désagréables, et faites un effort pour l'écouter vraiment;
        dites-lui que vous comprenez quand c'est le cas et demandez des
        précisions dans le cas contraire. Montrez-lui que vous souhaitez le
        comprendre.

    -   Dites-lui explicitement que vous êtes disposé à discuter des sujets
        vraiment difficiles et que rien de ce qu'il pourrait vous dire ne
        saurait compromettre irrémédiablement la relation que vous avez avec
        lui.

    -   Plutôt que de supposer ce que traverse votre jeune, posez-lui des
        questions, montrez-lui que vous êtes intéressé et admettez que, s'il
        prend la peine de vous en toucher mot, cela mérite que vous y
        accordiez du temps et de l'attention.

    -   Ne vous empressez pas de fournir des solutions. Demandez plutôt à
        votre jeune ce qui lui serait le plus utile à ce moment-là. Peut-être
        a-t-il seulement besoin d'une oreille. Vous ne saurez pas ce qu'il
        attend vraiment de vous si vous ne lui posez pas la question.

    -   Souvenez-vous que ce n'est pas grave de ne pas avoir toutes les
        réponses - ce n'est pas ce qu'on attend de vous. Mais les parents et
        les professeurs peuvent être rassurés par le fait que Jeunesse,
        J'écoute a des réponses à leur offrir.
    

Au sujet de Jeunesse, J'écoute

Jeunesse, J'écoute, le plus important service de consultation destiné aux jeunes au Canada, vise à aider les jeunes qui vivent de la détresse et de l'isolement à retrouver la confiance en eux et à développer leurs compétences. Disponible à toute heure du jour et de la nuit, en français et en anglais, par téléphone et sur Internet, le service de Jeunesse, J'écoute est la ressource idéale pour les jeunes du Canada de cinq à vingt ans qui ont besoin d'aide ou de renseignements exacts sur certains problèmes pour lesquels ils trouvent difficile de se confier à leur entourage. Organisation caritative réputée offrant un service gratuit, anonyme et confidentiel, Jeunesse, J'écoute dépend presque exclusivement du soutien de particuliers et d'entreprises pour demeurer accessible aux jeunes qui cherchent de l'aide et parfois même une bouée de sauvetage.

    
    * Veuillez consulter le document Messages de jeunes ci-joint pour lire
    l'intégralité du message tiré de la section Pose ta question en ligne du
    site de Jeunesse, J'écoute.
    (xx) Message tiré du service de consultation de la section Pose ta
    question en ligne du site de Jeunesse, J'écoute, modifié pour préserver
    l'anonymat du jeune.
    (xxx) D'après les données de Statistique Canada pour l'année scolaire
    2006/2007 (plus de 5,16 millions de jeunes étaient inscrits dans des
    écoles publiques, et un peu plus de 1 066 000 étudiants étaient inscrits
    dans des universités canadiennes pour l'année scolaire 2007/2008).
    

SOURCE Jeunesse, J'écoute

Renseignements : Renseignements: Gaëlle Cayrol, 514 273-7007, poste 8210, 514 217-4262, Gaelle.cayrol@jeunessejecoute.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.