Les installations de la Trêve olympique de Vancouver 2010 inciteront les
athlètes à faire preuve de pacifisme lors des Jeux d'hiver, des monuments à
la paix légués à la région hôte

VANCOUVER, le 9 févr. /CNW/ - Les monuments érigés à l'influence pacificatrice du sport resteront pour toujours dans la région hôte des Jeux d'hiver de 2010. On y gravera le nom des athlètes qui se soumettront aux épreuves dans l'esprit de fraternité et de respect qu'incarne la Trêve olympique de Vancouver 2010.

Les installations de la Trêve olympique de Vancouver 2010, dévoilées aujourd'hui en plein cœur des Villages olympiques de Vancouver et de Whistler, racontent de façon moderne l'histoire de la paix, du respect, de la tolérance, du franc-jeu et de l'inclusion.

Appelées "mur de la Trêve" lors de Jeux précédents, les installations sont composées de deux piliers, l'un arborant une orque, et l'autre, un grand corbeau, gravés sur des panneaux d'acier inoxydable. Les piliers évoquent en 3D les médailles qui seront remises lors des Jeux d'hiver de 2010 à Vancouver et sont chacun dotés de trois ouvertures en forme de médailles traversées par la lumière. Cette conception témoigne de la volonté de créer un lien durable entre les athlètes olympiques et les athlètes paralympiques ainsi qu'entre Vancouver et Whistler.

Son Excellence la très honorable Michaëlle Jean, gouverneure générale du Canada et présidente d'honneur de la Trêve olympique de Vancouver 2010, a officiellement dévoilé l'installation de Vancouver ce matin en présence de M. Jacques Rogge, président du Comité international olympique (CIO), de M. Don Lindsay, président et directeur général de Teck Resources, de Mme Nathalie Lambert, chef de mission du Canada aux Jeux olympiques d'hiver de 2010, et de M. John Furlong, directeur général du Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver (COVAN). Une réplique de l'installation a été dévoilée en même temps à Whistler par les maires honoraires du village, Mme Anna Fraser et M. Alan Kristmanson.

Comme lors de Jeux précédents, on invitera les athlètes et les officiels des villages à exprimer leur appui à la résolution de la Trêve olympique de Vancouver 2010 en signant un panneau sur l'installation, de même qu'un registre. Les quatre registres seront donnés à des musées, y compris le Musée olympique de Lausanne, en Suisse. Les athlètes et dignitaires présents à la cérémonie de dévoilement ont été parmi les premiers à y apposer leur signature.

En guise d'héritage durable, les noms des athlètes olympiques qui participeront aux Jeux d'hiver de 2010 seront gravés sur l'installation, tout comme une description de l'œuvre et un extrait de la résolution de la Trêve olympique de Vancouver 2010 qu'a transmise l'Assemblée générale des Nations Unies en octobre 2009.

"Ces installations sont de superbes œuvres d'art qui susciteront la réflexion et inspireront les athlètes à promouvoir les valeurs olympiques que constituent le respect et l'amitié au cours de leur poursuite de l'excellence aux Jeux olympiques d'hiver de 2010", a expliqué Président Rogge. "Nous encourageons tous les athlètes et les officiels à les visiter durant les Jeux et à signer le registre en appui à la résolution sur la Trêve olympique pour Vancouver 2010."

L'entreprise Teck Resources, supporteur officiel des Jeux d'hiver de 2010 et fournisseur des métaux ayant servi à la fabrication des médailles de Vancouver 2010, a aidé à financer l'installation. Une vingtaine de membres du personnel de l'entreprise travailleront aussi comme bénévoles aux villages olympiques à titre d'ambassadeurs de la Trêve durant les Jeux olympiques d'hiver; ils encourageront les athlètes à signer le registre.

"Les Jeux d'hiver de 2010 créeront un héritage durable d'excellence sportive. Nous espérons que l'esprit extraordinaire des Jeux olympiques demeurera dans la mémoire de tous ceux et celles qui participeront ou assisteront aux Jeux", a expliqué M. Lindsay. "C'est un honneur pour Teck Resources que de contribuer aux installations de la Trêve olympique de Vancouver 2010, une tradition qui soutient et renforce les valeurs olympiques."

Au Village olympique et paralympique de Vancouver, l'installation est située à la Place des athlètes et surplombe False Creek. Au Village olympique et paralympique de Whistler, l'installation est aussi située à la Place des athlètes. Une fois les Jeux paralympiques d'hiver terminés, elle sera placée en permanence à l'extérieur du Centre des athlètes de Whistler. L'installation de Vancouver demeurera elle aussi dans la communauté de Southeast False Creek.

"C'est une merveilleuse idée de se servir de l'esprit de la Trêve olympique pour créer un monument qui unira à jamais les athlètes à la région hôte des Jeux", a affirmé Mme Lambert, triple médaillée olympique canadienne. "De nombreux athlètes servent de modèles de comportement et appuient des causes humanitaires, et ces installations leur permettront de faire une contribution durable à l'appui de la paix dans le monde - une contribution qui, espérons-le, inspirera tous ceux qui viendront l'observer."

M. Furlong ajoute : "Les Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver et ces installations de la Trêve nous donnent l'occasion de montrer en quoi le sport peut servir de véritable moteur de la paix entre les nations et les gens de toutes les races, de toutes les religions et de toutes les croyances. Ces installations rappelleront à jamais ce qu'auront accompli ici les athlètes dans une atmosphère de paix et d'amitié, et elles nous inspireront et nous rappelleront à tous ce à quoi on peut arriver en mettant de côté nos différences à la poursuite de l'excellence."

L'œuvre d'art

La conception des installations de la Trêve olympique de Vancouver 2010 fusionne l'œuvre d'art autochtone créée pour les médailles de Vancouver 2010 et la conception industrielle contemporaine. Les deux grandes œuvres d'art maîtresses qui représentent l'orque (médailles olympiques) et le grand corbeau (médailles paralympiques) ont été réalisées par Corrine Hunt, artiste canadienne d'origines komoyue et tlingit demeurant à Vancouver, en Colombie-Britannique. Le défunt directeur de la conception du COVAN, Leo Obstbaum, et le dessinateur industriel James Lee, de Vancouver, ont également participé à la conception des installations.

Chaque installation comporte deux piliers -- l'un mesurant 2,5 mètres de hauteur par 2,5 mètres de largeur et l'autre, 3,25 mètres de hauteur par 1,5 mètre de largeur -- qui sont liés l'un à l'autre et qui permettent l'interaction avec le spectateur par trois ouvertures de la forme des médailles.

On peut voir sur le plus grand pilier les ailes noires vigoureuses ainsi que le profil becqué et fier du grand corbeau, représentés dans une œuvre en trois panneaux dont le style rappelle les mâts totémiques. Cette espèce d'oiseau, qu'on trouve de par le monde, est souvent associée à la transformation et aux propriétés de guérison, en plus de représenter la détermination, la créativité et la sagesse.

On peut voir sur le deuxième pilier l'orque, présentée sur quatre panneaux d'une manière évoquant les boîtes de bois cintré traditionnelles des Premières nations de la côte Ouest. Les puissants delphinidés à la peau noire et blanche sont souvent un symbole de force, de dignité et de travail d'équipe. Ils sont des habitués des eaux de la côte Ouest du Canada, mais on les trouve également dans les océans du monde entier.

La Trêve olympique

La Trêve olympique repose sur une philosophie simple : le sport peut apporter la paix. En 2010, les athlètes mettront de côté leurs divergences sur les plans politique, religieux et social et se livreront une saine concurrence dans la poursuite de l'excellence. Les pays et les athlètes montreront l'exemple, en illustrant par leur esprit sportif et leur comportement comment ils peuvent trouver des moyens constructifs de défendre les valeurs du respect et de l'amitié.

Aux Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver, le Canada dirigera pour la toute première fois les efforts déployés en vue de faire valoir la Trêve olympique depuis que l'on a ravivé, en 1992, cette tradition établie en Grèce ancienne en 776 avant Jésus-Christ. Son Excellence la très honorable Michaëlle Jean, gouverneure générale du Canada, est la présidente d'honneur de la Trêve olympique de Vancouver 2010.

Le programme de la Trêve olympique de Vancouver 2010 favorise des initiatives grand public axées sur la conviction qu'une paix durable commence à l'échelle de la collectivité locale. Le programme encourage le dialogue, l'inclusion et la compréhension mutuelle par la réalisation d'un certain nombre de projets, dont le Dialogue jeunesse à l'invitation de la gouverneure générale du Canada. Pour obtenir de plus amples renseignements, visiter www.olympictruce.org.

SOURCE VANCOUVER ORGANIZING COMMITTEE FOR THE 2010 OLYMPIC AND PARALYMPIC WINTER GAMES

Renseignements : Renseignements: Relations avec les médias - COVAN, Tél.: (604) 403-1611, Courriel: mediarelations@vancouver2010.com; Relations avec les médias, Gouverneure générale du Canada, Marie-Eve Letourneau, Tél.: (613) 998-0287, Courriel: meletourneau@gg.ca; Teck, Kate Best, Tél.: (604) 862-2280, Courriel: kbest@national.ca

Profil de l'entreprise

VANCOUVER ORGANIZING COMMITTEE FOR THE 2010 OLYMPIC AND PARALYMPIC WINTER GAMES

Renseignements sur cet organisme

COVAN

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.