Les ingénieurs de la Ville en grève : Un dernier appel à la raison

MONTRÉAL, le 16 mai 2016 /CNW Telbec/ - Les membres du Syndicat professionnel des scientifiques à pratique exclusive de Montréal (le « SPSPEM »), lance un dernier appel à l'administration Coderre afin que celle-ci ouvre la porte à une entente raisonnable et évite une grève qui fera du tords aux citoyens de Montréal.

En envoyant un avis de grève le 4 mai dernier, les membres du SPSPEM ont espéré que la Ville puisse adopter une attitude plus conciliante et rechercher une entente de bonne de foi. Malheureusement, la Ville se bute à exiger une réduction de leur rémunération de l'ordre de 9% alors que les conditions de travail de ce groupe d'experts sont déjà en deçà du marché.

Selon le SPSPEM, l'attitude de la Ville est contraire aux recommandations de la Commission Charbonneau qui a fait un plaidoyer en faveur d'une expertise interne forte. « Lorsqu'un ingénieur va piloter un chantier de plusieurs millions de dollars, gérer les firmes de génie privées et les entrepreneurs et surveiller les extras demandés, il me semble que la Ville devrait minimalement offrir une rémunération globale dans la moyenne du marché », a déclaré André Émond, président du SPSPEM.

Aujourd'hui, à 9h30, les parties sont convoquées à une ultime séance de médiation afin de dénouer l'impasse. Le SPSPEM exhorte la Ville à négocier de bonne foi et à effectuer des demandes raisonnables. « Nous ne comprenons pas l'acharnement de la Ville envers ses scientifiques. Nous ne sommes que 440 travailleurs, des experts qui ont un rôle névralgique pour Montréal, ne pas couper notre rémunération de façon abusive ne demande pas un grand effort de leur part. » selon André Émond, président du SPSPEM.

Si l'administration Coderre n'entend pas raison, les membres du SPSPEM seront en grève ce soir à minuit. À l'exception de deux journées de grève symbolique tenue en 1992 et 2013, la seule grève majeure des ingénieurs a eu lieu à 1963.

Rappelons que les membres du SPSPEM sont sans contrat de travail depuis 31 décembre 2010. Depuis plus de cinq ans, le Syndicat a multiplié les propositions et les concessions pour conclure une entente, mais se bute au refus de l'employeur.

À propos du SPSPEM
Fondé en 2002 à la suite des fusions municipales sur l'île de Montréal, le Syndicat professionnel des scientifiques à pratique exclusive de Montréal regroupe 440 membres, soit les ingénieurs, les arpenteurs-géomètres, les chimistes et les médecins vétérinaires œuvrant à l'emploi de la Ville. Outre de défendre les intérêts professionnels de ses membres, le SPSPEM travaille à maintenir des relations de travail efficaces et harmonieuses avec l'employeur dans le but de favoriser une prestation de services professionnels de qualité aux Montréalaises et Montréalais.

Le SPSPEM a déposé le 30 avril 2014 un mémoire à la Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction afin de suggérer des pistes de solutions concrètes pour rétablir un système de saine gestion des projets à la Ville de Montréal en reconnaissant l'apport de l'expertise de ses ingénieurs et la valeur de leur opinion professionnelle.

 

SOURCE Syndicat professionnel des scientifiques à pratique exclusive de Montréal (SPSPEM)

Renseignements : Stacy Patenaude, 514-795-9940, stacy@ryanap.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.