Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus, même lorsqu'il est
question de douleur

~ Un sondage et des études font ressortir des sexospécificités ~

TORONTO, le 2 déc. /CNW/ - Pour un grand nombre de Canadiens, décembre marque le début de la période des Fêtes et est synonyme de joie et de célébrations, mais pour certains, il est également associé à des douleurs accrues. Qu'il s'agisse d'un mal de dos causé par le pelletage de la première tempête de neige ou par l'installation des lumières et des décorations extérieures, ou encore d'un mal de tête causé par le stress du magasinage des Fêtes, décembre apporte son lot de nouveaux maux. Tous ne ressentent pas la douleur de la même façon. Les maux de tête, par exemple, sont une forme de douleur courante, mais des études ont montré que les hommes et les femmes les ressentent et les gèrent différemment.

Le Sondage canadien TYLENOL(MD) sur la douleur révèle que les femmes disent souffrir de maux de tête plus fréquemment que les hommes et qu'elles ressentent davantage de douleur qu'eux(1), ce qui vient appuyer les résultats d'études menées sur la question.

"La douleur ne fait pas de discrimination entre les sexes, mais en ce qui a trait aux maux de tête, les femmes ont tendance à mieux exprimer leur douleur que les hommes et à la gérer plus proactivement", explique le Dr André Bellavance, neurologue et spécialiste dans les maux de tête.

LES FEMMES RESSENTIRAIENT ET EXPRIMERAIENT DIFFÉREMMENT LA DOULEUR

Des études révèlent que les femmes mentionnent ressentir de la douleur plus souvent que les hommes au cours de leur vie. De plus, chez les femmes, la douleur touche plus de parties du corps et est souvent plus persistante que chez les hommes(2).

Selon le Sondage canadien TYLENOL(MD) sur la douleur, les hommes et les femmes estiment avoir un seuil de tolérance relativement élevé à la douleur(3). Fait intéressant, des études laissent croire que les hormones sexuelles pourraient jouer un rôle dans la tolérance à la douleur, puisque l'œstrogène a un effet déterminant sur la capacité naturelle du cerveau à supprimer la douleur(4). Cela expliquerait pourquoi les femmes sont capables de gérer l'insoutenable douleur de l'accouchement.

DIFFÉRENCES SUR LE PLAN DES MÉCANISMES D'ADAPTATION

Les femmes sont naturellement plus à l'aise d'aborder les questions relatives à leur santé, par exemple en discutant avec des amies, en lisant des magazines et en visitant leur médecin pour des problèmes de santé propres aux femmes(5), tandis que les hommes sont moins susceptibles d'aller chercher de l'aide. Les hommes se perçoivent traditionnellement comme des pourvoyeurs qui doivent se montrer forts et prendre soin d'eux-mêmes. Selon un rapport publié récemment, les hommes croient qu'ils doivent "endurer" la douleur et perçoivent la maladie comme un signe de faiblesse qui nuit à leur masculinité(6).

Le Sondage canadien TYLENOL(MD) sur la douleur révèle également que les hommes et les femmes ne gèrent pas certains maux, comme les maux de tête, de la même façon(7).

Dans l'ensemble, 90 pour cent des Canadiens ont eu recours à au moins une méthode pour faire face à leurs plus récents maux de tête, mais les femmes sont légèrement plus susceptibles de prendre du repos (29 contre 25 pour cent) ou d'utiliser la massothérapie (6 contre 4 pour cent) pour gérer la douleur(8).

GÉRER LA DOULEUR TOUTE L'ANNÉE

Peu importe la période de l'année, la douleur et les maux de têtes peuvent avoir un effet dévastateur autant sur les hommes que sur les femmes. Heureusement, il existe des moyens de réduire ou d'éliminer la douleur. Voici les recommandations du Dr Bellavance :

    
    -   Évitez les déclencheurs de maux de tête comme la consommation
        excessive d'alcool, les heures de sommeil et de repas irrégulières et
        l'augmentation du stress.
    -   Maîtrisez votre stress en étant organisé et en évitant de vous
        éparpiller pendant la période des Fêtes.
    -   Soulagez vos douleurs légères en vous reposant suffisamment, en
        prenant un médicament en vente libre comme TYLENOL(MD) et en
        utilisant un traitement par le chaud ou le froid s'il y a lieu.
    

En fait, le Sondage canadien TYLENOL(MD) sur la douleur a révélé que les médicaments en vente libre, comme ceux à base d'acétaminophène tels que TYLENOL(MD), constituent la méthode la plus fréquemment utilisé par les Canadiens (44 pour cent) pour soulager la douleur causée par les maux de tête.

"Les médicaments en vente libre et les exercices de relaxation sont d'excellents choix pour soulager la douleur d'un léger mal de tête. Cependant, si la douleur persiste, il est recommandé de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic et choisir le traitement le plus approprié, précise le Dr Bellavance. Cela s'applique à tous les maux."

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les traitements des différents types de douleur, dont les maux de tête, veuillez visiter le www.livingwell.ca/french/default.asp.

À PROPOS DE MCNEIL CONSUMER HEALTHCARE

McNeil Consumer Healthcare commercialise une vaste gamme de produits éprouvés et renommés offerts en vente libre partout dans le monde. Cette division de Johnson & Johnson inc. commercialise des produits dans le domaine des médicaments antidouleur pour adultes et enfants, des allergies, des maux gastro-intestinaux et du remplacement de la nicotine sous les marques TYLENOL(MD), MOTRIN(MD), BENYLIN(MD), BENADRYL(MD), REACTINE(MD), PEPCID(MD), IMODIUM(MD), ROLAIDS(MD), NICORETTE(MD) et NICODERM(MD).

    
    * Le Sondage sur la douleur auprès des Canadiens de TYLENOLMD a été
        réalisé les 16 et 17 novembre par Vision Critical (anciennement Angus
        Reid Strategies) auprès d'un échantillon représentatif de 1 027
        adultes canadiens sélectionnés au hasard, qui ont répondu au sondage
        en ligne. La marge d'erreur pour l'ensemble de l'échantillon est de
        +/- 2,2 pour cent, 19 fois sur 20.

    Références

    ----------------------------------------------
    (1) Sondage sur la douleur auprès des Canadiens de TYLENOL(MD), phase sur
        les sexospécificités de la douleur.
    (2) Étude menée à la University of Bath, juillet 2005. Accessible au
        http://www.bath.ac.uk/news/archive/2005/7/4/paingender040705.html.
        Consulté le 16 novembre 2009.
    (3) Sondage sur la douleur auprès des Canadiens de TYLENOL(MD), phase sur
        les sexospécificités de la douleur.
    (4) Étude menée à la University of Michigan, citée dans ABC Tech News, 17
        avril 2009. Accessible au http://abcnews.go.com/Technology/story?id
        =97662&page=3. Consulté le 17 novembre 2009.
    (5) Men and Migraine Fact Sheet, questionnaire de Migraine Trust, août
        2007. Accessible au
        http://www.migrainetrust.org/module_images/FactSheet22-
        MenAndMigraine.pdf. Consulté le 16 novembre 2009.
    (6) Men and Migraine Fact Sheet, questionnaire de Migraine Trust, août
        2007.
    (7) Sondage sur la douleur auprès des Canadiens de TYLENOL(MD), phase sur
        les sexospécificités de la douleur.
    (8) Sondage sur la douleur auprès des Canadiens de TYLENOL(MD), phase sur
        les sexospécificités de la douleur.
    

SOURCE MCNEIL CONSUMER HEALTHCARE

Renseignements : Renseignements: ou organiser une rencontre avec le Dr Bellavance, communiquez avec: Chantal Morin ou Catherine Pouliot, Edelman, Tél.: (514) 844-6665, 237 ou 228, Courriel: chantal.morin@edelman.com ou catherine.pouliot@edelman.com

Profil de l'entreprise

MCNEIL CONSUMER HEALTHCARE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.