Les hauts dirigeants financiers canadiens prédisent une reprise économique
pour la deuxième moitié de 2010

L'étude de DFI Canada et d'Ernst & Young révèle que les entreprises sont bien préparées pour cette reprise

TORONTO, le 25 janv. /CNW Telbec/ - Une reprise économique est prévue pour la seconde moitié de 2010, maintenant que la réduction des effectifs à grande échelle est pratiquement terminée et que l'accès au capital s'améliore, révèle une nouvelle étude entreprise auprès de plus de 200 hauts dirigeants financiers, menée par la Fondation de recherche des dirigeants financiers canadiens (FRDFC) et l'institut de recherche de DFI Canada, et commanditée par Ernst & Young.

"Les dirigeants financiers sont optimistes quant au rendement que connaîtra leur propre entreprise tout au long de l'année 2010, déclare M. Michael Conway, chef de la direction et président national de DFI Canada. Dans l'ensemble, les attentes liées à la croissance des revenus et des profits sont positives, et les entreprises continueront à se concentrer sur le contrôle des coûts, la croissance du revenu et l'expansion de leurs marchés et gammes de produits pour appuyer l'amélioration de leur résultat net."

Publiée aujourd'hui, l'étude révèle qu'une majorité d'entreprises s'attendent à ce que leurs revenus continuent d'augmenter tout au long de l'année. Même si la réduction des coûts est toujours un facteur de rendement important pour la moitié des entreprises faisant partie du sondage, seulement 13 % prévoient réduire leurs opérations en 2010, alors que 30 % déclarent qu'il est possible qu'elles doivent augmenter leur effectif.

"Même si nous nous dirigeons vers une phase de reprise, les hauts dirigeants ne peuvent pas se permettre de relâcher contrôle des activités de leur entreprise, déclare M. Robert Tousignant, leader du secteur de la chaîne d'approvisionnement chez Ernst & Young. Les décisions prises à l'heure actuelle sont déterminantes pour le succès de toute organisation. C'est en observant les leçons que les organisations ont tirées de la crise, et les modifications qu'elles ont apportées par la suite à leurs stratégies, que l'on pourra sans doute tracer la ligne qui sépare les entreprises qui s'épanouissent durant la reprise et celles qui ne remonteront pas la pente."

Alors que 81 % des dirigeants financiers déclaraient que leurs dépenses en capital globales seraient moins élevées qu'en 2008, des hausses de celles-ci en 2010 sont prévues dans cinq secteurs majeurs, y compris l'élargissement de la gamme de produits et l'expansion du marché, la technologie et la R et D, le rehaussement des positions de trésorerie, les acquisitions et les paiements aux actionnaires.

"Avec le retour de la prospérité économique en 2010, les entreprises de partout au pays mettent actuellement en œuvre toute une variété de stratégies, pour s'assurer qu'elles sont bien positionnées pour tirer avantage des occasions qui se présenteront sur le marché, déclare Mme Ramona Dzinkowski, directrice exécutive, FRDFC. Les répondants du sondage ont déclaré qu'un revenu croissant, l'amélioration du service à la clientèle et l'augmentation de l'efficacité de la chaîne d'approvisionnement comptaient parmi leurs objectifs d'entreprise les plus importants."

Les autres priorités incluent aussi :

    
    - Un niveau adéquat du capital - 75 % des entreprises s'attendent à avoir
      un capital suffisant pour répondre aux attentes des actionnaires, et
      68 % déclarent ne pas s'attendre à devoir refinancer leur entreprise en
      2010.
    - Les fusions et acquisitions - Un tiers des hauts dirigeants interrogés
      ont déclaré être sur la piste d'acquisitions en 2010. De ces
      dirigeants, 19 % visaient des concurrents directs, 42 % songeaient à
      acquérir des entreprises complémentaires et 39 % étaient ouverts à
      toutes possibilités.
    - Les NIIF - 70 % des directeurs financiers de sociétés ouvertes ont
      indiqué que l'adoption de NIIF (IFRS) serait pour eux un enjeu majeur
      en 2010.
    

L'étude a été menée à l'automne 2009 et couvrait un vaste échantillon d'entreprises canadiennes de diverses tailles, et appartenant à divers secteurs. Pour consulter les résultats complets du sondage, veuillez visiter le site http://www.feicanada.org/files/ManagingtheupturnKeystrategiesforsustainedprofitablegrowth.pdf ou http://www.ey.com/Publication/vwLUAssets/ManagingUpturn/$FILE/ManagingUpturn.pdf.

    
    À propos de la Fondation de recherche des dirigeants financiers canadiens
    (FRDFC)
    

La FRDFC est l'institut de recherche de l'organisme Dirigeants financiers internationaux du Canada (DFI Canada), laquelle est une association de plus de 2 000 membres, composée de hauts dirigeants professionnels de tous les secteurs d'activité, auxquels elle fournit des occasions de perfectionnement professionnel, un leadership éclairé et des services liés à la défense de leurs intérêts. L'objectif principal de la FRDFC consiste à étudier les plus récents enjeux en matière de gestion financière au Canada, dans l'objectif d'augmenter les capacités concurrentielles des entreprises de l'ensemble du pays. Pour obtenir de plus amples renseignements, allez à l'adresse www.feicanada.org.

À propos d'Ernst & Young

Ernst & Young est un chef de file mondial des services de certification et fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. À l'échelle mondiale, les 144 000 membres de son personnel sont unis par des valeurs partagées et un engagement indéfectible envers la qualité. L'entreprise se distingue par l'aide qu'elle apporte à ses employés, ses clients et aux collectivités en général, en vue de leur permettre de réaliser tout leur potentiel.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur Ernst & Young, veuillez visiter le site ey.com/ca.

Ernst & Young désigne le réseau mondial des sociétés membres d'Ernst & Young Global Limited. Chacune de ces sociétés est une entité juridique distincte. Ernst & Young Global Limited, société privée à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, n'offre aucun service aux clients.

Le réseau Ernst & Young est organisé en cinq régions et les sociétés membres d'Ernst & Young Global Limited peuvent être membres des entités suivantes : Ernst & Young Americas LLC, Ernst & Young EMEIA Limited, Ernst & Young Far East Area Limited et Ernst & Young Oceania Limited. Ces entités n'offrent aucun service aux clients.

SOURCE EY (Ernst & Young)

Renseignements : Renseignements: Caroline Spivak, Relations avec les médias, DFI Canada, (416) 371-9740, caroline@profilecoms.com; Marie-Eve Graniero, Ernst & Young, s.r.l., (514) 873-4313, marie-eve.graniero@ca.ey.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.