Les groupes populaires de la région s'opposent au budget Charest

Fête internationale des travailleurs et travailleuses

GATINEAU, QC, le 1er mai /CNW Telbec/ - C'est en disant non aux hausses de tarifs et aux baisses de services du gouvernement Charest que des centaines de militantes et militants communautaires et syndicaux regroupés au sein du Réseau Vigilance Outaouais, accompagnés de nombreux citoyens et citoyennes, ont célébré la Fête internationale des travailleurs et travailleuses.

Réunis au Parc Fontaine du secteur Hull, un des berceaux de l'histoire industrielle de Gatineau, ces femmes et ces hommes ont célébré le 1er mai et marqué leur opposition aux grandes manœuvres budgétaires du gouvernement du Québec.

Désireux de démontrer qu'ils vont faire "des pieds et des mains" pour lutter contre les effets néfastes du dernier budget libéral, ils ont déposé des dizaines de chaussures usées devant l'édifice Jos-Montferrand rue Laurier. En outre, les participants ont décoré l'édifice Jos-Montferrand d'images de mains rouges marquant leur détermination à stopper les réductions de service et les hausses de tarifs décrétées par Québec.

"Nous croyons que le gouvernement de Jean Charest cible les classes moyennes à qui il fait porter le fardeau d'une crise économique qu'elles n'ont pourtant pas causée. Si les chaussures usées marquent notre état d'épuisement, les mains rouges qui les accompagnent se veulent un message d'optimisme : nous n'allons pas accepter les orientations du budget Charest. Il faut faire payer aux responsables de la crise économique les sommes nécessaires pour renflouer notre économie," a indiqué Eloï Bureau, représentant du Réseau Vigilance Outaouais.

Outre la marche de solidarité, les célébrations du 1er mai comprenaient une visite du quartier du Moulin dans le secteur Gatineau, un atelier sur la marche mondiale des femmes 2010 et un dîner communautaire. L'animation musicale a été assurée par les groupes Break Syndical et Duo d'Hull.

Le Réseau Vigilance Outaouais regroupe des organisations communautaires et syndicales de tout l'Outaouais. Il a été créé afin de surveiller les actions du gouvernement québécois et en dénoncer les excès. Le Réseau a choisi le Parc Fontaine afin d'appuyer la demande faite au conseil municipal de Gatineau de désigner ce site patrimoine de résistance populaire et ouvrière.

SOURCE AFPC

Renseignements : Renseignements: Eloï Bureau, Réseau Vigilance Outaouais, (819) 771-5862


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.