Les gouvernements doivent agir maintenant pour remédier aux crises de suicides dans les communautés des Premières Nations du nord de l'Ontario : L'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes

TORONTO, le 19 janv. 2017 /CNW/ - Le Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes réitère sa demande concernant la mise en place d'une stratégie coordonnée à long terme par les ministères provinciaux et fédéraux de la santé et des services à l'enfance - en collaboration avec les chefs des Premières Nations - afin de mettre un terme à la vague de suicides qui continue de dévaster de nombreuses communautés des Premières Nations du nord de l'Ontario.

Cette dernière demande fait suite au décès de deux jeunes filles de 12 ans de la Première Nation Wapekeka qui se sont enlevé la vie la semaine dernière. Le Bureau de l'intervenant se fait également l'écho de la demande par le grand chef de la Nation Nishnawbe Aski, Alvin Fiddler, d'une intervention d'urgence pour offrir les soutiens nécessaires à la communauté.

« La situation des enfants et des adolescents est désastreuse et urgente », a déclaré Irwin Elman, intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes. « À un moment qui devrait être consacré à la guérison et à la réconciliation, cet événement rappelle que le Canada ne répond pas aux épreuves incessantes et aux pertes de vie qui frappent les communautés. »

De 1991 à 2013, 468 suicides d'Autochtones sont survenus en Ontario, dont près de la moitié ont été commis par des personnes de 25 ans ou moins.

Au cours des dernières années, le Bureau de l'intervenant a demandé plusieurs fois aux gouvernements de remédier aux problèmes sous-jacents qui contribuent aux épidémies de suicide qui ont frappé de nombreuses communautés, notamment les communautés des Premières Nations d'Attawapiskat, de Neskantaga et de Pikangikum.

Des informations récentes indiquent que la Première Nation Wapekeka a demandé des soutiens additionnels en santé mentale au gouvernement fédéral l'été dernier après que la communauté a découvert un pacte de suicide entre adolescents, mais la réponse de Santé Canada n'est venue que des mois plus tard.

Le Bureau de l'intervenant demande aux dirigeants politiques ainsi qu'aux décideurs provinciaux et fédéraux et à leur ministère respectif de se réunir sans tarder avec leurs homologues autochtones et les jeunes afin d'élaborer une stratégie globale, à court et à long terme - comprenant un plan de mise en œuvre - qui vise à assurer un soutien continu aux communautés.

« Lorsque les gouvernements prennent des décisions comme ils l'ont fait apparemment pour la Première Nation Wapekeka, ils les prennent au nom de tous les Canadiens. Il est clair que le public a une longueur d'avance sur les gouvernements en ce qui concerne notre désir de mesures concrètes », a indiqué M. Elman. « Ces enfants ne peuvent pas attendre. Les choses doivent changer maintenant et des mesures collectives doivent être prises avant que d'autres jeunes ne perdent la vie. »

Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes
Le Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes (le Bureau de l'intervenant) relève directement de l'Assemblée législative de l'Ontario et assure une représentation indépendante aux enfants et aux jeunes, y compris les enfants ayant des besoins particuliers et les enfants des Premières Nations. L'intervenant provincial répond aux préoccupations des enfants, des jeunes et des familles qui cherchent à obtenir ou qui reçoivent des services visés par la Loi sur les services à l'enfance et à la famille et la Loi sur l'éducation (écoles provinciales et d'application).

Le Bureau de l'intervenant peut également mener des enquêtes et faire des recommandations afin d'améliorer les services des sociétés d'aide à l'enfance et des titulaires de permis d'un foyer si une société d'aide à l'enfance est l'agence de placement.

Le Bureau est guidé par les principes de la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies et croit fermement à l'engagement des jeunes. Pour en apprendre davantage, consultez le site www.provincialadvocate.on.ca. Pour obtenir des mises à jour, lisez le blogue de l'intervenant et suivez-nous sur https://www.youtube.com/user/ProvincialAdvocate/featuredTwitter et Facebook.

SOURCE Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes

Renseignements : Relations avec les médias: Akihiko Tse, coordonnateur, Relations avec les médias et communications, 416 325-5994 ou akihiko.tse@provincialadvocate.on.ca, Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes

LIENS CONNEXES
http://provincialadvocate.on.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.