Les générations plus jeunes s'attendent à ce que les organisations stimulent l'économie et comblent l'écart entre les sexes - cependant, ne vous attendez pas à ce qu'ils vous soient fidèles.

TORONTO, le 26 févr. 2015 /CNW/ - D'après une nouvelle étude réalisée par Randstad Canada, la création d'emplois, les soins de santé et l'égalité entre les sexes arrivent tout en haut de la liste des exigences des Canadiens qui sont arrivés sur le marché du travail tout récemment. Le sondage, réalisé en collaboration avec Ipsos Reid, s'adressait aux jeunes adultes des générations Y (de 21 à 34 ans) et Z (de 16 à 20 ans).

Lorsqu'il s'agit de redonner, huit sur dix (82 %) des jeunes adultes déclarent qu'il est important que leur employeur le fasse… cependant, c'est la façon dont il doit le faire qui est la plus intéressante : la création d'emplois locaux (31 %) ressort comme la manière la plus importante dont un employeur actuel ou éventuel peut appuyer sa communauté - soit deux fois plus qu'un don à un organisme de bienfaisance ou la responsabilité face à l'environnement.

L'égalité entre les sexes est arrivée au haut de la liste des attentes lorsqu'il s'agit de favoriser la diversité, alors que neuf répondants sur dix ont souligné son importance. Et c'est maintenant officiel - les travailleurs fidèles sont révolus. La génération Y et la génération Z ont qualifié la loyauté comme un trait qui sera très peu probablement associé à leur génération.

Suivez ce lien pour voir le document infographique complet

« Alors qu'il peut sembler qu'ils ont certains traits en commun - les deux générations préconisent la collaboration, sont avides de technologies et engagés socialement - nous ne pouvons prétendre que les travailleurs des générations Y et Z possèdent des motivations, des façons de travailler ou même des buts identiques. Ils présentent des origines historiques et sociales différentes qui influencent leur vision du monde et des organisations. Dans le marché diversifié actuel de l'emploi, il est important pour les employeurs de comprendre ce qui motive et inspire les générations Y et Z. En sachant ce qui anime ce groupe émergent de travailleurs, les organisations pourront ajuster leurs stratégies pour attirer les talents et se positionner comme des employeurs de choix », affirme Faith Tull, vice-présidente principale, Ressources humaines, Randstad Canada.

Qu'est-ce qui est important aux yeux des générations Y et Z : la responsabilité sociale, l'égalité entre les sexes… et les avantages sociaux

Les jeunes adultes ne s'attendent pas uniquement à ce que leur employeur redonne à la communauté. Il existe également un vaste éventail d'avantages qu'ils espèrent obtenir de leur employeur :

  • Assurance-santé, alors qu'un répondant sur trois (32 %) déclare qu'il s'agit là de l'avantage le plus important auquel il s'attend en tant qu'employé;
  • La flexibilité au travail (semaines de 4 jours, horaire comprimé, télétravail, etc.) (29 %),
  • Formation et perfectionnement (17 %),
  • Bonis axés sur le rendement individuel (10 %),
  • Régime d'achat d'actions et programme de participation aux bénéfices (4 %),
  • Aide au remboursement des droits de scolarité (4 %).

Il est intéressant de constater que l'assurance-santé est plus importante pour la génération Y (36 %) que pour la génération Z (27 %), et considérablement plus pour les femmes (40 %) que pour les hommes (23 %). La génération Z accorde davantage d'importance à la formation et au perfectionnement (21 %) que la génération Y (14 %).

Technologie au travail : oui, mais apprenons également à parler face à face

Puisqu'ils grandissent à l'âge de l'Internet et de l'évolution rapide dans le domaine de la haute technologie, cette dernière joue un rôle essentiel dans la vie des Canadiens des générations Y et Z, en particulier lorsqu'il s'agit de faciliter leur travail. Quatre sur dix répondants (38 %) déclarent que la technologie peut les aider le mieux dans leur emploi actuel ou futur en leur procurant plus rapidement la réponse à leurs questions, alors qu'un sur quatre (24 %) prétend qu'elle peut les aider à accroître leurs compétences. Selon d'autres, la technologie peut le mieux aider les travailleurs à collaborer de manière plus efficace aux différents projets (20 %), améliorant ainsi leurs relations personnelles avec les collègues (11 %) et procurant aux travailleurs un moyen de s'exprimer.

Aussi attachés soient-il à leurs téléphones intelligents, tablettes et autres appareils, il est étonnant de constater que 45 % des jeunes croient que la communication face-à-face représente la méthode la plus efficace. D'autres considèrent plutôt qu'il s'agit :

  • Du courriel (26 %);
  • Du téléphone (11 %);
  • De la messagerie instantanée (9 %);
  • Des réseaux sociaux (8 %);
  • De la vidéoconférence (2 %).

La génération Y préfère le courriel comparativement à la génération Z (31 % par rapport à 20 %). Alors qu'on pourrait présumer que la génération Z préférerait la messagerie instantanée aux dépens de toute autre méthode, elle s'intéresse en réalité davantage à la communication en personne (47 %) que la génération Y (43 %). La génération Z est plus portée à utiliser la messagerie instantanée (11 % par rapport à 8 %) ou les réseaux sociaux (10 % par rapport à 6 %) que la génération Y comme méthode de communication au travail.

Leadership et gestion : importance du mentorat et de la rétroaction

Qu'il s'agisse de communications traditionnelles - comme la télévision ou la radio - ou numérique - comme la diffusion vidéo en continu - les jeunes adultes au Canada ont grandi à l'ère des communications. Il n'est pas étonnant que 4 jeunes sur 10, soit 41 %, considèrent que la qualité la plus importante d'un patron concerne sa capacité de communiquer, et ce, bien loin devant l'honnêteté (19 %), la confiance (12 %), l'engagement (10 %), la vision (10 %) ou la patience (8 %).

Cependant, les jeunes adultes au Canada sont plus mitigés en ce qui concerne la façon dont ils veulent que leur patron communique avec eux afin de produire le meilleur travail qui soit.

  • Trois sur dix (30 %) déclarent qu'ils souhaitent que leur gestionnaire écoute leurs idées et qu'il valorise leurs opinions.
  • Une proportion comparable (29 %) aimerait que leur gestionnaire joue le rôle d'un mentor et leur exprime régulièrement des commentaires, un aspect qui est plus important pour la génération Z (34 %) que pour la génération Y (26 %).
  • Deux sur dix (20 %) voudraient que leur gestionnaire leur permette de travailler de manière indépendante, un aspect auquel la génération Y (24 %) accorde plus d'importance que la génération Z (14 %), ou qu'il leur confie des projets qu'ils ont à cœur (18 %).
  • À peine quatre pour cent (4 %) aimeraient que leur gestionnaire ait recours à une communauté en ligne afin de faciliter la collaboration.

« Il peut être inquiétant pour les employeurs d'entendre qu'on décrit les membres de la jeune génération comme étant déloyaux, paresseux et faciles à distraire. Cependant, les employeurs qui réalisent leur désir de se faire entendre et de participer de façon active auront un avantage lorsqu'il s'agit de mobiliser les générations Y et Z  et de s'assurer qu'ils soient heureux de revenir au travail jour après jour. En procédant à quelques ajustements ou améliorations dans leur planification organisationnelle, les employeurs verront ces jeunes employés brillants contribuer à l'organisation par leurs compétences, leur créativité et leur énergie », conclut madame Tull.

Cliquez ici pour commander l'étude.
Voir la vidéo

Quelques mots au sujet de l'étude De Y à Z :
Il s'agit là de quelques-uns des résultats d'un sondage réalisé par Ipsos Reid entre le 1 et le 8 décembre au nom de Randstad Canada et qui a consisté à interviewer en ligne un échantillon de 1 200 adultes (de 16 à 34 ans). On a ensuite fait appel à une méthode de pondération afin d'équilibrer la composition régionale en fonction des données du recensement et dans le but de présenter les résultats souhaités approximatifs pour l'univers échantillonné. La précision des sondages en ligne d'Ipsos Reid se mesure au moyen d'un intervalle de crédibilité. Dans ce cas-ci, le sondage présente une précision de l'ordre de +/- 3,3 points de pourcentage si on avait sondé tous les jeunes adultes au Canada. Tous les sondages et toutes les enquêtes peuvent présenter une autre source d'erreur incluant, entre autres, une erreur de couverture et une erreur de mesure.

Au sujet de Randstad Canada : Randstad Canada est le chef de file canadien en placement de personnel, recrutement et solutions de RH. Seule entreprise de dotation en personnel entièrement intégrée au pays, nous comprenons les besoins des employeurs et des chercheurs d'emploi de tous niveaux et de toutes industries. Grâce à une fine connaissance des marchés locaux et des tendances en emploi et à notre réseau global d'experts, nous façonnons le monde du travail canadien. Visitez le site randstad.ca.  

 

SOURCE Randstad Canada

Bas de vignette : "Comparaison Gen Z et Gen Y - Randstad Canada (Groupe CNW/Randstad Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20150226_C5213_PHOTO_FR_12591.jpg

Renseignements : Marie-Noëlle Morency, Téléphone, 514.350-5309 ext. 233, marie-noelle.morency@randstad.ca, @randstadquebec

LIENS CONNEXES
http://www.randstad.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.