Les francophones ont-ils encore leur place au Conseil d'administration de
Radio-Canada?

MONTRÉAL, le 29 avr. /CNW Telbec/ - Le Syndicat des Communications de Radio-Canada (FNC-CSN) s'inquiète de la marginalisation des francophones au sein du conseil d'administration du diffuseur public. La dernière nomination annoncée cette semaine par le ministre du Patrimoine, James Moore, a pour effet de réduire encore un peu la place des francophones au sein de la plus importante institution culturelle au pays. Le ministre vient de confier un mandat de cinq ans à Edward W. Boyd, un entrepreneur torontois en marketing et nouveaux médias.

Le SCRC s'interroge particulièrement sur la capacité du Québec de faire entendre sa voix comme tête du réseau français alors que sa représentation au CA de Radio-Canada se réduit à trois membres sur 11 si l'on inclut le président-directeur-général, Hubert T. Lacroix. Un poste est actuellement vacant.

Le SCRC constate à regret une lente mais réelle minorisation des représentants du Québec au sein de l'équipe décisionnelle de Radio-Canada. A titre d'exemple, en 1996-1997, 5 membres du CA sur 12 provenaient du Québec. En 2006-2007, on en comptait 4 sur 12. Aujourd'hui, il n'en reste que 3. Conséquemment, le Syndicat craint que les préoccupations des francophones ne reçoivent pas toute l'attention qu'elles méritent.

Il nous apparaît que la composition actuelle du conseil d'administration de Radio-Canada ne reflète pas l'importance du réseau français au sein de l'institution. Le Québec semble être traité comme les autres provinces alors que la survie de la culture française en Amérique repose sur ses épaules.

Le SCRC demande au ministre du Patrimoine de rétablir l'équilibre anglophone-francophone à l'occasion de ses prochaines nominations au conseil d'administration de Radio-Canada. Le SCRC souhaite aussi que les futurs membres du Conseil d'administration aient une solide compétence en matière de télédiffusion publique ainsi que la connaissance des enjeux qui confrontent Radio-Canada /CBC particulièrement en matière de télévision.

LE SCRC représente plus de 1600 membres au Québec et à Moncton dans les fonctions de préparation et soutien aux émissions en radio, télévision et nouveaux médias.

SOURCE Syndicat des communications de Radio-Canada (SCRC)

Renseignements : Renseignements: Alex Levasseur, Président du SCRC, (514) 842-4020

Profil de l'entreprise

Syndicat des communications de Radio-Canada (SCRC)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.