Les fonds d'actions japonaises et américaines brillent tandis que la plupart des autres catégories connaissent des difficultés au second trimestre, d'après les données de Morningstar Canada

TORONTO, le 3 juill. 2013 /CNW/ - Les fonds d'actions ont enregistré de piètres résultats en juin, mais sur 22 indices de fonds Morningstar Canada qui mesurent le rendement des catégories de fonds d'actions, 12 ont toutefois affiché des résultats positifs pour le second trimestre de 2013. Comme au premier trimestre, les fonds qui ciblent les marchés américains et japonais ont enregistré des gains robustes, tandis que les fonds principalement axés sur les ressources naturelles ont continué à essuyer des pertes désastreuses, d'après les données préliminaires publiées aujourd'hui par Morningstar Research Inc. (Morningstar Canada), une filiale de Morningstar, Inc.

L'indice qui mesure le rendement agrégé des fonds de la catégorie Actions japonaises a connu le meilleur résultat pour le trimestre avec un gain de 8,7 %. Malgré une sévère correction pour les actions japonaises au début du mois de juin, cet indice a réussi à afficher un gain de 5,5 % pour le mois de juin, et a aussi réussi à devancer tous les autres indices de fonds, en partie grâce à une reprise boursière survenue les jours suivants, et à l'effet de change qui a avantagé l'investisseur canadien.

En dépit de résultats légèrement négatifs en juin, l'Indice Morningstar Actions américaines est resté dans le peloton de tête, affichant une avancée de 5,4 % au second trimestre grâce au rendement solide qu'il avait enregistré en mai. L'Indice Morningstar Actions de PME américaines -- l'un des deux seuls indices de fonds d'actions à augmenter au mois de juin, l'autre étant Actions japonaises -- a également connu de bons résultats avec un gain de 4,4 % pour ce trimestre, tandis que les indices qui pistent les catégories Actions mondiales et Actions nord-américaines -- qui sont fortement dépendantes des actions américaines -- ont respectivement avancé de 3,6 % et 3,1 % .

Au mois de juin, 20 des 22 indices de fonds d'actions étaient dans le rouge, tout comme les 11 indices qui pistent les catégories de fonds équilibrés et les sept indices de fonds à revenu fixe. Cela se doit essentiellement aux déclarations faites en fin mai par Ben Bernanke, le président de la Réserve fédérale américaine, à l'effet que l'économie américaine s'était améliorée au point où la Fed pouvait commencer  à réduire la cadence de son programme d'achat d'obligations un peu plus tard cette année. Ces déclarations n'ont pas seulement fait chuter les marchés boursiers mondiaux, mais ont également poussé les taux d'intérêt plus haut, faisant conséquemment baisser les prix obligataires.

À l'exception du Japon, les fonds d'actions asiatiques ont été parmi les produits qui ont dégagé les pires résultats, autant sur le mois que sur le trimestre en général. Les actions chinoises ont particulièrement souffert, l'indice Shanghai Composite ayant reculé de 14 % en juin et de 11,5 % pour le trimestre lorsque mesuré en devise locale. Pour l'investisseur canadien, cela a en partie été atténué par une dépréciation du dollar, mais l'Indice Morningstar Actions de la grande Chine a néanmoins affiché des pertes respectives de 5,3 % et 2,2 % pour le mois et le trimestre. Les catégories Actions Asie Pacifique excluant le Japon et Actions des marchés émergents ont été parmi les pires, avec des replis respectifs de 4,2 % et 6,6 % pour le trimestre.

« De façon inattendue, la banque centrale de Chine a autorisé les taux des prêts interbancaires à monter en flèche, faisant craindre une éventuelle contraction de la liquidité dans le secteur bancaire chinois », explique Joanne Xiao, analyste de fonds pour Morningstar. « Par la suite, le marché s'est quelque peu remis de ses pertes, après que la banque centrale a démontré qu'il y a avait suffisamment de liquidité dans l'économie et que sa démarche avait été destinée aux prêts non bancaires hors-bilans. »

Quant aux fonds d'actions canadiennes, leur destin continue à suivre celui du secteur des ressources naturelles en déconfiture, notamment l'or qui a perdu 16 % de plus en juin. La chute du cours du métal jaune a entraîné avec lui les fonds de la catégorie Actions des métaux précieux, qui ont affiché un recul moyen de 17,5 % sur le mois et de 34,9 % pour le trimestre. L'indice de fonds Actions de ressources naturelles a été le deuxième pire pour le trimestre avec une perte de 11,6 %, tandis que l'indice de fonds de la catégorie plus diversifiée Actions canadiennes a glissé de 2,8 %.

« L'or est traditionnellement perçu comme un moyen de se prémunir contre l'inflation. Le programme de relance de la Réserve fédérale a injecté de grandes quantités d'argent dans le système bancaire américain, ce qui a dévalué le dollar américain et provoqué des inquiétudes au sujet d'une inflation éventuelle. Avec les nouvelles craintes sur la possibilité d'un retrait des mesures de relance, les conditions qui furent favorables à la montée précédente de l'or ne sont plus là, d'où la chute des cours aurifères », a dit Mme Xiao.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le rendement des fonds en juin et au deuxième trimestre, rendez-vous à www.morningstar.ca.

Les données préliminaires de Morningstar Canada sur les fonds sont basées sur les changements dans la valeur de leurs actifs nets par part sur le mois, et n'incluent pas nécessairement les distributions de revenu à la fin du mois. Les données finales sur le rendement seront publiées la semaine prochaine sur www.morningstar.ca.

À propos de Morningstar Research, Inc. et Morningstar, Inc.
Morningstar Research, Inc. est la filiale canadienne de Morningstar, Inc., société située à Chicago. Chef de file de la recherche indépendante sur le placement en Amérique du Nord, en Europe, en Océanie et en Asie, Morningstar offre une gamme complète de produits et de services destinés aux particuliers, aux conseillers financiers et aux institutions. Morningstar fournit des données sur environ 422 000 placements à l'échelle mondiale, notamment les actions, fonds communs de placement et autres véhicules comparables, ainsi que des données boursières mondiales en temps réel sur plus de 9 millions d'actions, d'indices, de contrats à terme, d'options, de marchandises et de métaux précieux, en complément des devises et des marchés du Trésor. Morningstar offre aussi des services de gestion de placements par le truchement de ses filiales enregistrées de conseils en placement, et dispose d'environ 157 milliards $ d'actifs en délibéré et sous gestion au 31 mars 2013. Cette société est implantée dans 27 pays.

SOURCE : Morningstar Research Inc.

Renseignements :

Personne-ressource : Christian Charest, éditeur, Morningstar Canada, (416) 484-7817


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.