Les fonctionnaires fédéraux paient leur part de leur régime de retraite

OTTAWA, le 20 mai /CNW Telbec/ - Les fonctionnaires fédéraux travaillent fort et contribuent de manière importante à leur régime de retraite. Des compressions dans les régimes de retraite du secteur public nuiraient aux collectivités et à l'économie du Canada. Voilà le message que l'Alliance de la Fonction publique du Canada adresse au gouvernement fédéral en réaction aux attaques du monde des affaires contre les travailleurs et travailleuses du secteur public et leurs pensions.

"Les employés sont les principaux cotisants à leur régime de retraite. Ils versent dans leur régime plus de 10 cents pour chaque dollar gagné", a souligné John Gordon, président national de l'AFPC, en réponse aux récentes attaques de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante.

"Ils cotisent également au Régime de pension du Canada ou au Régime des rentes du Québec, mais à partir de l'âge de 65 ans, les prestations de leur régime de la fonction publique sont réduites d'un montant égal aux prestations qu'ils reçoivent du RPC ou du RRQ."

Avant 1999, la contribution des fonctionnaires fédéraux représentait 40 % et celle de l'employeur 60 %. En 1999, le gouvernement a ajusté les taux de contribution à 35 % et 65 % pour compenser le fait qu'il a retiré un surplus de 36 milliards de dollars du régime de retraite pour réduire la dette de l'État. Un tel geste aurait été illégal dans le cadre d'un régime de retraite du secteur privé.

Il faut aussi mentionner que le taux de contribution des fonctionnaires est présentement en augmentation et atteindra de nouveau 40 % en 2012-2013, ce qui est le taux standard des régimes de retraite au Canada.

Par ailleurs, la viabilité du régime de retraite des fonctionnaires fédéraux n'est pas mise en doute. Le dernier rapport de l'actuaire en chef du Canada, déposé au Parlement en novembre 2009, montre que le régime de pension de la fonction publique fédérale est adéquatement financé et qu'il affiche un surplus, notamment en raison de la grande contribution des salariés.

"Les travailleurs et travailleuses du secteur public ont déployé de grands efforts pour s'assurer de ne pas vivre dans la pauvreté à la retraite, a souligné M. Gordon. Nous sommes contre un nivellement par le bas. C'est pourquoi le mouvement syndical lutte avec acharnement en faveur de la sécurité de la retraite pour tous les travailleurs et travailleuses du pays.

Les ministres du fédéral et des provinces se réuniront en juin à Charlottetown, Î.-P.-É., pour discuter de l'avenir des régimes de retraite de l'ensemble des travailleurs et travailleuses du Canada.

L'AFPC participe à la campagne "La sécurité des retraites pour tous" du Congrès du travail du Canada et demande au gouvernement fédéral :

    
    -   de prendre des mesures concrètes afin de protéger les régimes de
        retraite de lafonction publique;

    -   de prendre des mesures concrètes afin de protéger les régimes de
        pensions àprestations déterminées;

    -   d'améliorer la sécurité des retraites pour tous en doublant les
        prestations duRPC et du RRQ et en augmentant sur-le-champ la Sécurité
        de la vieillesse et le Supplément de revenu garanti.
    

SOURCE AFPC

Renseignements : Renseignements: ou pour arranger une entrevue: Alain Cossette, agent des communications à l'AFPC, (613) 293-9210 (cellulaire)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.