Les fermes canadiennes croulent sous la paperasserie

OTTAWA, le 20 janv. 2012 /CNW/ - Les agriculteurs canadiens sont les plus sévèrement touchés par la règlementation et la paperasserie du gouvernement. C'est ce que révèle un rapport de recherche publié aujourd'hui par la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI).

Un sondage de la FCEI, publié lors de la dernière journée de la Semaine de sensibilisation à la paperasserieMC, montre que 23 % des agriculteurs avouent que s'ils avaient été au courant du fardeau réglementaire, ils ne se seraient peut-être pas lancés dans les affaires.

« Ces résultats soulèvent deux questions, signale Corinne Pohlmann, vice-présidente des affaires nationales à la FCEI. Que se passerait-il au niveau du prix des aliments si près d'un quart des exploitations agricoles du Canada venaient à disparaître? Et combien d'entreprises pourraient être créées s'il n'y avait pas autant de paperasserie? »

Les agriculteurs répertorient plusieurs règlements et agences gouvernementales vraiment complexes avec lesquels ils doivent composer :

  • Les règlements relatifs à l'utilisation du sol
  • L'étiquetage des produits
  • Les exigences en matière de traçabilité et vérification de l'âge
  • L'Agence canadienne d'inspection des aliments
  • L'Agence des services frontaliers du Canada (c.-à-d. les règlements commerciaux à la frontière)
  • Statistique Canada
  • L'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire

« Sachant que près de 40 % des agriculteurs prévoient de prendre leur retraite au cours des dix prochaines années, ils auront du mal à trouver des acheteurs pour assurer leur survie s'ils sont ligotés par une règlementation excessive », fait remarquer Mme Pohlmann.

Les agriculteurs souhaitent que tous les ordres de gouvernement accordent une priorité plus importante à la réduction de la paperasserie (72 %) qu'à n'importe quelle autre mesure (y compris un allègement fiscal, selon 68 % des répondants) afin de les aider à être compétitifs et rester en activité. Cela ne devrait pas surprendre les décideurs. En effet, à la question demandant aux agriculteurs d'estimer l'évolution de la paperasserie sur trois ans, 67 % d'entre eux ont indiqué être soumis à plus d'exigences réglementaires que n'importe quel autre type de PME au Canada.

« Comme les gouvernements sont en train de mettre la touche finale à un plan visant à soutenir l'avenir de l'agriculture au Canada, des mesures immédiates s'imposent pour réduire le fardeau réglementaire de façon à permettre aux agriculteurs de continuer à fournir aux consommateurs des aliments locaux de qualité supérieure », conclut Mme Pohlmann.

La paperasserie : qu'est-ce ça représente pour vous? Regardez la vidéo de la FCEI sur ce qu'en pense un exploitant agricole de Moose Jaw, en Saskatchewan : http://youtu.be/2Q6eHRmPZks (en anglais).

La Semaine de sensibilisation à la paperasserieMC, événement annuel, est une marque de commerce de la FCEI.

La FCEI est la voix des entreprises agroalimentaires, représentant 7 200 propriétaires d'exploitations agricoles indépendantes à l'échelle du Canada, dont la majorité sont des producteurs primaires.


SOURCE FEDERATION CANADIENNE DE L'ENTREPRISE INDEPENDANTE

Renseignements :

Pour de plus amples informations à ce sujet ou pour organiser une entrevue avec Corinne Pohlmann, contactez Linnet Forand au 613 235-2373 ou à l'adresse suivante : affaires.publiques@fcei.ca

Profil de l'entreprise

FEDERATION CANADIENNE DE L'ENTREPRISE INDEPENDANTE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.