Les femmes tiennent bon malgré la récession, mais elles se préoccupent de la
retraite

    
    Le 9e sondage annuel de TD Waterhouse sur les femmes et les placements
    révèle leur seuil de confiance sur le plan financier
    

MONTRÉAL, le 13 oct. /CNW/ - Vivre selon ses moyens. Commencer à investir le plus tôt possible. Ne pas s'endetter. Selon le 9e sondage annuel de TD Waterhouse auprès des femmes investisseurs, ce sont là les principaux conseils financiers que des femmes canadiennes, âgées de 45 à 64 ans, ont pour d'autres femmes. Le sondage 2009 semble indiquer que les Canadiennes ont suivi leurs propres conseils, en gérant bien leurs finances en dépit de la récession, mais elles demeurent préoccupées quant à l'atteinte d'une retraite confortable.

Le récent repli économique a eu peu d'incidence sur les comportements des femmes en matière d'investissement. Par exemple, le sondage 2009 révèle qu'au cours de la dernière année, 73 % d'entre elles n'ont pas modifié le niveau de risque qu'elles prennent en investissant et, en fait, un peu plus de Canadiennes considèrent avoir réussi sur le plan financier comparativement à 2008 (62 % contre 58 %).

Malgré la constance dans leur stratégie de placement et le fait qu'elles considèrent avoir réussi sur le plan financier, la majorité des femmes sont préoccupées quant à l'état de leurs placements. Si 44 % des femmes se disent "raisonnablement satisfaites", 52 % se disent "légèrement préoccupées" ou "inquiètes". Parmi ces préoccupations, il y a entre autres le sentiment de rater des occasions par manque de connaissances et l'inquiétude de ne pas en avoir fait assez pour assurer une retraite confortable. Les répondantes sont d'ailleurs moins confiantes de réaliser leur objectif d'une retraite confortable alors que seulement 20 % d'entre elles mentionnent être "très confiantes" que cela puisse se réaliser.

"Les femmes d'aujourd'hui ont plusieurs priorités : la famille, les amis, la santé et redonner à la communauté. Les finances sont un élément de plus auquel il nous faut penser; il s'avère donc compréhensible que nous ressentions de l'incertitude quant à l'avenir", souligne Nathalie Amzallag, Planificatrice Financière, TD Waterhouse. "Je veux dire aux femmes qu'il est normal de se sentir ainsi, mais il y a des moyens à préconiser pour faire disparaître cette inquiétude".

Alors que 97 % des femmes sondées déclarent qu'un niveau de vie confortable à la retraite constitue l'un des principaux objectifs financiers, seulement 30 % d'entre elles ont un plan financier et 27 % des femmes âgées de 45 à 64 ans ne savent pas quel montant elles doivent épargner en vue de leur retraite.

"Il faut fixer des objectifs. Se doter simplement d'un plan d'épargne pour la retraite ne s'avère pas suffisant. On doit se poser la question suivante : quel genre de vie souhaitons-nous mener à la retraite ?", mentionne Mme Amzallag. "C'est après avoir déterminé les objectifs liés à notre style de vie que nous pouvons mettre en place un plan pour nous permettre de réaliser nos rêves. C'est la clé pour se motiver et avoir confiance en notre avenir financier."

L'incidence de la récession sur les comportements en matière de

consommation et d'investissement

Également, 50% des femmes affirment que la récession les a portées à changer leurs comportements en matière de consommation ou d'investissement, mais le recul économique a eu une plus grande incidence sur leurs habitudes de consommation. Parmi les femmes qui disent avoir effectué un changement, 48 % ont reporté des achats majeurs, 46 % ont porté moins d'achats sur leurs cartes de crédit afin d'éviter les frais d'intérêt et 40 % ont soit réduit ou cessé les achats de biens non essentiels. Quant à leurs investissements, 25 % des femmes qui ont modifié leur comportement affirment avoir opté pour des placements à risque moindre, tels que les CPG. Fait intéressant, 7 % déclarent avoir profité de la chute du cours des actions pour investir davantage dans les fonds communs de placement et les actions.

Les femmes, le risque et la récession

Étonnamment, la récession a eu peu d'impact sur la tolérance au risque des femmes. Près de trois femmes sur quatre, soit 73 %, n'ont rien changé au cours de la dernière année à l'égard du niveau de risque qu'elles acceptent de prendre en matière de placement. Parmi les femmes sondées, 21 % disent avoir réduit leur niveau de risque, comparativement à 14 % à l'avoir réduit en 2008, cet écart suggère un virage vers des placements plus prudents. Dans le sondage de 2009, seulement 6 % des femmes déclarent avoir augmenté leur niveau de risque.

    
    Atteindre ses objectifs financiers

    Voici les principaux objectifs financiers des femmes :

    -   Gérer sans difficulté les dépenses courantes (97 %)

    -   S'assurer un niveau de vie confortable à la retraite (97 %)

    -   Épargner en cas de dépenses imprévues (96 %)

    -   Rembourser les soldes des prêts et des cartes de crédit (90 %)
    

Au sujet de sondage de TD Waterhouse auprès des femmes investisseurs

Le neuvième sondage annuel de TD Waterhouse auprès des femmes investisseurs a étudié le comportement des Canadiennes en matière d'investissement et de planification financière. Les répondantes étaient membres du panel interactif en ligne de TNS Canadian Facts.

Du 1er au 7 septembre 2009, 1 432 entrevues ont été menées auprès de femmes âgées de 45 à 64 ans, qui ont la responsabilité exclusive ou conjointe de la planification financière ou des décisions d'investissement de leur ménage.

Au sujet du Groupe Financier Banque TD

La Banque Toronto-Dominion et ses filiales sont désignées collectivement par l'appellation Groupe Financier Banque TD. Le Groupe Financier Banque TD est la sixième banque en importance en Amérique du Nord d'après le nombre de succursales et il offre ses services à environ 17 millions de clients regroupés dans quatre secteurs clés qui exercent leurs activités dans plusieurs centres financiers névralgiques dans le monde : Services bancaires personnels et commerciaux au Canada, y compris TD Canada Trust et TD Assurance; Gestion de patrimoine, y compris TD Waterhouse et une participation dans TD Ameritrade; Services bancaires personnels et commerciaux aux États-Unis, sous la bannière TD Bank, la banque américaine la plus pratique, et Services bancaires de gros, y compris Valeurs Mobilières TD. En outre, le Groupe Financier Banque TD figure parmi les principales sociétés de services financiers par Internet du monde, avec plus de 5,5 millions de clients en ligne. Au 31 juillet 2009, les actifs du Groupe Financier Banque TD totalisaient 545 milliards de dollars CA. La Banque Toronto-Dominion est inscrite à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York sous le symbole "TD".

SOURCE TD Waterhouse Group, Inc.

Renseignements : Renseignements: Mathieu Beaudoin, Morin Relations Publiques, (514) 289-8688 poste 225, mathieu@morinrp.com; Tara Sirinyan, Groupe Financier Banque TD, (514) 385-2244, tara.sirinyan@tdinsurance.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.