Les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées : qu'est-ce que le gouvernement Harper essaie de cacher?

WENDAKE, QC, le 23 août 2014 /CNW Telbec/ - L'APNQL condamne fermement le gouvernement Harper qui persiste à fermer les yeux sur la situation alarmante des femmes et des filles des Premières Nations et disparues et assassinées.

Un meurtre récent au Manitoba aurait été une autre occasion pour que le gouvernement Harper accepte finalement d'affronter la vérité et d'ouvrir les yeux pour enfin tenir une enquête publique. Mais pour le gouvernement Harper, ce fut seulement une autre triste occasion de persister à tenter de cacher la vérité. Une fois de plus, le premier ministre Harper a dit non.

Par son entêtement, le gouvernement Harper envoie un message très inquiétant à nos femmes et à nos filles : elles sont quatre fois plus en danger que les femmes et les filles non autochtones canadiennes et le gouvernement Harper n'y porte pas attention.

L'Assemblée des Premières Nations du Québec et Labrador est l'organisation politique regroupant 43 chefs des Premières Nations du Québec et Labrador. www.apnql-afnql.com

 

SOURCE : Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador

Renseignements : Mélanie Vincent: vincentmelaniemv@gmail.com, Cell.: 418-580-4442


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.