Les exportations de la Colombie-Britannique afficheront une croissance à deux
chiffres cette année et l'an prochain, d'après Exportation et développement
Canada

VANCOUVER, le 19 mai /CNW Telbec/ - Les exportations de la Colombie-Britannique s'accroîtront à des taux à deux chiffres en 2010 et en 2011, à mesure que les prix des produits de base se raffermiront et que la demande des É.-U. se redressera, d'après les prévisions des exportations provinciales publiées aujourd'hui par Exportation et développement Canada (EDC).

"Les meilleures perspectives des exportateurs de produits forestiers de la Colombie-Britannique, attribuables à la réouverture des usines de pâte à papier et à l'activité accrue dans le secteur de la construction résidentielle aux É.-U., feront monter les exportations totales de 14 % en 2010 et de 13 % en 2011", a déclaré Peter Hall, économiste en chef, EDC, dans des discours prononcés aujourd'hui à Surrey et à Vancouver.

Les exportations profiteront aussi de l'ouverture de nouvelles zones théoriques de gaz naturel, ainsi que de l'exploitation de mines de charbon et de métaux et de la rapide expansion économique continue de l'Asie émergente, surtout la Chine.

Le secteur forestier représente 30 % des exportations de la Colombie-Britannique, et EDC prévoit que ce secteur progressera de 14 % en 2010, soit une première croissance positive depuis cinq ans. EDC s'attend à une expansion de 13 % en 2011.

"Les marchés du logement américains devraient retrouver l'équilibre cette année. À ce moment-là, les mises en chantier américaines commenceront à se sortir rapidement de l'abîme où elles sont enfoncées depuis plus trois ans. La reprise devrait stimuler fortement les exportations de produits en bois", a déclaré M. Hall.

"En même temps, les exportations vers la Chine continueront de croître rapidement, à la faveur de la modification du code du bâtiment qui permet maintenant des charpentes en bois dans le pays. Mais comme l'industrie fonctionne encore bien en deçà de ses capacités, les possibilités de hausse des prix du bois d'œuvre et des panneaux sont limitées. L'an prochain, la croissance des exportations devrait être encore plus forte, vu que les mises en chantier américaines devraient dépasser 1 million d'unités."

EDC pense que les importations chinoises de pâte ont grimpé en flèche en 2009 et qu'elles seront également un facteur important en 2010 et en 2011, mais peut-être pas autant que l'an dernier, en raison de la concurrence accrue des nouvelles capacités de l'Asie du Sud-Est. La demande nord-américaine et européenne de pâte augmentera parallèlement à une reprise de la consommation de papier, après son creux cyclique. Les exportations de papier de la province, par contre, descendront brusquement en 2010, car la fermeture de l'usine de papier et de carton de Kitimat au début de l'année réduira fortement la capacité.

Le secteur de l'énergie représente 27 % des exportations de la Colombie-Britannique et il devrait progresser de 20 % en 2010 et de 17 % en 2011. "Les exportations d'énergie de la Colombie-Britannique s'accroîtront rapidement cette année et l'an prochain, mues principalement par le renchérissement du gaz naturel et l'augmentation de la production de charbon", a affirmé M. Hall. "En plus de la hausse de 40 % des prix du gaz naturel cette année, les exportations profiteront de l'accroissement de la production dans la formation de gaz de schiste du bassin de Horn River."

"Même si la construction d'un gazoduc à partir de la formation de gaz de schiste de Montney et un terminal de liquéfaction de GNL à Kitimat accroîtront encore plus les capacités d'exportation de la province et ouvriront de nouveaux marchés, ces projets ne seront pas réalisés avant quelques années."

EDC prévoit que les exportations de charbon devraient augmenter à la faveur de la production accrue dans diverses mines de la province favorisée par l'amélioration des facteurs fondamentaux. L'an prochain, l'ouverture de la mine Hermann et la réouverture de la mine de Willow Creek stimuleront aussi la production. Les dépenses en infrastructures continues sur les grands marchés asiatiques continueront de stimuler une forte demande de coke métallurgique, utilisé dans la fabrication de l'acier. EDC prévoit que les prix contractuels en 2010-2011 augmenteront, mais ils devraient rester inférieurs aux sommets de 2008-2009.

Les exportations canadiennes devraient augmenter de 11 % en 2010 et de 7,6 % en 2011. À l'échelle nationale, la croissance économique devrait avancer de 2,5 % en 2010 et de 2,9 % en 2011. À l'échelle internationale, EDC prévoit une croissance mondiale de 3,7 % en 2010 et de 4,2 % en 2011. Les Prévisions à l'exportation d'EDC sont affichées à http://www.edc.ca/prévisions.

Organisme de crédit à l'exportation du Canada, EDC offre des solutions commerciales novatrices pour aider les exportateurs et les investisseurs canadiens à réussir sur les marchés mondiaux. Chaque année, plus de 8 400 entreprises canadiennes et leurs clients étrangers tirent profit de ses connaissances et de ses partenariats pour faire des affaires sur environ 200 marchés. EDC, société financièrement autonome, est un chef de file reconnu dans l'établissement de rapports financiers et l'analyse économique. Elle figure parmi les 100 meilleurs employeurs du Canada pour la neuvième année consécutive.

SOURCE Exportation et développement Canada

Renseignements : Renseignements: Personne-ressource pour les médias: Phil Taylor, Exportation et développement Canada, Tél.: (613) 598-2904, BlackBerry: ptaylor@edc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.