Les experts convoqués à l'université Harvard présentent les "problèmes non
résolus les plus complexes" pour le prochain siècle dans le domaine des
sciences sociales

Durant les 45 prochains jours, le monde entier est invité à classer des propositions et à soumettre des problèmes additionnels; les propositions qui auront le plus d'appui seront annoncés en juin

CAMBRIDGE, MA, le 23 avr. /CNW/ - Les premiers résultats d'une initiative du département des sciences sociales de l'université Harvard ont été annoncés aujourd'hui. Cette initiative cherche à identifier les problèmes non résolus les plus complexes au monde dans les domaines de l'économie, de la psychologie, gouvernementale, de la sociologie et d'autres sciences sociales.

"Les sciences sociales n'ont jamais été aussi vivantes qu'aujourd'hui, et le fait de répondre à certains de leurs questionnements non résolus n'a jamais été aussi important", a déclaré Stephen Kosslyn, doyen du département des sciences sociales à Harvard.

Dans le cadre d'un colloque d'un jour qui a été télédiffusé en direct, 12 experts distingués provenant de nombreuses universités ont présenté plus de 30 questions importantes sur lesquelles les sciences sociales devront se pencher durant les prochaines années, tel que :

    
    -   Comment nos relations sociales influencent-elles nos gènes et comment
        nos gènes influencent-ils nos relations?
    -   Comment nos sociétés mettent-elles sur pied, ou remettent-elles sur
        pied, des institutions efficaces et solides?
    -   Pourquoi les femmes gagnent-elles, en moyenne, moins que les hommes
        possédant la même expérience pour des emplois semblables, et comment
        pouvons-nous réduire cet écart?
    -   Comment pouvons-nous bâtir des systèmes qui résistent aux crises
        financières?
    -   Comment pouvons-nous réduire les "écarts de compétences" de la
        huitième année entre les groupes ethniques?
    -   Le libre-échange diminue-t-il le risque d'échec de l'État?
    -   Comment des éléments simples peuvent-ils être combinés afin de
        produire des systèmes plus complexes (comme par exemple des systèmes
        économiques)?
    -   D'où proviennent les préférences et les goûts personnels?
    -   Comment pouvons-nous convaincre plus de gens d'adopter des
        comportements reconnus pour améliorer la santé?
    -   Comment évolueront les cultures et les institutions maintenant que
        les renseignements personnels sont de plus en plus enregistrés et
        conservés?
    

On comptait, parmi les experts, Nick Bostrom (Oxford), Susan Carey (Harvard), Nicholas Christakis (Harvard), James Fowler (UCSD), Roland Fryer (Harvard), Claudia Goldin (Harvard), Gary King (Harvard), Emily Oster (Chicago), Ann Swidler (Berkeley), Nassim Taleb (NYU/Polytech), et Richard Zeckhauser (Harvard).

Toutes les propositions, forums de discussions et vidéos du colloque sont disponibles au http://socialscience.fas.harvard.edu/hardproblems.

La deuxième phase critique débute aujourd'hui. Durant les 45 prochains jours, n'importe qui dans le monde peut soumettre des problèmes supplémentaires afin qu'ils soient affichés sur le site Web mentionné ci-dessus, et évaluer l'importance et les difficultés de chacune des propositions en votant. En juin, Harvard annoncera les problèmes ayant reçu le plus grand nombre de votes.

Mis en place et financé par l'organisme à but non lucratif Indira Foundation, cet effort a été inspiré de David Hilbert, qui en 1900, a mis le monde entier au défi de résoudre 23 problèmes mathématiques fondamentaux. Depuis, les mathématiciens ont résolu 10 des "problèmes Hilbert" bien connus depuis ce temps, tout en créant des nouveaux champs de savoir en cours de route.

"M. Hilbert a émis deux observations importantes", a affirmé Nicholas Nash, un membre d'Indira Foundation. "La première étant que l'existence de problèmes importants non résolus est essentielle à la vitalité de la discipline. Et, de façon aussi importante, que l'identification de ces problèmes permet d'inspirer les générations futures à les résoudre."

À propos d'Indira Foundation

Indira Foundation est un organisme caritatif basé au Connecticut qui se consacre au soutien des programmes pouvant faire une différence dans les domaines de l'éducation, des soins de santé et de l'assistance sociale.

Facebook : Hard Problems in Social Sciences

SOURCE HARVARD UNIVERSITY

Renseignements : Renseignements: Coordonnées pour les médias: Steve Bradt, (617) 496-8070, sbradt@fas.harvard.edu

Profil de l'entreprise

HARVARD UNIVERSITY

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.