Les étudiants se soucient davantage de l'emploi et des finances que du bonheur, selon un sondage de RBC

TORONTO, le 12 août 2015 /CNW/ - Partout au pays, les étudiants se préparent en vue de la rentrée des classes, ce qui entraîne beaucoup d'anxiété chez ces derniers comme chez leurs parents. Les étudiants s'inquiètent de questions plus pragmatiques, comme les finances et l'emploi, tandis que les parents croient que leurs enfants se soucient davantage de la satisfaction qu'ils tireront de leur carrière.

D'après le récent sondage RBC de 2015 sur les finances des étudiants, les principales sources d'inquiétude des étudiants sont :

  • l'obtention d'un emploi après la remise des diplômes (45 %) ;
  • le fait de gagner suffisamment d'argent pour subvenir à leurs besoins (38 %) ;
  • l'obtention d'un emploi satisfaisant (36 %).

Les parents, de leur côté, croient que leurs enfants s'inquiètent principalement de :

  • savoir si leur programme les aidera à obtenir le type d'emploi dont ils seront satisfaits (44 %) ;
  • l'obtention d'un emploi satisfaisant après la remise des diplômes (42 %) ;
  • l'obtention d'un emploi après la remise des diplômes (40 %).

De plus, bien que parents comme étudiants s'inquiètent du potentiel de revenu, une proportion beaucoup plus élevée d'étudiants (82 %) que de parents (70 %) se demandent s'ils gagneront suffisamment d'argent pour subvenir à leurs besoins et rembourser leur dette d'études.

« Les parents et les étudiants gardent tous deux le cap sur l'avenir, mais les étudiants, frappés par le poids de la réalité, se soucient davantage des perspectives d'emploi que de ce qui pourrait les rendre heureux, explique Mandy Mail, directrice générale, Services bancaires aux étudiants, RBC Banque Royale. En prenant conscience des sources de stress des étudiants, les parents pourront mieux les soutenir et les placer dans la bonne voie pour trouver un emploi qui comblera leurs besoins financiers, tout en leur permettant de s'épanouir et d'être heureux. »

Voler de ses propres ailes
Alors que les étudiants poursuivent leur quête d'indépendance, la plus grande différence d'opinions porte sur l'inquiétude quant à la durée pendant laquelle ils demeureront au domicile familial. Plus de la moitié des étudiants (58 %) se soucient de la durée pendant laquelle ils vivront au domicile de leurs parents après l'obtention de leur diplôme, mais seulement le tiers (35 %) des parents sont préoccupés par cette question.

« Le passage des études à la vie adulte est une source d'appréhension, mais pour les étudiants, l'étape la plus importante vers l'indépendance consiste à quitter le nid familial, ajoute Mme Mail. En plus de s'inquiéter du coût de la vie, de leur dette d'études, de leurs résultats scolaires et de leurs perspectives d'emploi, l'éventualité de devoir rester chez leurs parents plus longtemps qu'ils le souhaitent pèse aussi lourdement sur leurs épaules. »

Plus de crayons et de livres
Le financement des études est une priorité pour la plupart des étudiants, mais encore plus que ce que croient les parents. En effet, une forte majorité (73 %) d'étudiants affirment se soucier d'avoir suffisamment d'argent pour payer leurs études postsecondaires, mais seulement 59 % des parents partagent cette inquiétude. De plus, bien que les parents et les étudiants s'entendent sur le fait que les manuels scolaires et les vêtements seront les principaux achats de la rentrée, les parents sous-estiment toutes les autres « choses » que les étudiants prévoient acheter. Environ 20 % des étudiants prévoient acheter un téléphone cellulaire ou des périphériques électroniques comme des écouteurs ou une imprimante, alors qu'une proportion deux fois moins élevée de parents (10 %) croient que leur enfant prévoit faire de tels achats.

Gérer le stress avant le début de l'année scolaire

Pour mieux gérer le stress avant la cohue de la rentrée, Mme Mail suggère aux parents et aux étudiants de s'unir et d'envisager les conseils suivants :

  • Parlez-vous plus souvent et assurez-vous d'être sur la même longueur d'onde. Une communication ouverte, tout au long des semestres scolaires, contribuera à atténuer le stress vécu par les étudiants et les parents.
  • Établissez un budget à court terme et un plan financier pour l'avenir. L'établissement d'un budget est la meilleure façon de rester en bonne santé financière pendant les études. Si possible, songez à mettre de l'argent de côté régulièrement pour favoriser votre réussite financière à long terme.
  • N'empruntez que le montant nécessaire et faites preuve de rigueur dans la gestion de vos dettes. Qu'il s'agisse d'utiliser une carte de crédit pour régler les dépenses courantes ou de contracter un prêt pour couvrir les frais de scolarité, apprenez à bien gérer le crédit dès maintenant afin d'acquérir de bonnes habitudes d'emprunt qui s'avéreront payantes dans les années à venir.
  • Cherchez des moyens de tirer le maximum de votre argent. Si vous détenez une carte de crédit avec récompenses, vérifiez si vous pouvez échanger des points contre des cartes-cadeaux et des articles utiles pour les études.

Les conseils, ressources et outils interactifs de RBC en matière de planification financière
Le Centre d'expertise RBC offre des outils et des conseils aux étudiants. Les calculatrices et outils interactifs qu'on y trouve, notamment la Calculatrice de budget étudiant et le Plan de réduction de dettes, permettent d'obtenir une information personnalisée couvrant bon nombre de questions touchant les finances personnelles. Les conseillers de RBC, qui sont disponibles pour clavarder en direct, offrent aux Canadiens des conseils professionnels gratuits et sans obligation au sujet des produits et services de RBC, ainsi qu'un service personnalisé. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site centredexpertiserbc.com. De plus, maGestionFinancière de RBC, outil complet de gestion financière en ligne, permet à tous les particuliers clients de RBC Banque en direct d'établir un budget et de faire le suivi de leurs habitudes de consommation, sans frais. Enfin, la carte Visa Débit RBC virtuelle permet aux clients de régler leurs achats en ligne, par téléphone ou par la poste en débitant directement les fonds de leur compte bancaire.

À propos du sondage RBC de 2015 sur les finances des étudiants
Le sondage RBC de 2015 sur les finances des étudiants a été mené en ligne par Ipsos Reid à l'échelle nationale auprès de 1 003 étudiants de 17 à 24 ans de niveau postsecondaire et de 1 001 parents d'étudiants de niveau postsecondaire (en date de septembre 2015). Les données ont été recueillies du 23 juin au 7 juillet 2015. Les résultats proviennent d'un échantillon établi selon la méthode des quotas pondérés afin d'assurer que sa composition reflète celle de la population étudiante du Canada selon les données du dernier recensement. Les échantillons par quotas avec pondération du panel en ligne national d'Ipsos Reid visent à fournir un échantillon probabiliste approximatif. Des échantillons aléatoires non pondérés de cette taille avec un taux de réponse de 100 % auraient une marge d'erreur de ± 3 points de pourcentage, 19 fois sur 20, pour chaque groupe-échantillon. Tous les questionnaires et sondages peuvent être affectés par d'autres types d'erreurs, notamment l'erreur de couverture et l'erreur de mesure.

RBC
La Banque Royale du Canada est la plus grande banque du Canada et l'une des plus grandes banques du monde par sa capitalisation boursière. L'une des principales sociétés de services financiers diversifiés en Amérique du Nord, elle offre, à l'échelle mondiale, des services bancaires aux particuliers et aux entreprises, des services de gestion de patrimoine, des services d'assurance, des services aux investisseurs et des produits et services de marchés des capitaux. Elle compte près de 78 000 employés à temps plein et à temps partiel au service de plus de 16 millions de particuliers, d'entreprises, de clients du secteur public et de clients institutionnels au Canada, aux États-Unis et dans 39 autres pays. Pour obtenir de plus amples renseignements, allez à rbc.com.

RBC appuie une grande diversité d'initiatives communautaires par des dons, des commandites et le travail bénévole de ses employés. En 2014, RBC a versé plus de 111 millions de dollars à des initiatives communautaires partout dans le monde, dont plus de 76 millions de dollars en dons et 35 millions de dollars sous forme de commandites. Pour en savoir plus, allez au www.rbc.com/collectivites-durabilite.

SOURCE RBC (French)

Renseignements :

Denis Dubé, Relations avec les medias, 514 874-6556


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.