Les étudiants et les étudiantes en médecine recommandent des ajustements au programme d'exonération de remboursement du prêt d'études

OTTAWA, le 13 nov. 2013 /CNW/ - Le président de la Fédération des étudiants et des étudiantes en médecine du Canada affirme que le programme fédéral d'exonération de remboursement des prêts d'études pour les médecins de famille et le personnel infirmier qui acceptent de travailler dans les collectivités rurales ou éloignées constitue un pas dans la bonne direction, mais que des failles dans l'admissibilité doivent être corrigées.

Jesse Kancir a fait ce commentaire aujourd'hui suite à l'annonce faite à Winnipeg par Candice Bergen, ministre d'État (Développement social), selon laquelle plus de 1150 médecins de famille et infirmières ont profité d'une exonération de remboursement de leurs prêts d'études.

La ministre a dit que la réponse à l'initiative fédérale, annoncée pour la première fois dans le budget de 2012, était une bonne nouvelle pour le Canada « et surtout pour les habitants des collectivités rurales et éloignées ».

Jesse Kancir a dit que le taux élevé de participation au programme n'avait rien d'étonnant, étant donné le fardeau de dettes de beaucoup d'étudiants en médecine. Toutefois, a-t-il expliqué, le Programme canadien de prêts aux étudiants (PCPE) toutefois d'exiger des médecins résidents qu'ils remboursent pendant leur résidence aussi bien le principal que les intérêts accumulés sur les prêts obtenus pour leurs études de premier cycle.

De nombreux médecins résidents consolident leurs prêts d'études canadiens et provinciaux ou territoriaux au moyen d'une marge de crédit bancaire à taux d'intérêts plus faibles ou participent durant leur résidence à un programme provincial ou territorial d'allégement de la dette.

« Ces médecins ne seraient pas admissibles au nouveau programme d'exonération du PCPE », explique M. Kancir. « Par conséquent, l'incitatif pour aller pratiquer dans une collectivité rurale ou éloignée s'en trouve réduit. »

Cinq provinces, soit la Colombie-Britannique, l'Alberta, le Manitoba, l'Ontario et l'Île-du-Prince-Édouard, offrent aux médecins résidents des allégements de dette et d'intérêts pour la portion provinciale de leur prêt d'études canadien durant leur formation en résidence.

« Il serait sensé, dit M. Kancir, d'offrir aux stagiaires en médecine le même allégement du principal et des intérêts sur la portion fédérale du prêt d'études canadien. Ainsi, on attirerait davantage de médecins de soins primaires dans les régions rurales et éloignées, en supprimant une barrière du programme fédéral. »

La Fédération des étudiants et des étudiantes en médecine du Canada (FEMC) est un organisme national qui représente plus de 7 500 étudiants en médecine et 14 facultés de médecine au Canada.

SOURCE : Fédération des étudiants et des étudiantes en médecine du Canada (FEMC)

Renseignements :

Dominique Jolicoeur, agente de Communication
Association médicale canadienne
dominique.jolicoeur@cma.ca
Téléphone : 800-663-7336 / 613-731-8610, poste 2038 Cellulaire : 613-809-5669

Profil de l'entreprise

Fédération des étudiants et des étudiantes en médecine du Canada (FEMC)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.