Les étudiants canadiens interrogés se sont attribué d'excellentes notes pour leurs habitudes financières

Les étudiants de l'Université de Waterloo et de l'Université de Toronto estiment qu'ils sont bien préparés financièrement pour la prochaine rentrée universitaire.

TORONTO, le 12 août 2015 /CNW/ - Alors que les étudiants canadiens se préparent à reprendre les cours cet automne, plusieurs sont confiants au sujet de leurs finances personnelles. Selon un récent sondage mené par Tangerine*, 36 % des étudiants interrogés se sont attribué un « A » et 46 %, un « B » lorsqu'on leur a demandé d'évaluer leur capacité à gérer leurs finances et leur planification financière en prévision de la rentrée universitaire.

Parmi les universités visées par le sondage, les étudiants de l'Université de Waterloo sont les plus confiants, 50 % s'étant attribué un « A ». Les étudiants de l'Université de Toronto arrivent au deuxième rang avec 47 % qui se sont attribué la même note.

En plus d'estimer qu'ils sont financièrement préparés, la plupart des étudiants canadiens interrogés joignent le geste à la parole quand il est question d'épargner; 35 % ont déclaré qu'ils ont épargné le plus d'argent possible pour se préparer à la rentrée et 45 % ont affirmé que bien qu'ils auraient pu en épargner un peu plus, ils ont mis beaucoup d'argent de côté. Seulement 20 % des étudiants ont dit qu'ils n'avaient pas épargné d'argent ou n'en avaient pas suffisamment épargné.

Être autonomes financièrement

Alors que 41 % des étudiants ont un budget de plus de 5 000 $ pour la prochaine année universitaire, ces économies seront utilisées à bon escient, car de nombreux étudiants prévoient de payer eux-mêmes leurs études; 34 % des répondants ont déclaré qu'ils paieraient eux-mêmes pour tout, notamment les frais de scolarité et l'argent de poche. Par ailleurs, 29 % des étudiants ont affirmé qu'ils paieraient au moins la moitié des dépenses liées à leurs études et 25 % ont dit que bien que leurs parents ou leur famille les aident à payer leurs études, ils gagnent leur argent de poche. Seulement 7 % des étudiants ont déclaré que leurs études (y compris l'argent de poche) sont entièrement financées.

Les étudiants de l'Université d'Ottawa sont les plus autonomes financièrement, 42 % affirmant qu'ils paieront eux-mêmes leur année d'études. Ils sont suivis de près par les étudiants de l'Université de l'Alberta avec 38 % ayant déclaré qu'ils paieraient leurs études eux-mêmes.

« Il est encourageant de constater que de nombreux jeunes Canadiens travaillent dur pour épargner, investir dans leur avenir et devenir financièrement autonomes », déclare Silvio Stroescu, directeur général des produits d'épargne et de placement à Tangerine. « Bien qu'il soit difficile d'épargner et d'aller à l'université en même temps, les bonnes habitudes financières se conservent longtemps après l'obtention du diplôme et contribuent à établir la discipline requise pour rester sur la bonne voie, quelle que soit l'étape de la vie que l'on traverse. »

Travailler dur et être au courant des frais bancaires

Puisque la majorité des étudiants payent au moins en partie leurs études, il n'est peut-être pas surprenant que de nombreux répondants aient affirmé payer leurs études avec leurs économies personnelles (49 %) en plus d'avoir un emploi à temps plein ou à temps partiel (53 %). Trente pour cent des étudiants ont dit qu'ils travaillaient à temps plein l'été et à temps partiel tout au long de l'année; 36 % travaillent à temps plein ou à temps partiel l'été, mais non durant l'année scolaire et 21 % travaillent à temps partiel tout au long de l'année. Seulement 13 % des étudiants ne travaillent jamais durant l'année.

En plus de travailler dur et d'épargner de l'argent, les jeunes Canadiens qui iront à l'université cet automne semblent également bien informés à propos des frais bancaires : 43 % des répondants ont déclaré qu'ils avaient un compte-chèques sans frais.

Renoncer à la bière pour finir ses études sans être endetté

Bien que les jeunes Canadiens travaillent dur pour se préparer à l'année scolaire et se sentent confiants face à leur situation financière, le sondage révèle que le fait d'investir dans leur avenir entraîne d'autres coûts. Soixante-quatre pour cent des étudiants ont déclaré qu'ils sont actuellement endettés et 27 % d'entre eux ont dit que leurs dettes dépassent 10 000 $. Et les étudiants endettés sont prêts à faire des compromis pour solder leurs dettes : 80 % ont déclaré qu'ils renonceraient à la bière pendant leurs études de premier cycle si cela leur permettait de terminer leurs études sans être endettés.

Se concentrer sur le présent

Malgré les préoccupations liées à leurs finances personnelles, les étudiants semblent se préoccuper principalement de leur rendement et de leur réussite pendant leurs études universitaires; 48 % des répondants ont déclaré que les examens sont la principale cause de stress, suivis par les travaux et les projets de session (24 %).

Répartition des notes attribuées

On a demandé aux étudiants de s'attribuer une note pour leur capacité à gérer leurs finances et leur préparation financière en prévision de la rentrée.

Universités

 

Je m'attribue un A

Je m'attribue un B

Je m'attribue un C

Je m'attribue un D

Université de Waterloo

 

50 %

40 %

8 %

2 %

Université de Toronto

 

47 %

41 %

12 %

-

Université de l'Alberta

 

24 %

58 %

15 %

3 %

Université York

 

27 %

53 %

16 %

4 %

Université de Calgary

 

30 %

50 %

16 %

4 %

Université McMaster

 

34 %

48 %

16 %

3 %

Université d'Ottawa

 

43 %

46 %

11 %

1 %

Université Western Ontario

 

38 %

44 %

13 %

6 %

Université de la Colombie-Britannique

 

34 %

44 %

15 %

7 %

Université Simon-Fraser

 

34 %

39 %

24 %

3 %

 

* Méthodologie du sondage
Du 23 juillet au 4 août 2015, un sondage en ligne a été réalisé auprès de 1 090 étudiants canadiens âgés de 18 à 25 ans qui fréquentent l'une des 10 universités sélectionnées. Voici la liste de ces universités : Université de Toronto, Université York, Université Western Ontario, Université de Waterloo, Université de la Colombie-Britannique, Université d'Ottawa, Université Simon-Fraser, Université de l'Alberta, Université de Calgary, Université Dalhousie et Université McMaster. La sélection des universités était basée sur la taille de la population étudiante et la représentation pancanadienne.

À propos de Tangerine
Tangerine est une banque en ligne qui fournit des services bancaires courants simplifiés aux Canadiens. Forte de plus de 1,9 million de clients et de près de 38 milliards de dollars d'actifs totaux, Tangerine est la principale banque en ligne au Canada. Elle offre des services bancaires souples et accessibles, des produits et des services novateurs, des frais raisonnables et un service à la clientèle primé. Qu'il s'agisse de comptes-chèques ou de comptes d'épargne à intérêt élevé sans frais, de CPG, de RÉR, de CELI, de prêts hypothécaires ou de fonds communs de placement, Tangerine offre les produits bancaires courants dont les Canadiens ont besoin. Comptant plus de 1 000 employés au Canada, Tangerine étend sa présence au-delà de son site Web et de ses applications mobiles à des centres d'appel fonctionnant 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, des Cafés Tangerine et des emplacements mobiles. Tangerine a été fondée en 1997 sous le nom ING DIRECT Canada. Acquise par la Banque Scotia en 2012, Tangerine exerce ses activités de façon indépendante à titre de filiale en propriété exclusive.

« Tangerine » est une marque de commerce de La Banque de Nouvelle-Écosse, utilisée sous licence.
« Changez d'ère bancaire » est une marque de commerce de la Banque Tangerine.

SOURCE Tangerine

Renseignements : visitez le site Tangerine.ca

RELATED LINKS
http://Tangerine.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.