Les étoiles de Rio Rivard et Chernove gagnent les prix des athlètes du Comité paralympique canadien

La Ministre du Sport et des Personnes handicapées Carla Qualtrough fait partie des cinq personnes intronisées au Temple de la renommée

Des photos sont disponibles au: http://tinyurl.com/ku8sx8h
Des vidéos sont disponibles au: http://tinyurl.com/l4s8c8u

OTTAWA, le 7 avril 2017 /CNW/ - La nageuse Aurélie Rivard, de St-Jean-sur Richelieu, au Québec, et le cycliste Tristen Chernove, de Cranbrook, en C-B., ont été les grands gagnants, vendredi soir, lors de la cérémonie du Temple de la renommée paralympique canadien et des prix du sport 2017 qui a eu lieu au Infinity Centre d'Ottawa.

Quatre gagnants de prix

Rivard a reçu le prix de la meilleure athlète féminine. Elle a été la meilleure productrice de médailles du Canada aux Jeux paralympiques de 2016 à Rio, en gagnant quatre médailles dans la piscine, dont trois d'or et une d'argent.

Rivard a été choisie porte-drapeau du Canada pour la cérémonie de fermeture, nommée paranageuse féminine de l'année de Natation Canada et de Swimming Word Magazine et a été finaliste pour le prix Lou Marsh de l'athlète de l'année du Canada.

Chernove a reçu le prix du meilleur début aux Jeux. Il a été le fer de lance d'une performance record de neuf médailles pour l'équipe de paracyclisme du Canada à Rio. Il a remporté la médaille d'or au contre la montre sur route, celle d'argent dans la poursuite individuelle et celle de bronze dans le 1000m contre la montre sur piste.

Sébastien Travers, de Bromont, au Québec, a reçu le prix d'excellence d'entraîneur paralympique Tim Frick. Travers est l'entraîneur national de l'équipe de paracyclisme qui a conduit les cyclistes canadiens à une impressionnante récolte de neuf médailles à Rio, faisant du cyclisme le sport paralympique qui a obtenu le plus de succès pour le Canada aux Jeux.

Enfin, Maxime Gagnon, de Montréal, a reçu le prix de l'entraîneur de développement de l'année. Gagnon est l'entraîneur-chef de l'équipe provinciale du Québec et directeur général de Hockey sur luge Montréal. Gagnon est crédité pour la croissance importante de la popularité du para-hockey sur glace (anciennement appelé hockey sur luge) dans la ville de Montréal et la province de Québec.

Cinq personnes intronisées au Temple de la renommée paralympique canadien

L'Honorable Carla Qualtrough, Ministre du Sport et des Personnes ayant un handicap, fait partie du groupe de cinq personnes intronisées au Temple de la renommée paralympique canadien.

Qualtrough, de Delta, en C.-B., a été intronisée dans la catégorie des bâtisseurs avec Archie Allison, de Toronto, en Ontario, et Maureen Orchard, de Winnipeg, au Manitoba. Nommé dans la catégorie des entraîneurs il y a Ozzie Sawicki, de Cochrane, en Alberta, et, dans la catégorie des athlètes, Karolina Wisniewska, de Calgary, en Alberta.

Qualtrough, triple médaillée paralympique en natation, a été une membre importante dans la candidature de Vancouver pour présenter les Jeux olympiques et paralympiques d'hiver 2010 - en tant que présidente de Comité paralympique canadien. Avocate, elle a été une puissante représentante des salaires des travailleurs et des droits humains avant de passer dans le circuit politique.

Wisniewska est triple paralympienne et gagnante de huit médailles paralympiques en ski para-alpin. Elle a gagné deux médailles d'argent à Nagano en 1998, deux d'argent et deux de bronze à Salt Lake City en 2002 et deux de bronze à Vancouver 2010.

Sawicki a été entraîneur-chef de l'équipe canadienne de ski para-alpin qui a gagné 12 médailles sur le total de 15 obtenues par Équipe Canada aux Jeux paralympiques de 2002. En 2014, il a été chef de mission d'Équipe Canada à Sotchi où le Canada s'est classé troisième dans le décompte des médailles d'or - avec sept d'or, deux d'argent et sept de bronze.

Orchard a révolutionné le sport du basketball en fauteuil roulant chez-nous et à l'étranger. Elle apporte plus de 30 ans d'expérience et d'engagement au sport. Elle est présentement secrétaire générale de la Fédération internationale de basketball en fauteuil roulant.

Allison est une figure légendaire au Variety Village de Toronto, un centre qui aide les personnes ayant un handicap à développer un style de vie sain par les sports, le conditionnement et l'activité physique.

CITATIONS ÉCLAIRS

C'est un privilège d'être entraîneur au Canada et j'espère que nous pouvons continuer d'avoir de bonnes personnes qui veulent créer des athlètes. C'est notre travail comme entraîneurs. C'est ce dont je suis le plus fier.
Ozzie Sawicki, intronisé dans la catégorie des bâtisseurs

J'ai été très chanceux d'avoir un retour en force dans une carrière sportive grâce au parasport. En 2009, quand mon corps a commencé à vraiment changer, j'ai changé de pagayer sans handicap au parasport et pendant toute ma carrière je n'ai jamais été aussi en amour avec le sport que je le suis maintenant. Je me sens simplement vraiment chanceux. Je ne dirai pas que ma vie n'a pas eu de moments difficiles, mais il y a toujours cet énorme amalgame de raisons pour la gratitude donc il n'y a pas de place pour la douleur ou la souffrance. Je semble vivre sur un nuage de gratitude ces jours-ci. Merci beaucoup.
Tristen Chernove, gagnant du prix du sport pour les meilleurs débuts aux Jeux

Je considère mon temps dans le parasport être une des expériences les plus gratifiantes de ma vie. Au cours des années, j'ai été énergisé par le travail acharné et l'engagement par les athlètes, entraîneurs, officiels, bénévoles et organisateurs. Je suis heureuse de regarder le parasport continuer de grandir et de montrer au monde le pouvoir de l'habileté.
Maureen Orchard, intronisé dans la catégorie des bâtisseurs

Je ne serais pas là où je suis aujourd'hui ou qui je suis aujourd'hui s'il n'y avait pas eu le sport paralympique. J'ai tellement appris à propos du monde, à propos de moi et à propos du potentiel humain. Je ne pourrai jamais redonner au monde ce que le mouvement paralympique m'a donné. Le mouvement paralympique a un pouvoir de transformation que le monde commence seulement à voir et tout ce que je peux dire est que j'ai hâte aux 30 prochaines années.
Hon. Carla Qualtrough, intronisée dans la catégorie des bâtisseurs

Pour moi, être un entraîneur est un privilège et pouvoir influencer et être influencé par ces gens est un privilège. Chaque matin je dépose mes enfants à la garderie et leur dis que je vais jouer au travail. C'est une question de plaisir. Pour les quatre prochaines années, mon objectif est de m'assurer que mes athlètes, même s'ils sont des athlètes de haute performance, ont du plaisir.
Sébastien Travers, gagnant du prix du sport pour l'excellence d'entraîneur paralympique Tim Frick

Je ressens encore qu'hier j'étais cette fille de 13 ans qui participais à sa première équipe nationale et je n'aurais jamais pensé que je serais triple médaillée d'or et gagnante du titre d'athlète de l'année. Je vise Tokyo, c'est certain, donc j'espère que je pourrai encore vous rendre fiers dans les quatre prochaines années.
Aurélie Rivard, gagnante du prix du sport pour la meilleure athlète féminine

J'ai le meilleur travail au monde. Chaque jour je vais travailler et je trouve quelque chose de fascinant à apprendre. Les enfants m'enseignent quelque chose chaque jour. Ce sont des rappels que ce que vous faites est important, a un impact et a des répercussions.
Archie Allison, intronisé dans la catégorie des bâtisseurs

J'ai travaillé avec les athlètes ayant un handicap pendant plus de 20 ans. Le hockey sur luge m'a donné la chance de travailler directement avec les athlètes pour les aider à atteindre leur objectif. Cela me motive pour me lever chaque samedi matin à 7h pour aller à l'aréna. C'est essentiel de continuer de développer et d'investir dans nos athlètes. Mon voeu pour le futur et le hockey sur luge est que le Canada rapporte chez-nous la médaille d'or de PyeongChang.
Maxime Gagnon, gagnant du prix du sport pour l'entraîneur de développement de l'année

Je voudrais commenter à quel point cela a changé. Dans ma première course aux championnats du monde de 1996, je suis allée là et je n'avais pas d'uniforme parce que j'étais la plus nouvelle membre de l'équipe et qu'ils n'en avaient que tous les quatre ans. Tellement de choses ont changé et nous avons fait beaucoup de chemin, mais n'oublions pas que nous avons encore beaucoup de chemin à faire. Gardez simplement vos yeux sur le prix.
- Karolina Wisniewska, intronisée dans la catégorie des athlètes

À propos du Comité paralympique canadien: Paralympique.ca
À propos du Temple de la renommée:
Paralympique.ca/templedelarenomee
À propos des prix du s
port: Paralympique.ca/prixdusport

Suivez le Comité paralympique canadien:
www.paralympique.ca
www.facebook.com/CDNParalympics
www.twitter.com/CDNParalympique
www.youtube.com/CDNParalympics
www.instagram.com/CDNParalympics

 

SOURCE Comité paralympique canadien (CPC)

Renseignements : Alison Korn, Gestionnaire senior, relations de presse et communications, Comité paralympique canadien, Tél.: 613-569-4333 poste 243 / Cell.: 613-298-4927, Courriel: akorn@paralympic.ca; Martin Richard, Directeur exécutif, communications et marketing, Comité paralympique canadien, Tél.: 613-569-4333 poste 224 / Cell.: 613-725-4339, Courriel : mrichard@paralympic.ca

LIENS CONNEXES
http://www.paralympic.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.