Les entreprises agricoles, toujours les plus durement touchées par la paperasserie

MONTRÉAL, le 21 jan. 2016 /CNW/ - Les agriculteurs continuent d'être davantage éprouvés par la réglementation et la paperasserie gouvernementales que les autres propriétaires de PME. C'est ce qui ressort des résultats d'un sondage publiés aujourd'hui par la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) en cette quatrième journée de la Semaine de sensibilisation à la paperasserieMC.

D'après ce sondage réalisé auprès de propriétaires de PME de tout le pays, le fardeau réglementaire et administratif pèse plus lourd sur les agriculteurs (76 %) que sur les entrepreneurs des autres secteurs (69 %). C'est la cinquième année de suite que ce constat se vérifie.  

« Souvent durant les campagnes électorales, on entend beaucoup de promesses faites aux agriculteurs, mais force est de constater qu'au fil des ans, leur fardeau administratif et réglementaire n'a pas vraiment été allégé, fait remarquer Martine Hébert, vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI. C'est incroyable que Statistique Canada continue de leur demander de remplir un sondage de quinze pages (le questionnaire du Recensement de l'agriculture) au printemps, en pleine période des semences, une des plus occupées de l'année chez nos agriculteurs… Cela étant, il faut bien dire que nous sommes ravis que le gouvernement fédéral ait annoncé cette semaine son intention de mettre le questionnaire 2016 en ligne pour le rendre plus accessible. »

Selon les agriculteurs, les exigences et les règlements gouvernementaux qui leur coûtent le plus de temps et d'argent sont liés à :

  • L'Agence du revenu du Canada (ARC)
  • L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC)
  • L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA)
  • Statistique Canada
  • Les règlements et les arrêtés municipaux sur l'utilisation des terres
  • Les règlements sur l'étiquetage des produits

« Ce que veulent les agriculteurs, c'est développer leurs activités et des pratiques innovatrices qui leur permettront de continuer de produire des aliments d'excellente qualité pour tous les Canadiens, ajoute Mme Hébert. Nous devons donc veiller à ne pas étouffer ce secteur par de la réglementation excessive ou inutile. »

La FCEI est d'ailleurs impatiente de travailler avec le nouveau ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, et de discuter avec lui de moyens de donner suite à l'excellente décision annoncée cette semaine.

La FCEI rappelle que d'après un de ses rapports réalisés en 2015, le fardeau réglementaire coûte chaque année 37 milliards $ aux entreprises canadiennes. Les propriétaires de PME évaluent qu'environ 30 % de ce montant pourrait être réduit. Cette paperasserie excédentaire ou inutile représenterait des économies annuelles de 11 milliards $ pour les entreprises canadiennes.

Pour en savoir plus sur les résultats du sondage, visitez http://fcei.ca/a7934f.  

À propos de la FCEI
La FCEI est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions, dont 24 000 au Québec.

SOURCE Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements : Amélie Desrosiers, conseillère, Affaires publiques et relations médias, FCEI, Téléphone : 514 861-3234 poste 224 | Cellulaire : 514 817-0228, amelie.desrosiers@fcei.ca

RELATED LINKS
http://www.cfib.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.