Les enseignants Canadiens sont témoins de la faim dans les salles de classe

Le sondage Des petits déjeuners pour des meilleures journées de Kellogg mené auprès d'enseignants démontre que se passer de petit déjeuner a une incidence sur les résultats scolaires et le comportement en classe

POINTS SAILLANTS POUVANT FAIRE L'OBJET D'UN TWEET :

  • Kellogg Canada fait #vivredemeilleursjours en aidant les enfants à bien commencer la journée et à réussir en classe! http://bit.ly/24DSlJ8
  • Selon le sondage Kellogg Canada, 42% des profs voient des enfants qui ont faim à chaque jour #vivredemeilleursjours
  • Selon les profs, les enfants qui ne mangent pas perdent 132 min d'école par jour. Détails: http://bit.ly/24DSlJ8 #vivredemeilleursjours

 

MISSISSAUGA, ON, le 30 août 2016 /CNW/ - Lorsque la cloche sonne pour annoncer le début d'une nouvelle année scolaire, elle rappelle aux Canadiens le pouvoir et l'importance de l'éducation et les possibilités qu'elle peut offrir. Ce que les enfants apprennent à l'école, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur des salles de classe, peut déterminer leurs perspectives d'avenir. Toutefois, pour l'enfant canadien sur cinq qui commence sa journée d'école le ventre creux, n'ayant pas déjeuné parce que la nourriture est insuffisante à la maison, la promesse d'une nouvelle année scolaire est assombrie par la faim1.

Le troisième sondage annuel Des petits déjeuners pour des meilleures journées de Kellogg mené auprès d'enseignants canadiens démontre que manger insuffisamment au petit déjeuner et aller à l'école le ventre vide a une incidence saisissante sur les élèves partout au pays. En effet, les enseignants ont signalé que les enfants qui ne déjeunent pas régulièrement perdent en moyenne 132 minutes d'apprentissage chaque jour. C'est quatre mois d'école perdus par année ou près de cinq ans, de la maternelle à la fin de l'école secondaire2 !

« Comme enseignant, je ne pouvais pas rester indifférent à ces enfants qui s'efforcent le matin à aller à l'école sans avoir pris un petit déjeuner nutritif », explique Paul Jones, voix radiophonique pour les Raptors de Toronto et ancien enseignant et directeur à l'école primaire. « Je regardais l'ensemble de ma classe et pouvais tout de suite percevoir les signes de la faim. Des élèves luttant pour se concentrer sur la leçon, tombant endormis à leur bureau, dérangeant la salle de classe, volant de la nourriture ou intimidant d'autres élèves. Et je ne suis pas seul à avoir vécu cela, je connais plusieurs enseignants qui racontent la même chose. »

RÉSULTATS DU SONDAGE DES PETITS DÉJEUNERS POUR DES MEILLEURES JOURNÉES DE KELLOGG MENÉ AUPRÈS D'ENSEIGNANTS CANADIENS:
Tout comme M. Jones, les répondants au sondage de Kellogg s'entendent pour dire que la faim a une incidence tangible autant sur les résultats scolaires que sur le comportement des élèves. D'ailleurs :

  • 93 pour cent des enseignants ont affirmé que les élèves qui déjeunent obtiennent de meilleurs résultats scolaires que ceux qui ne déjeunent pas;
  • 86 pour cent ont répondu que ceux qui arrivent à l'école le ventre vide sont plus susceptibles d'intimider leurs pairs;
  • trois quarts des répondants ont signalé que les enfants qui ne déjeunent pas sont plus facilement contrariés (77 %), furieux, agacés ou irrités (73 %);
  • 63 pour cent ont confirmé que les élèves qui ont faim dérangent plus en classe; et
  • deux tiers des enseignants canadiens ont observé que les élèves qui viennent à l'école sans avoir déjeuné ont plus de difficulté à se faire des amis.

« Ce que les Canadiens doivent retenir de ces résultats de sondage est que, lorsqu'un enfant va à l'école le ventre vide, sa faim a une incidence sur tous les autres élèves dans la salle de classe, ajoute M. Jones. Le temps que doit prendre un enseignant pour s'occuper d'un enfant qui, malgré lui, est turbulent ou intimide un pair simplement parce qu'il a faim, c'est du temps qui n'est pas consacré au reste de la classe. »

Les conséquences négatives de la faim dans la classe font en sorte que 92 pour cent des enseignants qui ont participé au sondage ont admis avoir personnellement aidé des élèves qui sont arrivés à l'école en ayant faim, et plus de la moitié (54 pour cent) ont apporté plus de nourriture pour les élèves qui en avaient besoin2.

LES MEILLEURES JOURNÉES COMMENCENT AVEC LE POUVOIR DU PETIT DÉJEUNER
Toutefois, les enseignants admettent qu'ils ne peuvent remédier à ce problème seuls et que les programmes de petit déjeuner en milieu scolaire font une différence dans la vie des élèves. Parmi les enseignants sondés travaillant dans des écoles où il y a un programme de petit déjeuner, presque tous (98 pour cent) ont affirmé que les résultats étaient positifs, et plus du deux tiers (69 pour cent) des enseignants travaillant dans des écoles sans programme de petit déjeuner ont pensé qu'en lancer un permettrait aux élèves de réaliser leur potentiel.

« Chez Kellogg, nous sommes convaincus que le petit déjeuner contribue à de meilleures journées, affirme Lores Tomé, directrice, Communications et Affaires générales, Kellogg Canada. Nous savons que lorsque les enfants commencent leur journée avec un petit déjeuner nutritif, ils sont mieux disposés à apprendre, à réussir et à dépasser leurs objectifs. C'est pour cette raison que nous tenons à faire connaître les problèmes liés à la faim dans les salles de classe et que nous avons remis plus de 3 millions de dollars et 30 millions de portions de céréales et de collations à des partenaires nationaux tels que le Club des petits déjeuners et Banques alimentaires Canada. »

Pour sensibiliser la population au problème de la faim dans les salles de classe canadiennes, Kellogg Canada invite les Canadiens à se joindre à cette initiative en relayant sur les médias sociaux l'infographie Vivre de meilleurs jours et la vidéo Déjouez la faim en utilisant le mot-clic #vivredemeilleursjours. Encore une fois, l'entreprise facilite la tâche à ceux qui aimeraient aider davantage, et c'est aussi simple que d'acheter une boîte de céréales Kellogg. Cet automne, tirant parti du succès éprouvé du programme Des petits déjeuners pour des meilleures journées en 2014 et 2015, pour chaque boîte de céréales vendue, l'entreprise fera don d'une partie du revenu à ses partenaires du petit déjeuner au pays, et ce, jusqu'à concurrence de 100 000 $.

En février dernier, dans le cadre de son engagement global Des petits déjeuners pour des meilleures journées pour lutter contre la faim, qui a commencé en 2013, Kellogg a annoncé qu'elle avait dépassé son objectif consistant à offrir à l'échelle mondiale un milliard de portions avant la fin de 2016, pratiquement avec un an d'avance. À ce jour, environ 1,4 milliard de portions de céréales et de collations ont été fournies aux enfants et aux familles dans le besoin partout dans le monde.

Apprenez-en plus sur l'initiative Des petits déjeuners pour des meilleures journées de Kellogg en visitant la page www.kelloggs.ca.

À PROPOS DE KELLOGG CANADA INC.
Entreprise motivée par l'objectif d'enrichir et d'enchanter le monde avec des aliments et des marques qui comptent, Kellogg Canada est le premier producteur de céréales prêtes à consommer au Canada. Tous les jours, nos marques renommées nourrissent des familles pour qu'elles puissent s'épanouir et grandir. Ces marques comprennent notamment All-Bran*, Kellogg's Corn Flakes*, Corn Pops*, Eggo*, Froot Loops*, Kellogg's Frosted Flakes*, Kashi*, Kellogg's* Raisin Bran deux pelletées*, Mini-Wheats*, Nutri-Grain*, Pop-Tarts*, Pringles*, Rice Krispies*, Special K* et Vector*. Grâce à notre initiative pour lutter contre la faim dans le monde, Des petits déjeuners pour des meilleures journéesMC, nous avons fourni plus de 1,4 milliard de portions de céréales et de collations aux enfants et aux familles dans le besoin partout dans le monde. Pour en savoir plus sur notre modèle de chef de file commercial responsable, sur nos produits enchanteurs et sur la façon dont nous nous efforçons d'apporter notre contribution dans nos collectivités de par le monde, rendez-vous sur le site www.kelloggcompany.com. Pour en apprendre plus sur les efforts que déploie Kellogg Canada dans ces régions, veuillez visiter le site www.kelloggs.ca.

* © 2016, marque de commerce de Kellogg Company utilisée sous licence par Kellogg Canada Inc.

1.

Faisons-le - Mettons fin une fois pour toutes à la pauvreté des enfants CampaiRapport 2015 de Campagne 2000 sur la pauvreté des enfants et des familles au Canada. Campagne 2000. Toronto, Canada. 2015 

*http://campaign2000.ca/wp-content/uploads/2016/04/NationalReportCard-French-2015.pdf  

2.

À PROPOS DE L'ÉTUDE KELLOGG'S DES PETITS DÉJEUNERS POUR DES MEILLEURES JOURNÉES : du 18 au 22 juillet 2016, nous avons effectué un sondage en ligne auprès de 403 enseignants canadiens d'écoles primaires et secondaires et participants au forum Angus Reid choisis au hasard. Les différences de totaux sont attribuables aux moyennes.

 

SOURCE Kellogg Canada Inc.

Bas de vignette : "La rentrée des classes signifie apprendre le ventre vide pour certains élèves canadiens (Groupe CNW/Kellogg Canada Inc.)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20160830_C6944_PHOTO_FR_761666.jpg

Renseignements : Kloe Schultz, Strategic Objectives, 416-366-7735, Kloe.schultz@strategicobjectives.com

RELATED LINKS
http://www.kelloggs.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.