Les emplois, une robuste fonction publique et des communautés prospères emportent le vote en Ontario

TORONTO, le 13 juin 2014 /CNW/ - « Le message envoyé par les électeurs ontariens hier soir est clair : ils souhaitent une province avec de bons emplois, des services publics stables et des collectivités vigoureuses », a déclaré Jerry Dias, président national d'Unifor. « L'Ontario a carrément rejeté la proposition de M. Hudak d'amener la province au fond du gouffre. »

« Les résultats de l'élection montrent que les citoyens de l'Ontario désirent être dirigés par un gouvernement qui leur apportera la prospérité, pas un leadership à la Hudak qui aurait abattu la hache dans les emplois, les services publics et les communautés », a-t-il ajouté.

À l'instar d'autres syndicats et groupes progressistes, Unifor est fier d'avoir concouru au mouvement qui a fait obstacle à M. Hudak en empêchant celui-ci de prendre la barre du gouvernement.

Selon M. Dias, M. Hudak a essayé de rendre son parti plus attrayant en promettant de ne pas rayer de la carte la formule Rand s'il était élu, mais les Ontariens savaient qu'il irait de l'avant avec son programme antisyndical. C'est pourquoi ils n'ont pas voté pour lui.

« Les électeurs n'ont pas été dupes. Ils ont compris que mettre 100 000 personnes à pied n'apporterait rien de bon à la province et que la promesse de créer un million d'emplois de M. Hudak n'était qu'un leurre », a repris M. Dias.

« Les Libéraux ont proposé aux Ontariens un plan pour bâtir une province forte et inclusive. Quelques-unes des idées les plus intéressantes émanaient du NPD », a-t-il poursuivi. « Unifor pense que la première ministre Wynne devrait collaborer avec le NPD pour que les Ontariens profitent des meilleures idées, d'où qu'elles viennent. »

Notant que le NPD a essuyé des pertes notables, M. Dias a déploré que certains piliers très progressistes de ce parti n'aient pas obtenu la faveur de la population. « Le NPD et la province ont besoin de chefs politiques intelligents et audacieux, déterminés à ce qu'une vision progressiste de l'Ontario se concrétise », a-t-il dit. « Nous avons perdu certains de ces chefs ce soir. Le parti en ressort plus mal en point et l'Ontario également. »

M. Dias assistera aux festivités qui célébreront la victoire de Kathleen Wynne et de la députée néodémocrate de Parkdale-High Park Cheri DiNovo.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada. Il représente au-delà de 305 000 travailleurs. Sa création remonte à la fin de semaine de la Fête du travail de 2013, lorsque les Travailleurs et travailleuses canadiens de l'automobile ont fusionné avec le Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier.

SOURCE : Le Syndicat Unifor

Renseignements :

Pour en savoir plus, communiquer avec la directrice des communications d'Unifor, Sarah Blackstock, à Sarah.Blackstock@Unifor.org ou au 416-949-1072 (cellulaire), ou avec le représentant national des communications d'Unifor, Stuart Laidlaw à Stuart.Laidlaw@Unifor.org ou au 647-385-4054 (cellulaire).


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.