Les emplois à temps partiel n'engendrent pas une véritable reprise, selon le
président des TCA

TORONTO, le 5 févr. /CNW/ - "La croissance du nombre d'emplois à temps partiel ne constitue aucunement un motif de réjouissance", a lancé le président des TCA, Ken Lewenza, en réaction aux données sur le chômage faisant partie de l'Enquête sur la population active publiée par Statistique Canada aujourd'hui.

"Cela signifie plutôt qu'un plus grand nombre de Canadiens se retrouvent avec un emploi précaire qui se caractérise par un horaire irrégulier, une sécurité d'emploi réduite, un salaire peu élevé et des avantages sociaux limités; il n'y a vraiment pas de quoi se réjouir."

Selon les données publiées ce matin, 43 000 emplois à temps partiel ont été créés, mais il n'y a eu aucune croissance réelle des emplois à temps plein. M. Lewenza, qui a qualifié d'alarmante cette progression exclusivement liée aux emplois à temps partiel, a mis les Canadiens et, surtout, le gouvernement en garde, jugeant que ces données font croire à tort que l'économie s'améliore.

Dans le secteur manufacturier, par exemple, il y a eu 15 000 nouvelles pertes d'emplois au pays le mois dernier, et plus de 22 000 emplois ont été perdus dans les professions libérales, les sciences et les services techniques.

"Les travailleurs ont besoin d'emplois à temps plein stables qui leur permettent d'assurer leur subsistance au lieu de devoir cumuler plusieurs emplois à temps partiel pour joindre les deux bouts", a déclaré M. Lewenza. "Voilà ce que révèlent ces nouvelles données selon moi. Nous ne pouvons pas stimuler l'économie uniquement avec des possibilités d'emplois temporaires ou à temps partiel."

La hausse récente du nombre d'emplois à temps partiel coïncide avec une tendance à long terme du marché du travail, à savoir la progression spectaculaire de 184 % depuis 1997 du nombre de personnes qui travaillent à temps partiel, mais qui recherchent activement un emploi à temps plein, selon les données de Statistique Canada.

"Aujourd'hui, près de 900 000 Canadiens se retrouvent dans cette catégorie de personnes qui occupent un emploi à temps partiel en attendant d'en trouver un à temps plein", a souligné M. Lewenza. "Cette tendance ne saurait être renversée sans que le gouvernement y prête sérieusement attention et intervienne de manière décisive. Notre pays ne peut que souffrir d'un marché du travail caractérisé par des emplois à temps partiel."

SOURCE Syndicat des TCA

Renseignements : Renseignements: Shannon Devine, directrice des communications, Syndicat des TCA, (416) 302-1699 (cell.)

Profil de l'entreprise

Syndicat des TCA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.