Les écoles du Québec trouvent la solution miracle en matière de campagne de financement

MONTRÉAL, le 12 juin 2012 /CNW Telbec/ - Fundstream inc. a publié aujourd'hui des données  qui confirment l'émergence d'une nouvelle tendance en matière de campagne de financement au niveau scolaire. Les écoles québécoises ont de plus en plus recours à des programmes de collecte de fonds par la vente de cartes-cadeaux afin de remplacer ou de compléter les campagnes de financement traditionnelles. FundScrip, le seul programme de ce type offert en français et en anglais, a connu une croissance de 40 à 60 % sur douze mois, au cours des trois dernières années, auprès des écoles et des institutions d'enseignement au Québec.

La collecte de fonds par la vente de cartes-cadeaux vous propose de payer vos achats quotidiens avec des cartes-cadeaux [offertes par de nombreux détaillants parmi les plus populaires au Québec] achetées par l'intermédiaire de FundScrip. Un pourcentage du montant des cartes achetées est ensuite remis à l'école.

Pour Lucie Morin, qui gère le programme de musique du collège Esther-Blondin, cette nouvelle tendance s'explique par l'efficacité de FundScrip à collecter des fonds : « Ça s'intègre très bien dans le quotidien et on peut amasser facilement et rapidement une bonne somme d'argent. Personne n'est obligé d'acheter quelque chose dont il ou elle n'a pas besoin. Ce département de musique réputé utilise FundScrip comme unique source de financement. Les fonds collectés permettent au département de voyager, de payer des camps de musique ainsi que de financer la participation d'étudiants à des compétitions internationales. Au cours des trois dernières années, ils ont collecté 45 600 $.

Pour Annie Lavigne, qui gère le programme pour l'école secondaire Grande-Rivière, cela tient à la facilité d'utilisation de FundScrip : « Très simple. Pas d'argent à ramasser. » FundScrip simplifie le processus comptable en accumulant les fonds pour ensuite envoyer des chèques pour le paiement des gains. L'école collecte des fonds pour compenser une partie des frais engendrés par les voyages scolaires. Depuis 2010, le programme FundScrip a aidé l'école à collecter suffisamment de fonds pour permettre aux étudiants d'aller notamment en France et à New-York.

À l'école secondaire Jeanne-Mance, située dans la région de Drummondville, le bénévole pour les collectes de fonds Christian Blanchard utilise le programme depuis 2008 et confirme que 75 à 80 % des fonds collectés par l'école proviennent des nombreuses campagnes FundScrip. Blanchard nous propose une explication pratique concernant le succès de FundScrip dans son école, « … une fois que c'est parti, le tout se fait sans problèmes; c'est donc très profitable pour les membres participants ». L'école secondaire Jeanne-Mance collecte des fonds pour différentes activités, dont le voyage en Europe des finissants qui aura lieu plus tard cette année.

Dans les écoles, les coordonnateurs qui adoptent des programmes basés sur la vente de cartes-cadeaux semblent d'accord sur le fait que c'est une option simple et efficace, qui n'oblige pas les membres participants à acheter des produits dont ils n'ont pas besoin ou qui sont mauvais pour la santé. Mais ceci ne suffit pas pour comprendre pourquoi un nombre croissant d'écoles québécoises adoptent des programmes basés sur la vente de cartes-cadeaux.

Pour expliquer cette tendance, on pourrait invoquer des raisons supplémentaires comme une certaine fatigue des parents à l'égard des campagnes de financement ainsi que des obstacles, liés à la réglementation, présents dans des méthodes plus traditionnelles. Le budget des ménages est mis à rude épreuve. Parallèlement, les parents sont de plus en plus sollicités par les écoles pour participer à des campagnes de financement, si bien qu'ils finissent par être plus réceptifs lorsqu'on leur présente des méthodes de financement plus efficaces. De plus, certaines méthodes traditionnelles sont devenues moins intéressantes depuis que des provinces ainsi que les instances gouvernementales en matière d'enseignement ont interdit les programmes qui avaient recours à la vente de produits mauvais pour la santé. D'ici 2014, le ministère de l'Éducation de l'Ontario demande aux écoles d'éliminer les campagnes de financement qui ne respectent pas les standards nutritionnels. En 2006, Terre-Neuve a interdit la vente de chocolat lors de collectes de fonds organisées par des écoles.

À propos de Fundstream inc.

Fundstream inc. est le fournisseur du programme de collecte de fonds FundScrip, le chef de file au Canada des programmes de collecte de fonds par la vente de cartes-cadeaux. Par l'intermédiaire du programme, les membres qui soutiennent des groupes à but non lucratif inscrits auprès de FundScrip (des écoles, des équipes, des clubs, des églises et beaucoup d'autres) paient leurs achats quotidiens - épicerie, essence, articles ménagers - avec des cartes-cadeaux achetées pour leur valeur nominale par l'intermédiaire du programme FundScrip. Un pourcentage de la valeur des cartes-cadeaux achetées est ensuite remis au groupe FundScrip de leur choix. Les membres peuvent choisir parmi plus de 150 détaillants majeurs au Canada. FundScrip est le seul programme disponible à la fois en français et en anglais. Pour en savoir plus, visitez notre site Internet au www.fundscrip.com

SOURCE Fundstream Inc.

Renseignements :

David Nixon - Directeur du marketing
514-861-1234 poste 116
dnixon@fundscrip.com

Profil de l'entreprise

Fundstream Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.