Les dirigeants fédéral, provincial et des Premières Nations signent la Charter of Relationship Principles

Le gouvernement s'engage à collaborer à la transformation de la santé avec la Nishnawbe Aski Nation, qui représente 49 communautés des Premières Nations du nord de l'Ontario

OTTAWA, le 24 juill. 2017 /CNW/ - La Nishnawbe Aski Nation (NAN), le gouvernement de l'Ontario et le gouvernement du Canada sont conscients des obstacles rencontrés en ce qui touche la prestation des services de santé dans les communautés des Premières Nations et sont déterminés à travailler de concert pour aider à surmonter ces difficultés.

Aujourd'hui, comme signe concret d'une relation renouvelée avec les peuples autochtones, Jane Philpott, ministre fédérale de la Santé, et Eric Hoskins, ministre de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario, ont rencontré Alvin Fiddler, grand chef de la Nishnawbe Aski Nation, à Ottawa pour discuter des besoins urgents en santé dans l'ensemble des communautés de la NAN et pour annoncer la signature de la Charter of Relationship Principles Governing Health System Transformation in Nishnawbe Aski Nation Territory (la Charte).

La Charte constitue un engagement conjoint à aller de l'avant et à renforcer la responsabilisation des gouvernements fédéral et provincial et des dirigeants de la NAN à l'égard des résultats. Elle établit des objectifs communs et engage les partenaires à travailler ensemble pour concevoir des solutions novatrices, transformer la prestation des soins de santé aux communautés des Premières Nations et soutenir les systèmes de santé pris en charge par les Premières Nations. Concrètement, la Charte favorisera l'harmonisation des ressources et des soutiens des gouvernements fédéral et provincial afin de mieux répondre aux priorités en santé des communautés de la NAN. Elle créera par exemple un processus pour examiner les besoins urgents soulevés par la NAN et d'autres organisations de santé des Premières Nations à l'intérieur du territoire de la NAN afin d'établir la priorité des mesures. La Charte est assortie d'un plan d'action qui fait le compte rendu des investissements, des résultats et des mesures et en assure le suivi.

De nombreuses communautés de la NAN ont connu des crises au cours des derniers mois. La Charte, ainsi qu'un plan d'action connexe dont l'élaboration est en cours, mènera à la création d'une stratégie plus globale et efficace de prévention, d'intervention et de rétablissement pour ces communautés.

Citations

« Le gouvernement est profondément attaché à une relation renouvelée avec les peuples autochtones. En partenariat avec la NAN et le gouvernement de l'Ontario, nous n'avons ménagé aucun effort pour intervenir rapidement lors des crises survenues récemment. Cependant, pour améliorer la santé et le mieux-être mentaux, il faut adopter une approche de transformation qui créera des solutions à long terme. La Charter of Relationship Principles est une étape importante. C'est un plan d'action pour répondre aux besoins et aux priorités des Premières Nations représentées par la NAN et pour rétablir l'espoir et l'autodétermination. »

L'honorable Jane Philpott
Ministre de la Santé

« Nous sommes heureux de signer la Charter of Relationship Principles en compagnie de nos partenaires signataires provinciaux et fédéraux afin d'appuyer la réharmonisation du système de santé. Nous devons faire passer le système de santé d'une intervention en situation de crise en réorganisant les responsabilités structurelles et l'attribution des ressources pour améliorer les résultats pour nos Premières Nations. La réharmonisation mènera à une transformation de la santé axée sur les communautés et c'est un pas vers la réconciliation. »

Grand chef Alvin Fiddler
Nishnawbe Aski Nation

« La Charter of Relationship Principles est une étape historique vers la transformation des soins de santé autochtone afin que les priorités et que les solutions soient dirigées par la communauté et que les investissements mènent à des améliorations significatives à long terme en matière de santé. Nous nous engageons à collaborer avec toutes les autres communautés des Premières Nations pour aller vers une transformation des soins de santé qui renforce le rôle des Premières Nations au niveau de l'autorisation, de la conception et de la prestation de soins de santé appropriés et ayant un impact. »

Dr Eric Hoskins
Ministre de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario

Faits en bref

  • Toutes les parties se sont engagées à élaborer la Charte après que la NAN et le Comité des chefs de Sioux Lookout sur la santé aient déclaré l'état d'urgence en santé publique le 24 février 2016.
  • Santé Canada et la province de l'Ontario fourniront tous deux 150 000 $ pour aider à soutenir un sommet de la santé de la NAN qui aura lieu à l'automne 2017.
  • Les gouvernements fédéral et provincial et les dirigeants de la NAN ont pris d'autres mesures depuis février 2016. Ils se sont notamment engagés à :
    • déterminer conjointement les priorités en santé pour les communautés de la NAN et entamer ensemble une planification en santé et l'élaboration de stratégies pour la transformation des systèmes de santé;
    • réaliser des projets d'intégration des services de santé qui permettent d'augmenter le contrôle exercé par les Premières Nations ou d'améliorer l'intégration des services de santé offerts par les gouvernements fédéral et provincial.
  • Dans le budget 2017, le gouvernement du Canada s'est engagé à offrir plus de 118 millions de dollars sur cinq ans pour les programmes de santé mentale. Ce montant s'ajoute aux 69 millions de dollars annoncés en juillet 2016 pour des interventions immédiates en situation de crise et aux 300 millions de dollars que le gouvernement fournit annuellement pour soutenir des programmes de mieux‑être mental adaptés à la culture et des services aux communautés des Premières Nations vivant sur les réserves et Inuits.
  • Le gouvernement du Canada a également fait de récents investissements dans le territoire de la NAN à l'appui d'équipes d'intervention en situation de crise et d'équipes de mieux-être mental. Des fonds d'un peu plus de 7 millions de dollars ont été engagés à ce jour pour 2017-2018; une somme de 4,4 millions de dollars a également été engagée pour les demandes soumises par le projet Choose Life de la NAN dans le cadre de l'initiative « L'enfant d'abord », fondée sur le principe de Jordan. Choose Life s'adresse aux enfants et aux jeunes des Premières Nations qui présentent des risques de suicide. L'objectif est de mettre en œuvre un processus simplifié d'accès aux fonds destinés aux services de santé mentale.
  • Le gouvernement de l'Ontario a investi dans le Plan d'action pour la santé des Premières Nations de l'Ontario, dont plus de 222 millions de dollars en nouveaux investissements sur une période de trois ans et 104,5 millions de dollars de façon permanente.

Lien connexe
Nishnawbe Aski Nation (en anglais seulement)

 

SOURCE Santé Canada

Renseignements : Andrew MacKendrick, Cabinet de Jane Philpott, Ministre de la Santé, 613-957-0200; Relations avec les médias, Santé Canada, 613-957-2983; Renseignements au public, 613-957-2991, 1-866-225-0709


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.