Les directions d'établissements scolaires demandent au Conseil des commissaires de la CSDM de surseoir aux coupures de postes dans les écoles

MONTRÉAL, le 21 avril 2015 /CNW Telbec/ - Au sortir d'une rencontre d'information tenue par la CSDM auprès des associations représentant le personnel, la présidente de l'AMDES, Hélène Bourdages, s'est déclarée inquiète par l'ampleur des coupures et leurs effets désastreux sur la réussite scolaire des enfants montréalais.

« À la veille de la réunion du Conseil des commissaires, je leur demande de ne pas donner suite aux coupures proposées. Après consultation auprès des membres de l'AMDES, je réaffirme qu'il faut empêcher la disparition des 24 à 40 postes de direction adjointe et de gestionnaire administratif dans les établissements. De plus, la décision unilatérale de couper 50% des conseillers pédagogiques n'est pas digne d'une commission scolaire qui vante son expertise en la matière. Aller dans le sens demandé désorganisera complètement de nombreuses écoles et affectera les familles de milieux les plus défavorisées, les enfants handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage, les enfants de l'immigration, etc. Nous ne pourrons pas rendre les mêmes services à ces élèves. Les commissaires et le ministre nous demandent-ils de choisir qui réussira et qui échouera? Il est encore temps d'éviter le pire, a déclaré Mme Bourdages. Surtout qu'il est clair que les décideurs n'ont pas vu tous les impacts d'une telle décision. »

« La commande est irréaliste ! Des compressions de l'ordre de 65 M$ sur deux ans à la CSDM auront un impact direct sur la réussite des élèves et sur les établissements. Une fois ces coupures faites, il sera trop tard et cela prendra des années pour reconstruire ce qui aura été aboli. La Commission scolaire ne peut être la seule à identifier les coupes et à les administrer sans véritablement tenir compte de ce que les gestionnaires sur le terrain ont à dire. L'école montréalaise est déjà grandement fragilisée, elle a dangereusement besoin de leadership politique et administratif, de moyens et de toute l'attention de celles et ceux qui la forgent au quotidien, a conclu Mme Bourdages. Nous demandons au ministre de surseoir aux compressions et d'ouvrir un véritable dialogue pour actualiser un modèle d'organisation défini à partir des besoins exprimés par les milieux. Il faut revenir à notre mandat qui est d'instruire, de socialiser et de qualifier les élèves. La réussite des élèves doit être notre unique préoccupation. »

À propos de…

L'Association montréalaise des directions d'établissement scolaire regroupe 470 membres qui travaillent à la Commission scolaire de Montréal (CSDM) et à la Commission scolaire de la Pointe-de-l'Île (CSPI). Tous les membres y œuvrent comme directions d'école ou de centre, directions adjointes ou gestionnaires administratifs. L'AMDES a pour but spécifique l'étude, la défense et le développement des intérêts professionnels, économiques et sociaux de ses membres et de la profession. Elle fonctionne de façon démocratique et fait de son approche éthique, transparente et équitable le fondement même de ses valeurs.

 

SOURCE Association montréalaise des directions d'établissement scolaire

Renseignements : Catherine Escojido 514.927-8807, catherine@escojido.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.