Les deux ans du gouvernement libéral du Québec - « Ensemble, nous avons réussi à faire avancer le Québec »

MONTRÉAL, le 13 avril 2016 /CNW Telbec/ - La ministre responsable de l'Accès à l'information et de la Réforme des institutions démocratiques, Rita de Santis, rappelle qu'après six années consécutives de déficits qui ont alourdi la dette du Québec de près de 16 milliards de dollars, le gouvernement libéral du Québec a livré la marchandise en agissant de façon responsable et en mettant de l'ordre dans les finances publiques, pour un deuxième budget équilibré consécutif.

« Notre gouvernement a pris une décision courageuse afin de mettre de l'ordre dans nos finances publiques, ce qui contribue à instaurer un climat de confiance favorable à la prospérité économique au Québec. Grâce à l'équilibre budgétaire, nous avons réalisé de nombreux engagements et nous nous sommes donné la marge de manœuvre nécessaire pour réinvestir dans des secteurs qui nous tiennent à cœur : l'éducation, la santé et la réduction du fardeau fiscal des entreprises et des particuliers. Ces investissements seront bénéfiques pour les entreprises et les établissements de santé et d'enseignement, ainsi que pour la population de ma circonscription », a souligné la ministre.   

Plusieurs des actions concrètes du gouvernement pourront être profitables pour la population de la circonscription de Bourassa-Sauvé :  

  • Bonification de la prime au travail et réduction du fardeau fiscal des Québécois et des Québécoises, par l'abolition de la taxe santé dès la fin de l'année prochaine. Cela permettra aux ménages de faire des efforts additionnels sur le marché du travail sans être pénalisés par la mise en place d'un bouclier fiscal.
  • Réduction du fardeau fiscal des PME québécoises, par : la réduction, de 8 % à 4 %, du taux d'imposition des PME des secteurs primaire et manufacturier; le maintien et le prolongement du crédit d'impôt à l'investissement relatif au matériel de fabrication et de transformation pour les entreprises en région; la bonification de plusieurs aides sectorielles aux entreprises de la nouvelle économie et du secteur culturel; la mise en place d'une mesure visant à favoriser le transfert d'entreprises familiales dans le secteur primaire et manufacturier; et l'allègement de la taxe sur la masse salariale pour 240 000 PME québécoises. « Ce sont des mesures importantes pour les PME, qui représentent le "poumon économique du Québec" et qui sont un important moteur de la croissance économique et de la création d'emplois pour le Québec », a ajouté la ministre.
  • Établissement d'un accord de partenariat Québec-municipalités, par 3,224 G$ de transferts aux municipalités entre 2016 et 2019, comprenant des mesures favorisant le développement économique et l'autonomie municipale.
  • Investissements dans les services publics. En éducation : à Montréal-Nord, l'agrandissement du gymnase de l'école Henri-Bourassa pourrait profiter aux élèves et aux citoyens et citoyennes de l'arrondissement. Dans la santé : réduction de la bureaucratie et augmentation de l'offre de soins. Dans les services de garde : la révision du mode de financement permet à environ 60 % des familles de payer moins de 9 $ par jour et la réduction du tarif de garde à l'égard d'un deuxième enfant engendre une économie allant jusqu'à 1 000 $ par an pour une famille.
  • Assurance d'une société juste et équitable, par : un plan d'action pour lutter contre l'intimidation sous toutes ses formes; un programme d'aide aux aînés pour le paiement des taxes municipales; un plan d'action en santé mentale 2015-2020; une politique québécoise de la jeunesse et sa stratégie de la jeunesse; et une nouvelle politique québécoise en matière d'immigration, de participation et d'inclusion.

« Je me suis présentée en politique pour intervenir comme agente de changement. Le travail que nous avons entrepris en 2014 s'inscrit dans cet objectif et se poursuit afin de nous redonner la liberté de faire nos propres choix et de donner également à nos enfants et à nos petits-enfants la possibilité et les moyens de le faire. Cette bonne gestion des finances publiques permet une transformation accélérée de notre économie, grâce à des mesures structurantes offrant des occasions intéressantes à nos entreprises et à notre population », a conclu Mme de Santis. 

Source :
Patrick-Emmanuel Parent
Attaché de presse
Cabinet de la ministre responsable
de l'Accès à l'information
et de la Réforme des institutions démocratiques
418 780-4345

 

SOURCE Cabinet de la ministre responsable de l'Accès à l'information et de la Réforme des institutions démocratiques

Renseignements : Source : Patrick-Emmanuel Parent, Attaché de presse, Cabinet de la ministre responsable de l'Accès à l'information et de la Réforme des institutions démocratiques, 418 780-4345


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.