Les députés du Parti Québécois marchent aux côtés des organismes communautaires

QUÉBEC, le 15 déc. 2015 /CNW Telbec/ - En compagnie de représentants d'organismes communautaires montréalais, le député de Rosemont et porte-parole du Parti Québécois en matière de services sociaux, de protection de la jeunesse, de soins à domicile et de prévention, Jean-François Lisée, et la députée de Vachon, Martine Ouellet, ont participé aujourd'hui à Montréal à la manifestation « La parade des vulnérables », initiée par la Table régionale des organismes communautaires de la Montérégie ainsi que celle du Centre‑du-Québec et de la Mauricie.

« Nous joignons nos voix à celle du milieu communautaire pour dénoncer une fois de plus les mesures d'austérité libérales qui touchent particulièrement les plus vulnérables de nos concitoyens. Depuis l'arrivée de ce gouvernement, les médecins ont eu droit au retour de la prime Bolduc, à la facturation de frais accessoires, et même à des augmentations de rémunération de 148,5 millions de dollars, selon le récent rapport de la vérificatrice générale. Mais les organismes communautaires, eux, ont vu leur budget stagner et, en parallèle, le nombre de personnes victimes de l'austérité qui cognent à leur porte continue d'augmenter. Le gouvernement doit reconnaître leur apport et cesser de se décharger sur eux sans joindre les moyens nécessaires », a déclaré Jean-François Lisée.

« Les organismes communautaires sont ceux qui soutiennent et qui accompagnent les personnes vulnérables sur le terrain. Ils sont confrontés au quotidien à tous les impacts qu'ont les compressions libérales, et il est surréaliste de leur demander de répondre à la demande croissante avec des budgets indexés d'à peine 1 %. En Montérégie comme à Montréal, en Mauricie et au Centre-du-Québec, les besoins sont criants et le gouvernement doit cesser ses mesures d'austérité. Nous marchons aux côtés des acteurs du milieu, aujourd'hui, pour que le financement des organismes communautaires soit rehaussé, comme les députés libéraux l'ont eux-mêmes réclamé en mai 2013 en votant unanimement en faveur d'une motion en ce sens. Le premier ministre doit enfin respecter sa parole et protéger les plus vulnérables, comme il s'y était engagé lors de son discours d'ouverture », a conclu Martine Ouellet.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.