Les défenseurs du français passent à l'offensive - Mario Beaulieu, Mouvement Québec français

MONTRÉAL, le 7 janv. 2012 /CNW Telbec/ - « Cessons de jouer défensif et passons à l'offensive, il ne faut plus accepter que la langue française soit reléguée au second plan au Québec. C'est une question de justice sociale pour le peuple québécois et de fierté nationale !  » a fait valoir le président du Mouvement Québec français, Mario Beaulieu, en s'adressant aux centaines de manifestants qui remettaient des milliers de drapeaux du Québec aux partisans du club de hockey Les Canadiens avant le match aujourd'hui à Montréal.

Monsieur Beaulieu était accompagné du porte-parole du Mouvement Montréal français, Denis Trudel et de Robert Sirois, ex-joueur professionnel et auteur du livre « Le Québec mis en échec » sur la discrimination envers les Québécois dans la Ligue nationale de hockey.

« La nomination d'un entraîneur-chef unilingue anglophone par Les Canadiens de Montréal, a affirmé Mario Beaulieu, ce n'est que la pointe de l'iceberg d'une culture d'entreprise où les dirigeants transgressent allégrement la loi 101 en imposant le travail en anglais seulement. À peine deux joueurs réguliers sont francophones; la musique d'ambiance était totalement en anglais jusqu'à mercredi dernier; les annonces sont bilingues sans prépondérance du français et ce, malgré la loi 101;  il y a belle lurette qu'un capitaine de l'équipe ne s'est pas adressé en français à ses supporteurs.» « Devant tous ces constats, on se dit que dorénavant le Canadien devrait perdre son surnom de Sainte-Flanelle pour Holy Tweed ! Le club de hockey et le centre Bell doivent respecter le statut du français comme langue commune et respecter la législation québécoise » déclare Denis Trudel.

« Nous demandons au club Les Canadiens d'agir rapidement pour respecter sa clientèle québécoise. Nous n'excluons pas de poursuivre nos actions ou d'appuyer activement le mouvement de boycott des produits Molson. Nous avons aussi reçu des plaintes relativement à d'autres secteurs sportifs » font valoir les organisateurs.  Ils ajoutent : « Il faut  être vigilant et continuer à défendre et à promouvoir notre langue; défendre notre langue, c'est défendre notre identité, notre fierté.  C'est une question de survie pour une nation qui ne forme que 3 % de la population dans une mer nord-américaine d'anglophones».  Robert Sirois fait valoir : « Depuis 1970, tous les instructeurs québécois qui ont fait carrière dans la Ligue nationale de hockey ont débuté leur carrière dans l'organisation des Canadiens ou des Nordiques (sauf Denis Savard).   Si les Canadiens de Montréal n'engagent plus de Québécois, qui le fera ? »

Monsieur Beaulieu et Denis Trudel ont expliqué que cette manifestation pacifique est une suite logique des manifs éclairs qui se sont tenues cet automne pour dénoncer l'anglicisation des stations de radio, de l'affichage commercial et de l'administration publique. Ces activités de mobilisation se poursuivront avec la nouvelle année, notamment par une campagne de protestation contre l'anglicisation de la Banque Nationale, les services de santé, etc.

SOURCE MOUVEMENT QUÉBEC FRANÇAIS

Renseignements :

Renseignements :   Carole Lavallée
  Cell. 514 826 6292
  Bur. 514 843-8851 poste 227

Profil de l'entreprise

MOUVEMENT QUÉBEC FRANÇAIS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.