Les Cris de la Baie James saluent l'annonce d'un moratoire sur l'uranium, mais s'opposent à l'approche du gouvernement du Québec à l'égard de sa « Commission sur la filière uranifère au Québec »

« Sans une entente au préalable avec les Cris, le mécanisme choisi par le Québec pour ce processus important viole nos droits issus de traités et ne respecte pas notre statut particulier dans Eeyou Istchee »

NEMASKA, QC, le 28 mars 2013 /CNW/ - La Nation crie de la Baie James accueille favorablement la décision du gouvernement du Québec d'imposer un moratoire sur les activités d'exploration et d'exploitation uranifères dans Eeyou Istchee et au Québec. Toutefois, la Nation crie demande au gouvernement du Québec d'assurer que la Commission sur la filière uranifère au Québec respecte comme il se doit les droits des Cris et la Convention de la Baie-James et du Nord québécois (CBJNQ).

Le ministre de l'Environnement du Québec, Yves-François Blanchet a annoncé aujourd'hui que le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) tiendra des consultations publiques à l'échelle de la province relativement à la filière uranifère au Québec. Le ministre Blanchet a confirmé que tant que le processus du BAPE sur l'uranium est en cours, aucune autorisation ne sera donnée pour les projets d'exploration ou d'exploitation de l'uranium et que le projet d'exploration avancée Matoush ne pourra pas aller de l'avant.

« Il y a un besoin urgent de faire une étude indépendante et étendue de la filière uranifère » affirme le grand chef adjoint Ashley Iserhoff. « Il est également bon que le Québec ait fait cesser toutes les activités d'exploration et d'exploitation uranifères pendant que le processus est en cours. Toutefois, nous ne pouvons malheureusement pas appuyer le processus tel qu'il est actuellement prévu. »

« Sans le consentement préalable des Cris, le mécanisme du BAPE choisi par le gouvernement du Québec viole le traité de la CBJNQ de 1975 auquel le gouvernement du Québec est partie, et il ne respecte pas le statut particulier de la Nation crie dans Eeyou Istchee » dit le grand chef Matthew Coon Come. « Nous sommes confiants qu'entre nations nous pourrons arriver à une entente avec Québec. Nous demandons au Québec de travailler avec nous pour assurer que ce processus important puisse aller de l'avant dans Eeyou Istchee dans un esprit de collaboration et de respect. »

Situé près de la communauté crie de Mistissini, le projet Matoush est le projet uranifère le plus avancé à ce jour dans le territoire cri d'Eeyou Istchee et au Québec. « Nous saluons le gouvernement pour sa décision d'arrêter le projet » déclare le chef de Mistissini, Richard Shecapio. « La position de Mistissini est claire : il n'y aura aucune activité uranifère dans notre territoire.  Nous continuerons de travailler avec les centaines de municipalités et groupes de la société civile qui s'opposent à l'uranium au Québec. »

« Les risques associés à l'exploration de l'uranium, à l'exploitation de l'uranium et aux déchets d'uranium sont des questions d'un intérêt capital pour la Nation crie » affirme le grand chef Matthew Coon Come. « Pour une question fondamentale de droits de la personne,  notre consentement est nécessaire pour tous les projets qui pourraient porter gravement atteinte à notre environnement, à nos économies et à notre mode de vie. »

« Notre peuple appuie le développement durable et équitable, sur les plans environnemental et social, dans notre territoire, y compris l'exploitation minière » note le grand chef Coon Come. « Mais l'uranium impose un fardeau à toutes les générations futures d'une façon que nous ne voulons pas assumer. Nous sommes convaincus que lorsque les Québécois apprendront et considéreront les vrais faits au sujet de l'exploitation minière de l'uranium et des déchets d'uranium, ils se rallieront à notre position en faveur d'un moratoire permanent. »

Le Grand conseil des Cris (Eeyou Istchee) est le corps politique qui représente le peuple cri de la Baie James. La Nation crie de Mistissini est l'une des plus grandes communautés de la Nation crie de la Baie James et est située au sud-est du Lac Mistassini.

Source : Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee) et Nation crie de Mistissini

 

SOURCE : The Grand Council of the Crees (Eeyou Istchee)

Renseignements :

Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee) 

Bill Namagoose, Directeur exécutif
Cellulaire: 613-725-7024

Grand Chef Matthew Coon Come
Téléphone : (613) 761-1655

Me Jessica Orkin, Conseillère juridique
Cellulaire : (514) 260-2622

Nation crie de Mistissini
Chief Richard Shecapio
Cree Nation of Mistissini
Téléphone : (418) 923-3461

Profil de l'entreprise

The Grand Council of the Crees (Eeyou Istchee)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.