Les coûts de l'énergie et les PME - Une augmentation en moyenne de 12,9 % en
3 ans

MONTRÉAL, le 3 déc. /CNW Telbec/ - "Les PME québécoises souffrent beaucoup de la hausse des coûts de l'énergie depuis ces dernières années. Il est urgent que des mesures soient mises de l'avant par les distributeurs d'énergie pour améliorer la situation. La correction de l'interfinancement dans les tarifs d'Hydro-Québec, de meilleurs programmes d'efficacité énergétique pour les PME et la surveillance gouvernementale des prix de l'essence sont tous des mesures utiles." a indiqué monsieur Richard Fahey, vice-président par intérim de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI).

Selon le rapport de recherche de la FCEI rendu public aujourd'hui, les PME québécoises, particulièrement les plus petites, sont durement touchées par la hausse des coûts de l'énergie. "Étant donné que les coûts d'énergie représentent en moyenne 15,8 % des coûts totaux des petites entreprises, il est facile de comprendre que toute augmentation des coûts d'énergie aura un impact significatif sur l'augmentation des prix des produits, la diminution des profits et mènera même à des pertes d'emplois." a expliqué monsieur Fahey.

Coûts d'essence

L'étude démontre que la moitié des entreprises a connu une hausse des coûts d'essence de plus de 20 % depuis 2004. En tout, huit PME sur dix ont connu une augmentation moyenne des coûts d'essence de 5 % ou plus. Selon monsieur François Vincent, analyste des politiques à la FCEI, "les PME sont quasi unanimes (95,1 %) à dire que la raison de l'augmentation des coûts d'essence est due au changement de prix et non à une augmentation de son utilisation". Monsieur Vincent a fait valoir que ce sont les agriculteurs (70,6 %), les entreprises du secteur des ressources naturelles (75,5 %) et celles des transports (82,4 %), ainsi que les PME des régions ressources, qui sont particulièrement affectées négativement par l'augmentation des coûts de l'essence.

Hydro-Québec

Selon l'étude de la FCEI, la grande majorité des PME québécoises utilisent l'électricité comme source d'énergie. Ce n'est que dans le domaine du chauffage que la société d'État fait face à une certaine concurrence de Gaz Métro.

En ce qui concerne les coûts d'électricité, les PME sont nettement défavorisées par la politique tarifaire inéquitable d'Hydro-Québec.

En effet, ces dernières doivent assumer des coûts d'électricité plus importants afin de financer les tarifs domestiques plus bas que leur coût réel. En plus d'être inéquitable, l'interfinancement est défavorable économiquement pour les PME qui représentent pourtant 98 % des entreprises au Québec.

À cet égard, elles se sont exprimées à très forte majorité, en 2004, pour que le prix de l'énergie reflète le coût réel de la prestation du service (90,6 %) et pour que le prix de l'énergie évolue de façon à transférer la hausse des coûts aux utilisateurs responsables de la croissance de la demande (69,8 %). Considérant la pression grandissante des coûts d'énergie hors essence qui affecte négativement les petites et moyennes entreprises et dans un souci d'équité, la FCEI demande à ce que l'article 52,1 de la Loi sur la Régie de l'énergie soit abrogé pour que cesse l'interfinancement. À défaut de cette abrogation réclamée à plusieurs reprises, la FCEI propose que les nouveaux approvisionnements post-patrimoniaux soient répartis en fonction de la demande de chacune des classes tarifaires et que le gouvernement s'abstienne d'intervenir indûment dans le processus réglementaire comme ce fût le cas en 2007. Enfin, la FCEI s'exprime en faveur d'une modification du bloc patrimonial en pondération des classes tarifaires afin de corriger la situation tarifaire actuelle.

Le rapport de recherche "Des coûts énergétiques qui font mal : pression sur les PME et sur le développement économique du Québec" est disponible sur le site Internet de la FCEI au www.fcei.ca.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) représente
    les intérêts des PME auprès de gouvernements. Elle regroupe 105 000 PME
    au Canada, dont 24 000 au Québec. La FCEI est non partisane et son
    financement provient uniquement de l'adhésion de ses membres.
    -------------------------------------------------------------------------
    

SOURCE Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements : Renseignements: Marie Vaillant, directrice des communications, (514) 861-3234, cellulaire: (514) 919-9535


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.